All Posts By

interaide-redac

Responsable programme « Appui au secteur privé de l’assainissement rural »

By | Emploi | No Comments

Poste basé en HAÏTI (ville de Hinche, Département du Centre)

CONTEXTE

Inter Aide mène des programmes pour l’amélioration de l’assainissement et de l’accès à l’eau en Haïti depuis 2007, dans la Chaîne des Montagnes Noires (Centre et Artibonite). En effet, ce sont des zones rurales particulièrement enclavées, qui manquent cruellement d’infrastructures et où la plupart des services sont absents, qu’ils soient privés ou publics. Les populations ont des revenus très faibles et sