All Posts By

interaide-redac

RESPONSABLE DE PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT AGRICOLE (service de vaccination communautaire des volailles)

By | Emploi | No Comments

Poste basé au MALAWI

(District de Lilongwe avec nombreux déplacements dans d’autres zones)

CONTEXTE

Inter Aide intervient au Malawi auprès de communautés rurales les plus démunies depuis 1992. L’association est présente dans les régions Centre et Sud du pays à travers la mise en place de programmes de développement agricole, d’accès à l’eau et assainissement, de maintenance des points d’eau et de santé communautaire.

Dans le domaine agricole, l’association met l’accent sur la diffusion de pratiques agro-écologiques, l’agroforesterie et l’amélioration de la gestion du petit élevage, notamment l’élevage de poulets locaux qui est primordial pour les ménages ruraux du Malawi. Un petit producteur dispose en moyenne d’environ 10 à 30 poulets selon la période de l’année et la performance de son élevage. N’ayant besoin que de très peu d’investissement, cet élevage peut représenter une source de revenu importante pour les ménages qui le gèrent de manière performante et parviennent à augmenter la taille de leur cheptel. Un des principaux obstacles à une plus grande rentabilité de l’élevage de poulets locaux est, comme dans de nombreux autres pays d’Afrique, la perte des animaux à cause de la maladie de Newcastle, qui représente la principale cause de mortalité des volailles en milieu rural et décourage les paysans de s’y investir davantage. Le gouvernement du Malawi, par le biais de son laboratoire vétérinaire central, produit un vaccin d’une très grande efficacité et d’une simplicité d’usage (administration oculaire à l’aide d’un compte-goutte), adapté au contexte local et à l’absence de chaîne de froid dans les villages. Malheureusement, depuis le développement de ce vaccin en 2004, les services vétérinaires n’ont jamais pu être en mesure d’assurer un service de vaccination régulier d’envergure, laissant l’immense majorité de la population sans accès à ce service.

Inter Aide, en collaboration avec un partenaire local et les services de département de santé animale, a développé depuis une dizaine d’années une expertise sur la mise en place de réseaux de vaccinateurs communautaires permettant de vacciner les poules des petits producteurs jusque dans les zones les plus isolées de 3 districts (sur les 28 que compte le pays). L’autonomie du réseau à un niveau local est atteinte sur des cycles d’environ 6 ans, suite à la formation et au renforcement des capacités d’organisations de vaccinateurs, capables de gérer leur approvisionnement en vaccin, la programmation et l’organisation des campagnes trimestrielles de vaccination, le tout basé sur une approche entrepreneuriale permettant des bénéfices importants à la fois pour les producteurs et les vaccinateurs.

Inter Aide recherche un.e responsable de programme qui aura la responsabilité de développer le programme dans de nouveaux districts et de soutenir le département de santé animale pour améliorer les capacités de production de vaccins.

MISSION DU/DE LA RESPONSABLE

Le/la Responsable de programme sera basé.e à Nathenje, dans le district de Lilongwe, dans la région Centre du pays.

Il/elle aura pour principale mission de :

  1. Coordonner la mise en place de services de vaccination des volailles contre la maladie de Newcastle. Pour cela, il/elle supervisera avec son équipe la réalisation de 3 campagnes annuelles de vaccination qui touchent aujourd’hui environ 60 000 familles/an (Inter Aide est un acteur majeur dans ce domaine au Malawi). Le projet est amené à se développé et à toucher davantage de familles dans les prochaines années.
  2. Préparer la pérennisation de ces services en contribuant :
    1. A l’autonomisation progressive des associations communautaires de vaccinateurs dans leurs aspects opérationnels, fonctionnels et financiers (il en existe 5 à l’heure actuelle regroupant environ 400 vaccinateurs dans 3 districts différents).
    2. Au développement de la filière d’approvisionnement en vaccins.
  3. Prospecter pour la mise en place du service dans de nouveaux districts, coordonner et accompagner le déploiement géographique du service de vaccination, impliquant une collaboration avec les communautés et autorités locales, l’identification et la formation de nouveaux vaccinateurs villageois et l’organisation de la chaîne d’approvisionnement en vaccins.
  4. Collaborer étroitement avec les services du gouvernement et soutenir le département de santé animale dans la mise à l’échelle de l’unité de production de vaccins.

En outre, le/la Responsable de programme sera chargé.e :

  • de l’encadrement, de l’évaluation et du renforcement de l’équipe locale : coordinateurs, animateurs terrain, assistant.e administratif, chauffeur-logisticien, gardiens ;
  • d’assurer le lien et la communication avec les acteurs impliqués dans la programme (dirigeants des associations, vaccinateurs, autorités traditionnelles) et les acteurs institutionnels et de la filière (centre national de production des vaccins, département de l’élevage, services décentralisés du Ministre de l’Agriculture au niveau local, fournisseurs commerciaux, autres ONG, etc.) ;
  • de s’assurer de la qualité des formations techniques proposées aux vaccinateurs ;
  • du suivi-évaluation de l’impact du programme et la réalisation d’études (diagnostic des besoins, ciblage des villages, cartographie du déploiement du projet,etc.) ;
  • de la coordination logistique du programme ;
  • du reporting financier et opérationnel au Chef de secteur et au responsable administratif et financier (comptabilités mensuelles et rapports d’activités réguliers) ;
  • de la réflexion stratégique autour du contenu du programme (messages, approches) et du déploiement géographique de celui-ci (identification de futures zones d’intervention, localisation possible des bureaux dans les nouveaux districts)

Dans le cadre de ses fonctions le/la Responsable de programme sera amené.e à effectuer de fréquents déplacements dans les villages de la zone d’intervention et occasionnellement dans d’autres régions du pays (visites d’échange, prospections).

PROFIL

  • Formation en lien avec les thématiques abordées (vétérinaire, ingénieur agro, développement rural, etc.)
  • Connaissance et expérience souhaitées dans au moins l’un des domaines suivants : aviculture villageoise / santé animale / déploiement de services en zones rurales / filières agricoles/ structuration d’organisations en milieu paysan
  • Première expérience professionnelle indispensable, dont une partie dans un contexte similaire
  • Expérience en gestion d’équipe exigée
  • Capacité à déléguer et diplomatie, capacité de négociation avec les autorités gouvernementales
  • Goût pour le terrain et le gestion d’équipe, dynamisme et flexibilité
  • Résistance à l’isolement culturel et social
  • Anglais courant indispensable (oral et écrit)
  • Permis de conduire B

STATUT 

  • Statut VSI d’une durée de 24 mois
  • 1 400€ par mois + allocation terrain
  • Couverture sociale complète + assurance rapatriement
  • Vol A/R en début et fin de mission + 1 A/R annuel en France
  • Possibilité de départ en couple

Poste à pourvoir début mai 2022

La sélection des dossiers se fera au fur et à mesure de leur réception.

Merci d’envoyer à l’adresse recrutement@interaide.org

Votre CV et lettre de motivation

en indiquant impérativement dans l’objet du mail la référence MAL/RP/AGRO/NTJ/2022

Plus de renseignements sur http://www.interaide.org

http://atia-ong.org

http://reseau-pratiques.org

Chargé.e d’appui – Programme santé

By | Emploi | No Comments

 

Basé.e à Farafangana, Madagascar

  • Sous la responsabilité hiérarchique directe de : Coordinatrice Santé Farafangana-Manakara
  • Sous la responsabilité fonctionnelle directe : Coordinatrice Santé Farafangana-Manakara, Cheffe de Secteur

CONTEXTE

Inter Aide intervient à Madagascar depuis 1994 et conduit aujourd’hui 11 programmes en zone rurale. En 2002, l’association a mis en place un programme de réduction de la mortalité infanto-juvénile se concentrant sur ses principaux déterminants, en l’occurrence le paludisme, les infections respiratoires et les maladies diarrhéiques.

Le programme a démarré dans le district de Manakara (où les actions se poursuivent), avant d’être répliqué dans celui de Farafangana fin 2007, puis dans le district de Vohipeno depuis 2018. Un nouveau district sera intégré au programme à partir de 2022.

Inter Aide a pu développer une stratégie efficace en matière de contrôle des principales maladies transmissibles de l’enfant en milieu rural enclavé. Le programme s’articule autour de plusieurs axes :

  1. la conduite de sessions de sensibilisation pour les communautés ciblées portant sur les soins des enfants de moins de 5 ans et la promotion de moyens de prévention
  2. la formation d’agents de santé villageois (ASV) pour la prise en charge des crises aigues
  3. la conduite d’enquêtes de mortalité à grande échelle
  4. l’élaboration de mécanismes de pérennisation en collaboration avec les autorités sanitaires

En 2021, le programme santé a démarré une collaboration avec le programme agricole d’Inter Aide, dans le cadre d’un projet nutrition (appelé PROSAR) déployé dans huit communes du district de Farafangana et qui fait intervenir les agents de santé villageois.

MISSION

Inter Aide recherche aujourd’hui, un.e chargé.e d’appui pour gérer une activité pilote d’appui à huit centres de santé de base (CSB) dans le district de Farafangana, ainsi que pour participer au renforcement de l’appui donné aux agents de santé villageois afin d’améliorer la qualité de leur prise en charge des enfants.

Il.elle sera basée à Farafangana, avec de fréquents déplacements dans l’ensemble des zones du programme (trois puis quatre districts). Il.elle sera sous la supervision de la Coordinatrice du Programme basée également à Farafangana, et de la cheffe de secteur basée à Versailles.

Principales responsabilités :

  • Participer à la coordination des activités avec le programme agricole d’Inter Aide dans le cadre du projet nutrition PROSAR
    • Coordonner le volet pilote d’appui aux huit centres de santé de base en zone rurale
      • Réaliser un état des lieux précis des besoins des CSB, du point de vue matériel (équipement, infrastructure, intrants) et en ressources humaines (présence, compétences, pratiques, etc.)
      • Proposer puis mettre en place un appui spécifique sur ces deux aspects (matériel et RH) sur une durée d’environ 6 mois, avec des objectifs clairs.
      • Définir puis mettre en place le suivi-évaluation lié à cette activité pilote : indicateurs et méthodes de collecte, puis analyse
      • Participer à la définition des activités de prévention du Covid-19 prévues dans le cadre du projet nutrition (y compris sur le volet de sensibilisation)
      • Encadrer la Coordinatrice « Appui aux CSB et lutte contre le Covid-19 » en partenariat avec le personnel du programme agricole pour la mise en place de cette action pilote
      • Réaliser des points réguliers sur l’avancement de ce volet (et plus largement du projet nutrition) avec la Coordinatrice du Programme et la cheffe de secteur
      • Produire un rapport d’expérience sur ce volet pilote en fin de mission
    • Appuyer la mise en place et le suivi du volet de sensibilisation à la nutrition déjà déployé par le programme agricole
  • Renforcer l’appui fourni aux ASV dans le but d’améliorer la qualité de la prise en charge des enfants de moins de cinq ans qu’ils réalisent
    • Participer à l’analyse de l’enquête en cours dans le district de Farafangana, et éventuellement mettre en place une enquête similaire dans les autres districts
    • Participer à la révision du volet « appui aux ASV » à la lumière des résultats de l’enquête : modifier le module de formation initiale, proposer des actions d’accompagnement dans la durée (par exemple atelier en groupe, supervision terrain, intervention pendant les revues mensuelles au CSB) pour le prochain district d’intervention
    • Participer à la définition d’un plan d’action correctif dans les anciens districts, toujours en fonction des résultats de l’enquête, et dans le respect de la stratégie déployée dans chaque zone
    • Former les différentes équipes des volets « appui » de chaque district en fonction des révisions décidées
    • Participer à la mise en place des plans d’actions, dans le but d’autonomiser chaque équipe pour une intervention de long terme

Selon l’avancée de ses missions, le.la chargé.e d’appui pourra être amené.e à participer à d’autres chantiers pertinents pour la conduite du programme santé et en lien avec ses compétences.

PROFIL

  • Formation médicale ou paramédicale, master en santé publique ou à défaut l’exercice de responsabilités concrètes dans le cadre d’actions de santé publique ou communautaire
  • Expérience préalable en pays en développement souhaitée
  • Solides aptitudes pédagogiques, en formation et en animation
  • Rigueur méthodologique, patience, diplomatie, ténacité et autonomie
  • Goût avéré pour le terrain (nombreux déplacements dans les zones ciblées)
  • Résistance à l’isolement social et culturel

STATUT 

  • Contrat de Volontariat de Solidarité Internationale – 12 mois
  • Indemnité mensuelle de 800€ + allocation terrain
  • Couverture sociale complète (CFE, mutuelle et assurance rapatriement)
  • Prise en charge des billets d’avion en début et fin de mission

Poste à pourvoir dès janvier 2022

La sélection des dossiers se fera au fur et à mesure de leur réception.

Merci d’envoyer à l’adresse recrutement@interaide.org

Votre CV et lettre de motivation

En indiquant impérativement dans l’objet du mail la référence MAD/APP/FARAF/SANTE/2022

Plus de renseignements sur http://www.interaide.org

http://atia-ong.org

http://reseau-pratiques.org

Chargé.e d’appui pour un programme pilote agroforestier

By | Emploi | No Comments

Poste basé au MALAWI

(District de Phalombe)

CONTEXTE

Inter Aide travaille au Malawi depuis 1992 avec des communautés rurales particulièrement pauvres. L’association est présente dans 15 des 28 districts du pays, dans les régions du Centre et du Sud.

Dans le district de Phalombe, le projet pilote d’agroforesterie a débuté en mai 2020 et vise à améliorer l’autonomie des familles rurales en matière de bois de chauffage et de produits ligneux et non-ligneux.

L’équipe du projet soutient la création et la gestion de pépinières villageoises qui sont gérées par la communauté et visent à fournir suffisamment de plants pour le reboisement à la ferme. En plus de cela, d’autres méthodes de propagation sont utilisées pour le reboisement, tels que la régénération naturelle assistée et le semis direct. Le projet renforcera la résilience des communautés en réduisant leurs dépenses en bois de chauffe et en bois d’œuvre, en augmentant leurs revenus directs, en améliorant la conservation des sols et de l’eau dans les fermes et en participant à l’atténuation du changement climatique.

Inter Aide recherche un.e ingénieur.e agronome polyvalent.e et dynamique pour soutenir l’orientation technique du projet ainsi qu’en évaluer l’impact.

MISSION DU/DE LA RESPONSABLE 

Le/la chargé.e d’appui sera basé.e en milieu rural dans le bourg de Phalombe. Il/elle aura pour principale mission de soutenir le projet, géré par un coordinateur de programme, dans la programmation des activités techniques et le développement du système de suivi-évaluation.  Le/la chargé.e d’appui sera plus particulièrement en charge de soutenir le coordinateur de programme dans la formation continue et la supervision des activités du « M&E officer » (chargé de suivi-évaluation) et de préparer, mettre en œuvre et analyser les résultats des enquêtes terrains en collaboration avec ce dernier. Il sera également en charge de la prospection pour de futures zones d’intervention.

A ce titre, les tâches du/de la chargé.e d’appui seront les suivantes :

  • coordonner la composante de suivi-évaluation du programme et la réalisation d’études techniques (taux de survie des arbres, études sur le comportement des différentes, espèces, diagnostic des besoins, ciblage des villages, …) ;
  • soutenir l’équipe locale dans l’analyse des résultats des campagnes de plantations et des effets et impacts du projet ;
  • faire des proposition techniques et stratégiques afin de garantir la cohérence et la pertinence des activités mises en œuvre (en réponse aux besoins identifiés) ;
  • mettre au point des protocoles d’enquêtes et de tests ;
  • mettre au point et réaliser des ateliers d’échanges techniques au sein de l’équipe ainsi qu’avec les autres projets agroforestiers d’Inter Aide au Malawi ;
  • responsable du reporting technique auprès du coordinateur de projet et du chef de secteur ;
  • d’être moteur dans la réflexion stratégique autour du contenu du programme (messages, approches) et du déploiement géographique de celui-ci (identification de futures zones d’intervention, relocalisation possible des bureaux)

En étroite collaboration avec le coordinateur du projet pilote, il/elle devra :

  • identifier de nouvelles zones d’intervention en fonction des besoins et de la motivation des communautés ;
  • veiller à la qualité des formations techniques proposées aux agriculteurs et à l’équipe ;
  • garantir la cohérence et la pertinence des activités mises en œuvre (en réponse aux besoins identifiés);
  • veiller au respect de l’objectif d’appui aux agriculteurs les plus défavorisés ;
  • assurer la cohérence du programme sur les aspects de suivi et d’évaluation du programme ;
  • développer ou/et maintenir la collaboration avec les autorités compétentes et les autres acteurs locaux.

Dans le cadre de ses fonctions le/la chargé.e d’appui sera amené.e à effectuer de fréquents déplacements dans les villages de la zone d’intervention et occasionnellement dans d’autres régions du pays (visites d’échange, prospections).

PROFIL 

  • Ingénieur.e agronome ou équivalent (spécialisation ou expérience en développement agricole)
  • Première expérience professionnelle en agroforesterie indispensable, dont une partie dans un contexte similaire
  • Expérience dans le suivi-évaluation de dispositif d’appui-conseil en milieu paysan
  • Diplomatie, capacité d’écoute et d’échange
  • Capacité à apprendre et collaborer dans un contexte multiculturel
  • Goût prononcé pour le terrain, dynamisme et flexibilité
  • Résistance à l’isolement culturel et social
  • Anglais courant indispensable (oral et écrit)

STATUT 

  • Statut VSI d’une durée de 12 mois renouvelable
  • Indemnité de 800 € par mois + allocation terrain
  • Couverture sociale complète + assurance rapatriement
  • Vol A/R en début et fin de mission + 1 A/R annuel en France

Poste à pourvoir dès avril 2022

La sélection des dossiers se fera au fur et à mesure de leur réception.

Merci d’envoyer à l’adresse recrutement@interaide.org

Votre CV et lettre de motivation

en indiquant impérativement dans l’objet du mail la référence MAL/APP/AGRO/PLB/2022

Plus de renseignements sur http://www.interaide.org

http://atia-ong.org

http://reseau-pratiques.org

Responsable de programme services EHA

By | Emploi | No Comments

 

Manakara – Côte sud-est de Madagascar

CONTEXTE

Inter Aide intervient dans le domaine de l’Accès à l’eau potable et l’Amélioration de l’hygiène et l’assainissement (AEPHA) depuis plusieurs années en milieu rural sur la côte sud-est de Madagascar notamment dans le district de Manakara.

Ces actions visent à apporter :

  • Une réponse aux besoins fondamentaux des populations de différentes communes rurales du district dans le domaine de l’accès à l’eau potable, l’hygiène et l’assainissement, l’enjeu est d’appuyer les communes et populations demandeuses pour la remise à niveau d’infrastructures d’eau potable anciennes (réhabilitations de petites AEPG et Puits) et l’amélioration de la couverture en eau potable par de nouvelles réalisations (Puits équipés de pompes manuelles, AEPG) ainsi que l’amélioration des pratiques d’hygiène et d’assainissement.
  • Le développement d’un service de suivi-gestion-maintenance durable des infrastructures d’eau potable des communes rurales. Ce service professionnel, cofinancé par les usagers sera assuré principalement par une ONG locale partenaire. Les enjeux étant d’une part d’accompagner la structuration d’un système d’acteurs au sein du district de Manakara et des communes ciblées afin de l’opérationnaliser et d’en organiser la gouvernance (intégrant les usagers, les communes et l’ONG locale) ; d’autre part d’appuyer l’ONG locale dans sa professionnalisation dans le cadre d’une assistance technique et d’un accompagnement rapproché.

Pour plus d’information sur les actions d’inter aide dans le domaine AEPHA à Madagascar voir les liens suivants :

http://www.interaide.org/watsan/mada/

http://www.interaide.org/pratiques/eau/eau?language=fr

Inter Aide recherche aujourd’hui une personne compétente et impliquée pour répondre à ces multiples enjeux d’amélioration des services de l’eau potable dans le district de Manakara.

MISSIONS

Le/la Responsable aura pour mission principale d’assurer d’une part la mise en œuvre d’un projet d’amélioration de la couverture EHA avec une équipe dédiée et d’autre part d’appuyer la structuration et la pérennisation des services de l’eau qui seront principalement mis en œuvre par l’ONG locale ; qu’il s’agira d’accompagner vers une professionnalisation effective. Il/elle sera basé.e à Manakara et effectuera des déplacements très fréquents « en brousse » dans les différentes zones d’intervention. Il/elle rendra compte directement aux Chefs de secteurs basés en France et coordonnera ses interventions avec l’ONG locale et les responsables des programmes (agricoles et santé) sur place ainsi qu’avec le coordinateur d’inter aide basé à Antananarivo.

Les principales responsabilités du/de la Responsable seront les suivantes :

1) La gestion et le développement du programme :

  • Superviser et coordonner la mise en œuvre du programme dans ses différentes composantes
  • Organiser et superviser la logistique du programme
  • Poursuivre le travail de sensibilisation et formation des communes et communautés, par divers moyens d’information, y compris grand public, afin d’aider la compréhension des enjeux AEPHA et de la maintenance par les usagers et les autorités locales;
  • Etablir, gérer, suivre les contrats et collaborations avec les entreprises et artisans prestataires locaux de construction (incluant l’identification et la formation de nouveaux prestataires) ;
  • Renforcer, adapter et développer les mécanismes et outils de suivi, gestion et maintenance établis avec l’ONG locale partenaire;
  • Effectuer avec les équipes et les partenaires (ONG locale, communes…), le suivi-évaluation du programme dans son ensemble (collecte de données, suivi et analyse des activités et des résultats quantitatifs et qualitatifs avec des indicateurs précis) ;
  • Contribuer à alimenter les bases de données, schémas directeurs et travaux de capitalisation grâce à la réalisation d’enquêtes d’état des lieux, d’études et l’analyse longitudinale des données recueillies.

2) La formation et l’encadrement des équipes locales (inter aide et ONG partenaire):

  • Recruter, animer, former puis encadrer l’équipe locale de Manakara (assistant de projet, assistant administratif et financier, coordinateur animation, animateurs, chauffeur… ;
  • Apporter une assistance technique régulière et rapprochée à l’ONG partenaire. Il s’agira par ailleurs d’en étoffer l’équipe et d’appuyer le recrutement et la formation d’un nouveau Directeur local (dans cette attente, le Responsable assurera l’intérim de la direction de la structure) ;
  • Accompagner l’évolution du fonctionnement associatif et de la gouvernance de cette ONG locale, en lien avec les membres de son Conseil d’Administration.

3) La structuration des acteurs locaux et l’évolution des modèles d’intervention:

  • Collaborer activement et concrètement avec les acteurs institutionnels locaux à différents niveaux : Directions régionales de l’eau, chefs district, maires et conseillers communaux (maitres d’ouvrages) ; représentant des usagers à l’échelle communale, en renforçant leur compétence.
  • Collaborer de manière étroite avec les équipes Inter Aide en charge du programme d’accès à l’eau potable dans le district voisin de Farafangana (situé à 100 Km au Sud), et où le même modèle de gestion-suivi-maintenance des ouvrages est développé avec l’ONG locale partenaire ;
  • Continuer en coordination avec le secteur la réflexion sur l’opérationnalisation et la professionnalisation des services de gestion-suivi-maintenance des ouvrages initiés avec l’ONG locale partenaire ; sur les modalités de paiement de l’eau (forfaitaire, payement au volume…) et sur l’équilibre financier du service dans son ensemble.

4) Le suivi administratif & financier et la représentation du projet :

  • Assurer le reporting opérationnel et financier du programme auprès du siège en France (rédaction de rapports narratifs et synthèses réguliers, comptabilité du projet et suivi des dépenses, demandes d’envois de fond) ;
  • Gérer les ressources humaines et les contrats de travail en respectant la législation en vigueur ;
  • Représenter le projet auprès des autorités locales concernées ;
  • Assurer la gestion des ressources financières et matérielles du projet ;
  • Gérer les aspects logistiques et administratifs du programme, en concertation avec les autres Responsables de programmes basés dans le même district ;
  • Coordonner la mise en place d’actions avec des partenaires locaux et les autres intervenants (services décentralisés de l’état, ONG locales…) ;
  • S’impliquer activement dans le partage des expériences avec autres acteurs sectoriels à Madagascar (Ministères, membres du réseau Ran’eau…).

PROFIL 

  • Formation supérieure dans un domaine pertinent (gestion de projet, hydraulique, gestion sociale de l’eau, logistique …)
  • Expérience professionnelle de 2 ans minimum, de préférence en PED
  • Expérience préalable en gestion d’équipe
  • Capacité à se positionner en appui aux institutions et aux partenaires (écoute, diplomatie, capacité à déléguer)
  • Très bonne organisation, rigueur
  • Facilités relationnelles et forte capacité de négociation
  • Mobilité, goût pour le travail de terrain, flexibilité et dynamisme
  • Autonomie et capacité à vivre en zone rurale
  • Connaissance et intérêt pour l’informatique et la gestion des données et cartographique.
  • L’aptitude à la conduite de moto serait un plus

STATUT 

  • Statut VSI sur 24 mois renouvelable
  • Indemnité VSI de 1270€ par mois + allocation terrain
  • Couverture sociale complète + assurance rapatriement + 1 A/R annuel en avion en France
  • Possibilité de départ en couple

Poste à pourvoir dès janvier 2022

La sélection des dossiers se fera au fur et à mesure de leur réception.

Merci d’envoyer à l’adresse recrutement@interaide.org

Votre CV et lettre de motivation

en indiquant impérativement dans l’objet du mail la référence MAD/MNK/EHA/2022

Plus de renseignements sur http://www.interaide.org

http://atia-ong.org

http://reseau-pratiques.org

Responsable de programme Eau, Hygiène, Assainissement

By | Emploi | No Comments

Poste basé au MOZAMBIQUE

(District de Monapo / Province de Nampula)

CONTEXTE 

Inter Aide est une ONG française spécialisée dans la réalisation de programmes de développement auprès de familles vulnérables. Les domaines d’action sont l’accès à l’eau, l’hygiène et l’assainissement, l’agriculture, la santé et l’appui scolaire. Les programmes sont mis en place en zones rurales, souvent isolées, combinant forte intensité de besoins et densité de population importante, et où le contexte est suffisamment stable pour développer des actions favorisant l’autonomie des populations bénéficiaires. Inter Aide intervient aujourd’hui dans 6 pays (Mozambique, Malawi, Ethiopie, Madagascar, Sierra Leone, Haïti) et les activités sont en cours de démarrage en Guinée.

Les actions ont été initiées au Mozambique en 2004. 5 programmes sont actuellement mis en œuvre dans la Province de Nampula, au nord du pays : 2 programmes de santé communautaire (dans les Districts de Memba et Monapo), 2 programme eau-hygiène-assainissement (dans les mêmes Districts de Memba et Monapo), 1 programme de développement de services de maintenance des points d’eau mis en œuvre actuellement dans 4 Districts (Memba, Nacala-a-Velha, Mossuril et Monapo).

Dans le district de Monapo, les actions eau-hygiène-assainissement ont tout d’abord été conduites dans le cadre du programme de santé communautaire de la zone, puis celui d’un projet EHA spécifique initié début 2020 (le Responsable du projet est arrivé à Monapo en Janvier 2020). Bien que récent, le programme EHA est désormais bien structuré autour d’une équipe opérationnelle en place, et connait en 2021 sa deuxième campagne d’accompagnement des communautés rurales et de construction d’ouvrages (points d’eau et latrines). Il s’articule autour de quatre axes principaux :

–    La formation des communautés rurales aux bonnes pratiques d’hygiène et d’assainissement ;

–    L’amélioration de l’accès à l’assainissement des familles : construction de latrines familiales ;

–    L’amélioration de l’accès à l’eau potable des communautés rurales : construction de points d’eau protégés (forages et puits) ;

–    Le renforcement des capacités des structures communautaires et institutionnelles pour accompagner les familles et assurer le suivi et l’entretien des ouvrages construits.

L’objectif actuel est de poursuivre la définition des stratégies d’action, le développement des activités pour répondre aux besoins importants de la zone, en collaboration avec les projets de santé communautaire et de maintenance des points d’eau.

Inter Aide recherche un.e personne expérimenté.e pour mener à bien ce programme EHA à Monapo et remplacer le Responsable actuel qui quittera ses fonctions en janvier 2022.

MISSION DU/DE LA RESPONSABLE 

Le/la Responsable du programme EHA sera basé.e dans le District de Monapo (le bureau du projet et le logement du Responsable  sont basés dans le Poste Administratif rural d’Itoculo). Il/elle effectuera de fréquents déplacements dans les communautés rurales de la zone, ainsi que ponctuellement dans les Districts voisins d’intervention d’Inter Aide.

Il/elle aura pour missions principales d’assurer la conduite des actions Eau Hygiène Assainissement et à poursuivre leur développement (stratégique et géographique).

Ses responsabilités incluront :

  • La supervision de la mise en œuvre des activités et l’amélioration de la stratégie du programme ;
  • La collaboration et la complémentarité des actions avec les programme de santé et de maintenance des points d’eau, dans les zones d’intervention commune ;
  • Le suivi-évaluation opérationnel du programme (collecte et d’analyse des données, enquêtes de terrain, cartographie, etc.) ;
  • La collaboration et l’implication des autorités locales (en particulier des Services de l’eau et l’Administration locale), ainsi que des autres acteurs sectoriels de la zone ;
  • Le recrutement, la formation et l’encadrement de l’équipe du programme (une quinzaine de personnes, dont quelques-unes partagées avec le programme de santé de la zone) ;
  • Le suivi et l’amélioration des procédures internes (RH, logistique, sécurité, etc.) ;
  • La conduite des démarches administratives nécessaires au bon fonctionnement du programme ;
  • La gestion financière du programme : suivi budgétaire, demandes de fonds, comptabilité ;
  • Le reporting opérationnel et financier aux Chefs de secteur et à la Responsable finances basés en France ;
  • La capitalisation de l’expérience acquise, en lien avec le Chargé de capitalisation EHA basé en France.

PROFIL 

  • Formation supérieure dans un domaine pertinent: hydraulique, hydrogéologie, génie civil
  • Expérience préalable en PED exigée, de préférence sur un projet de développement
  • Grande autonomie dans le travail et goût prononcé pour le terrain
  • Expérience en management d’équipe (capacité à prendre et communiquer des décisions)
  • Rigueur méthodologique, aptitudes pédagogiques, patience, ténacité
  • Diplomatie, capacité de négociation avec les autorités et de collaboration avec d’autres projets
  • Maîtrise du portugais souhaitée
  • Permis de conduire

STATUT ET CONDITIONS

  • Statut VSI – 24 mois renouvelable
  • Indemnité VSI de 1 400€ mensuelle + allocation terrain
  • Couverture sociale complète + assurance rapatriement
  • 1 A/R en avions en début et fin de mission + 1 A/R annuel
  • Possibilité de départ en couple

Poste à pourvoir dès janvier 2022

Les dossiers seront traités au fur et à mesure de leur réception

Merci d’envoyer une lettre de motivation + C.V.

Sous réf. MOZ/EHA/MON/21 à recrutement@interaide.org

Plus d’informations sur : http://www.interaide.org

Responsable de programme « Hygiène, assainissement et accès à l’eau potable »

By | Emploi | No Comments

Sections communales de Narang et Savan Grande (commune de Maïssade)

CONTEXTE 

Inter Aide intervient en Haïti dans les domaines de l’éducation, de l’accès à l’eau potable et de l’agriculture auprès de communautés rurales particulièrement démunies. L’association est présente dans les zones montagneuses (massif des Montagnes Noires) du département de l’Artibonite depuis une vingtaine d’années et dans celles du département du Centre depuis 2007. Dans ce département, un programme scolaire a été ouvert dans la commune de Cerca-la-Source en 2016 et un programme agro dans la commune de Hinche en 2017.

Inter Aide a été sollicitée par les communautés habitant la commune de Maïssade (à l’ouest de Hinche), vivant dans des conditions d’isolement similaires. La commune de Maïssade se trouve à l’est de la chaîne des Montagnes Noires et sur une partie de la plaine du Plateau Central. Plusieurs missions de diagnostic y ont été menées, mettant en évidence des besoins fondamentaux pour l’amélioration des conditions sanitaires. Une partie de la zone (le haut Narang) avait commencé à être appuyée par le programme basé à Pérodin (commune de petite Rivière, département de l’Artibonite). Mais l’ampleur des besoins constatés a justifié l’ouverture d’un programme à part entière en 2018.

Ce programme d’accès à l’hygiène, à l’assainissement et à l’eau étend son intervention sur deux sections : Narang et Savan Grande. Une partie de ces sections est montagneuse, et peut arriver à une altitude de 1000 m. Une autre partie présente un profil de plaine (entre 300 et 400 m d’altitude), et les accès carrossables y sont plus aisés. L’ensemble de la zone est assez démunie car elle se trouve écartée des grands axes de communication du pays. L’isolement géographique se double d’un relatif vide institutionnel qui freine toute dynamique locale de développement, malgré l’intervention de certaines missions protestantes ou les projets ponctuels d’organisations internationales.

Le projet entend donc intervenir pour améliorer durablement la situation sanitaire des familles de cette zone avec :

  • une mobilisation des familles sur des enjeux de santé communautaire
  • une sensibilisation aux pratiques d’hygiène de base et aux moyens de traitement de l’eau,
  • l’appui à la réalisation de latrines familiales et scolaires,
  • un meilleur accès à l’eau potable par la protection de points d’eau (construction ou réhabilitation de captages, aménagement de sources, amélioration des systèmes d’entretien).

MISSION DU/DE LA RESPONSABLE DE PROGRAMME

Le/la Responsable de programme « Hygiène, assainissement et accès à l’eau potable » sera basé.e dans la commune de Maïssade, dans la localité de Ramier, section de Narang, à environ deux heures de marche de la piste carrossable.

Les déplacements seront quotidiens, en véhicule et à pied, sur les différentes localités des deux sections communales de Narang et Savan Grande.

Le/la Responsable aura à définir, coordonner et suivre l’ensemble des activités HAE mises en œuvre de manière participative, afin de garantir au plus grand nombre de familles de la zone une sensibilisation aux bonnes pratiques d’hygiène, un accès durable à l’assainissement et à l’eau potable. Ses tâches principales seront alors les suivantes :

  • la définition, la planification et la supervision des activités (mise en œuvre des objectifs définis conjointement avec le Chef de secteur) :
    • (1) sensibilisation et formation des communautés à l’hygiène et à l’assainissement selon la méthode PHAST ;
    • (2) appui à la co-réalisation de latrines familiales (env. 500/an) et scolaires;
    • (3) aménagement de points d’eau et bornes fontaines (au moins 2/an) et amélioration de l’accès aux moyens de traitement de l’eau ;
    • (4) appui à la mise en place d’un système autonome d’entretien et de maintenance géré par les communautés bénéficiaires.

Nota bene : un Responsable d’Appui en Génie Civil appuie le programme en apportant son expertise technique pour garantir la qualité des réalisations lors des chantiers.

  • l’encadrement, le renforcement et le suivi-évaluation de l’équipe locale (de 6 à 8 animateurs et un coordinateur) ;
  • la coordination logistique du programme ;
  • le développement des relations avec les partenaires locaux dans le cadre d’échanges et/ou d’actions communes (leaders locaux, organisations et autorités présentes sur la section, l’Office régional de l’eau potable et de l’assainissement de Hinche, et les autres programmes conduits par Inter Aide) ;
  • le reporting financier et opérationnel au Chef de secteur et au Responsable finances basés en France (comptabilités mensuelles et rapports d’activité réguliers).

PROFIL 

  • Formation supérieure en gestion sociale de l’eau, développement rural, ou hydraulique.
  • Première expérience professionnelle indispensable, dans un PED vivement souhaitée ;
  • Compétences dans la réalisation d’enquêtes et connaissance des méthodes d’animation communautaire ;
  • Maîtrise des principales méthodes d’animation communautaire et réel intérêt pour le sujet ;
  • Excellente condition physique (déplacements à pied dans un environnement montagneux difficile) ;
  • Capacité à vivre en zone rurale isolée ;
  • Goût prononcé pour le travail de terrain et de proximité ;
  • Pragmatisme et optimisme, autonomie, adaptabilité et ténacité ;
  • Connaissances en collecte de données mobile serait un atout ;
  • Permis B indispensable et aptitude à conduire en 4×4 sur pistes de montagne.

STATUT 

  • Engagement de longue durée souhaité
  • Rémunération en fonction de la grille salariale de l’association
  • Couverture sociale complète + assurance rapatriement
  • 1 A/R en avion en début et fin de mission
  • Départ en couple possible

Poste à pourvoir en janvier 2022

La sélection des dossiers se fera au fur et à mesure de leur réception

Merci d’envoyer dès à présent CV + LM sous réf. « HAÏ/EHA/MAÏ/22 » à recrutement@interaide.org

Les CV de plus de trois pages ne seront pas étudiés

Responsable administratif et financier

By | Emploi | No Comments

CDI temps plein basé à Versailles (78)

CONTEXTE

Inter Aide est une association spécialisée dans la réalisation de programmes concrets d’aide au développement, conduits auprès de familles particulièrement démunies. En 2019, Inter Aide gère cinquante programmes répartis dans six pays, pour un budget annuel total de 8.1 millions d’euros.

L’appui et le suivi des programmes terrains est assurée par des équipes « secteurs », basées au siège. Ces équipes comprennent des Chefs de secteur (supervision opérationnelle et stratégique d’un certain nombre de programmes) ainsi que des Responsables Administratifs et Financiers (suivi financier des mêmes projets). Une plateforme transversale de 4 personnes leur vient en appui (coordination finances/bailleurs).

Inter Aide recherche un/e Responsable Administratif et Financier pour réaliser le suivi financier des programmes conduits à Madagascar (santé, eau et assainissement, agricole).

RESPONSABILITES

Le/la Responsable Finances sera basé/e au siège, à Versailles. En collaboration avec le secteur, il/elle assurera la consolidation financière et le contrôle de gestion des programmes basés à Madagascar. Il/elle participera activement au développement des financements du secteur.

Ses principales responsabilités seront les suivantes :

  1. Le suivi comptable et financier
  • Traitement des comptabilités mensuelles de chaque programme ;
  • Réalisation de contrôles de gestion réguliers (en concertation avec la plateforme Bailleurs) ;
  • Analyse des coûts et allocation des ressources ;
  • Gestion des envois de fonds mensuels ;
  • Suivi budgétaire ;
  • Suivi des procédures log/RH.
  1. Le développement et le suivi des financements institutionnels et privés
  • Elaboration des rapports financiers (format et échéance selon les bailleurs) ;
  • Elaboration des prévisions de dépenses pour les nouvelles propositions aux bailleurs ;
  • Contribution à l’élaboration de la stratégie financière du secteur.
  1. Les relations avec le terrain (responsables de programme et/ou partenaires locaux)
  • Appui à l’élaboration des budgets annuels (et plans d’achat) ;
  • Appui administratif et logistique ponctuel (lien étroit avec le relais basé en capitale);
  • Formation initiale et suivi continu des responsables terrain expatriés et malgaches sur le plan financier ;
  • Accueil des responsables de programme expatriés lors de leur retour annuel (bilan individuel sur les questions comptables et budgétaires)
  • Mission terrain annuelle (15 jours/an environ).

PROFIL

  • Formation Bac +4/5 en gestion, finances ou comptabilité
  • Expérience professionnelle préalable de 2 ans minimum (contrôle de gestion, audit….)
  • Excellente maîtrise d’Excel/Word (impératif), voire de logiciels spécialisés
  • Réelle motivation pour l’objet de l’association
  • Rigueur, goût pour les chiffres, capacité d’analyse financière
  • Bon relationnel, prise d’initiatives, capacité à travailler sous pression et à respecter les échéances
  • Anglais courant (oral et écrit)

STATUT ET CONDITIONS

  • Contrat à durée indéterminée, statut cadre
  • Poste à pourvoir à temps-plein
  • Rémunération comprise entre 28 000€ et 31 000€ bruts annuels
  • Participation aux frais de transports, tickets Restaurant & mutuelle
  • Poste basé à Versailles

Poste à pourvoir dès que possible

Merci d’envoyer CV + LM sous réf. RAF/AFRIMAD/21 à recrutement@interaide.org

Pour plus d’informations :

http://www.interaide.org

http://interaide.org/pratiques/

Program manager of the « water maintenance service program »

By | Emploi | No Comments

Districts of Karene, Bombali, Tonkolili and Port Loko.

Position based in Makeni, Bombali.

CONTEXT

In Northern Sierra Leone, access to safe drinking water is scarce. Some of the villages are still not equipped with water systems, and when they are, most of the systems (66%) do not provide water systematically throughout the year.

Since 2011, Inter Aide has been running a project to develop preventive maintenance services for hand pumps. The program started in Bombali district and has been extended to 3 additional districts: Karene (district newly created in 2018), Port Loko and Tonkolili.

This program aims to provide mandatory annual hand-pump maintenance for all water points located in the chiefdoms involved in the program. This preventive maintenance contributes to improving the sustainability of access to safe drinking water in rural Chiefdoms by significantly reducing the risk of costly breakdowns.

The program is based on the following components:

  • Improving community awareness regarding preventive maintenance, organisation and strengthening of water committees to collect annual contributions ;
  • Organisation, training and monitoring of a network of pump technicians to provide maintenance services (certified by the District Water Directorates from the Ministry of Water Resources);
  • Advocacy activities with key stakeholders (religious leaders, local authorities, associative and economic operators …) to gain their support with the aim to formalise a mandatory routine of preventive maintenance;
  • Strengthening collaboration with the district Water Directorates (”WD”), within the framework of a MOU. This collaboration aims to build WDs’ capacities to monitor and evaluate the network of pump technicians; to train new pump technicians to diagnose and maintain the water pumps to meet technical standards; and to analyse the results of annual maintenance campaigns;
  • The development of a local supply chain for spare parts ;
  • Sharing of technical experience with local authorities, Ministry of Water Resources and partners working in the field of WASH and maintenance in the districts of intervention and at national level.

Inter Aide is looking for a skilled, committed and motivated individual to lead the program and the local team to promote this innovative model of rural water services, work with local stakeholders on its sustainability and its scaling up, and find pragmatic solutions to meet challenges and opportunities as they arise.

OBJECTIVES OF THE PROGRAM MANAGER

The Program Manager’s main objectives will be to ensure the implementation and coordination of the program in the four current districts of intervention, as well as reinforcing the sustainability, expansion and diffusion of the model. He / she will be based in Makeni and will undertake frequent field trips to the different districts to monitor the activities at grassroots level. He/she will also travel to the capital for sectorial meetings. He / she will report directly to the Head of Sector based in Versailles, France.

The main responsibilities of the Program Manager will be as following:

1) Supporting the Assistant Program Managers and their teams to manage and implement the Yearly Preventive Maintenance (YPM) activities

  • To supervise and train a team of approximately 25 people (2 assistant program managers, 4 supervisors, 4 technical facilitators, 14 field facilitators…);
  • To follow, monitor and evaluate the local networks of pump technicians in charge of the maintenance and repair in the four districts of intervention;
  • To organize and follow the Yearly Preventive Maintenance Campaign, and improve its operation;
  • To support the development of a supply chain for hand pump spare parts through small local businesses and to ensure its sustainability by involving national suppliers;
  • To monitor and evaluate the program as a whole (data collection, monitoring and analysis of the activities, quantitative and qualitative results according to specific indicators);
  • To gradually expand the coverage of the project within/beyond the four districts of intervention.

2) Engaging local stakeholders and promoting the maintenance service program:

  • To improve the network of pump technicians in charge of maintenance services (coverage, responding to demands, eligibility of water points, quality and sustainability of the maintenance service);
  • To mobilise the key stakeholders within local authorities (at section, chiefdom and district levels), to promote and reinforce the maintenance service strategy (implementation of practical and effective local by-laws to improve the rate of maintenance in their area).
  • To share experience and support the institutions (at district and national level) to improve their capacity to follow the strategy and results. This includes representing the program as a whole.

 3) Financial, administrative and logistics management

  • To ensure the operational and financial reporting of the program in collaboration with the headquarters in France (English written narrative reports, project accountancy and supervision of expenditures, monthly and quarterly fund requests);
  • To manage the program’s finances, assets and logistics resources; and to monitor closely the daily running of the program’s three offices;
  • To manage, follow and organize in collaboration with IA-SL Logistic Departments all logistic and HR aspects of the program.

4) Build and share knowledge about access to safe water in the area of intervention

  • To contribute to knowledge gathering and sharing of technical experience in the sector of maintenance, based on data analysis, frequent surveys and studies.
  • To coordinate the implementation of activities with local partners and other stakeholders (decentralised public services of the government, international and local NGOs …);

PROFILE

  • Advanced education in a relevant topic (project management, logistics, hydraulics, social water management, territorial development…);
  • 2 years’ work experience;
  • Experience in developing countries appreciated;
  • Experience in project management required;
  • Team management experience will be highly appreciated;
  • Knowledge of workshop and training techniques;
  • Knowledge of monitoring and evaluation tools;
  • Basic IT skills and experience in database management (excel & access)
  • Strong relational and negotiation skills and great interpersonal skills: calm, diplomatic, self-controlled, respectful of values and cultural differences;
  • Field oriented (able to cope with challenging field conditions), tenacious, autonomous and dynamic;
  • Fluent English (including writing skills); and
  • Car driving licence / Off-road Motorbike riding skills would be highly advantageous.

STATUS

  • 1 year contract with option for renewal
  • From 1250€ – 1300€ per month + field allowance
  • 1 round trip flight covered by IA, at the beginning and end of the mission
  • Full social insurance + repatriation insurance
  • Possibility of departure as a couple

Position to be filled as soon as possible

Applications will be selected as they are received.

Please send to recrutement@interaide.org

Your CV and cover letter

indicating in the subject line the reference SL/YPMS/MAK/2021

More information on http://www.interaide.org

http://atia-ong.org

http://reseau-pratiques.org

Responsable de programme de développement agricole

By | Emploi | No Comments

Poste basé au MALAWI

(District de Lilongwe)

CONTEXTE 

Inter Aide intervient au Malawi auprès de communautés rurales particulièrement démunies depuis 1992. L’association est présente dans 15 des 28 districts du pays, en régions Centre et Sud.

Dans le district de Lilongwe, le programme de développement agricole a débuté en 2016. Il vise à améliorer la production agricole des familles de petits paysans en promouvant la diffusion et l’adoption de pratiques agricoles durables.

L’équipe du projet appuie la création et accompagne des groupements paysans de base (environ 50 groupements regroupant environ 1250 familles en 2021) dans la mise en place d’activités productives répondant aux principaux besoins identifiés : diffusion de pratiques agro-écologiques (amélioration des itinéraires techniques, agroforesterie, gestion de la fertilité, …), mise en place de banques de semences communautaires permettant l’accès sécurisé à du matériel végétal de qualité  (maïs, arachide et soja, principalement, incluant des semences locales et d’autres à pollinisation libre) et gestion des ressources naturelles (mise en place de pépinières, reboisement et végétalisation des exploitations).

Inter Aide recherche un/e ingénieur/e agronome polyvalent/e et dynamique pour coordonner et développer le projet ainsi qu’en évaluer l’impact.

MISSION DU/DE LA RESPONSABLE :

Le/la Responsable de programme agricole sera basé(e) en milieu rural dans le bourg de Mitundu. Il/elle aura pour principale mission de coordonner, développer et évaluer les activités mises en œuvre avec les groupements de paysans suivis.

Le projet étant ancré dans une zone en pleine mutation (perspectives de construction de routes donnant des opportunités d’accès aux marchés et à des emplois non-agricoles), le/la Responsable de programme devra réaliser une prospection pour de futures zones d’intervention et évaluer la pertinence de continuer à étendre le programme dans le même district dans les prochaines années.

A ce titre, le/la Responsable de programme sera chargé/e :

  • de l’encadrement, de l’évaluation et du renforcement de l’équipe locale : coordinateurs, animateurs de terrain, assistant(e) administratif, mécanicien, chauffeur-logisticien, gardiens ;
  • de garantir la cohérence et la pertinence des activités mises en œuvre (en réponse aux besoins identifiés) ;
  • de s’assurer de la qualité des formations techniques proposées aux paysans et à l’équipe ;
  • de veiller au respect de l’objectif d’accompagnement des paysans les plus démunis ;
  • du suivi-évaluation de l’impact du programme et la réalisation d’études (diagnostic des besoins, ciblage des villages, …) ;
  • du développement de la collaboration avec les autorités et autres acteurs locaux
  • de la coordination logistique du programme
  • du reporting financier et opérationnel au Chef de secteur et au responsable administratif et financier (comptabilités mensuelles et rapports d’activités réguliers)
  • de la réflexion stratégique autour du contenu du programme (messages, approches) et du déploiement géographique de celui-ci (identification de futures zones d’intervention)

Dans le cadre de ses fonctions le/la Responsable de programme sera amené/e à effectuer de fréquents déplacements dans les villages de la zone d’intervention et occasionnellement dans d’autres régions du pays (visites d’échange, prospections).

PROFIL 

  • Ingénieur agronome ou équivalent (spécialisation ou expérience en développement agricole)
  • 2 ans d’expérience préalable en gestion de projet/programme en PED indispensable
  • Expérience dans la mise en place et le suivi des dispositifs d’appui-conseil en milieu paysan
  • Solide expérience en management d’équipe
  • Grande autonomie dans le travail
  • Capacité à déléguer et diplomatie
  • Goût pour le terrain, dynamisme et flexibilité
  • Résistance à l’isolement culturel et social
  • Anglais courant indispensable (oral et écrit)

STATUT 

  • Statut VSI d’une durée de 24 mois
  • 1 270€ par mois + allocation terrain
  • Couverture sociale complète + assurance rapatriement
  • Vol A/R en début et fin de mission + 1 A/R annuel en France
  • Possibilité de départ en couple

Poste à pourvoir début octobre 2021

Merci d’envoyer CV + LM sous référence MAL/AGRO/LLW/2021 à recrutement@interaide.org.

La sélection des dossiers se fera au fur et à mesure de leur réception.

Les candidatures avec CV de plus de 2 pages ne seront pas étudiées.

Pour plus d’information : www.interaide.org.

Comptable adjoint.e

By | Emploi | No Comments

 

CDI à mi-temps basé à Versailles (78)

CONTEXTE 

Inter Aide est une association créée en 1980 spécialisée dans la réalisation de programmes concrets d’aide au développement, conduits auprès de familles particulièrement démunies. En 2020, Inter Aide a géré cinquante programmes, en milieu rural dans le domaine de l’hygiène, l’assainissement et l’accès à l’eau potable, l’amélioration et la diversification de la production agricole, l’éducation primaire et la santé, répartis dans sept pays (Ethiopie, Guinée, Haïti, Madagascar, Malawi, Mozambique et Sierra Leone), pour un budget annuel total de 8.3 millions d’euros. ATIA qui est issue d’Inter Aide, a été créée en 2008 et favorise, en milieu urbain, l’accès à l’emploi, à la formation professionnelle, aux services sociaux existants, ainsi qu’à des services financiers et non financiers (Bangladesh, Burkina Faso, Inde, Madagascar et Mozambique).

L’appui aux programmes menés sur le terrain est assuré par des équipes basées au siège. Ces équipes comprennent des chefs de secteur (supervision opérationnelle et stratégique d’un certain nombre de programmes), des responsables administratifs et financiers (suivi financier des mêmes projets) et une plateforme transversale à Inter Aide et ATIA (coordination financière et des relations avec les partenaires, ressources humaines, secrétariat et comptabilité).

Inter Aide recherche aujourd’hui un.e Comptable adjoint.e pour réaliser, en collaboration avec une autre Comptable, le suivi de toute la comptabilité d’Inter Aide et d’ATIA.

RESPONSABILITES 

Ses principales responsabilités seront les suivantes :

  • Suivi de la trésorerie quotidienne
  • Préparation et saisie des écritures
  • Pointage des comptes
  • Rapprochements bancaires
  • Paiements divers
  • Etablissement de tableaux de suivi mensuels des dépenses et des fonds reçus
  • Etablissement de bilans, comptes de résultat et annexes.

Il/elle exercera ses fonctions en binôme avec la Comptable déjà en poste mais en grande autonomie. Il/elle devra être en capacité de rendre compte de son suivi auprès du Commissaire aux Comptes.

PROFIL

  • Formation Bac +3 à Bac +5 en comptabilité (DCG au minimum)
  • Expérience professionnelle préalable de 5 ans au minimum dans un poste similaire
  • Excellente maîtrise d’Excel et maîtrise de Sage appréciée
  • Réelle motivation pour l’objet de l’association
  • Rigueur, goût pour les chiffres
  • Bon relationnel, autonomie, capacité à respecter les échéances
  • Investissement dans la durée.

STATUT ET CONDITIONS 

  • Contrat à durée indéterminée, statut cadre
  • Poste à pourvoir à mi-temps, avec une augmentation possible du temps de travail dans les années à venir
  • Rémunération conforme aux grilles de salaire d’Inter Aide
  • Mutuelle prise en charge à 70%
  • Participation aux frais de transports + Tickets Restaurant
  • Poste basé à Versailles

Poste à pourvoir dès début septembre 2021

Merci d’envoyer C.V. + LM sous réf. COMPTA/2021

à recrutement@interaide.org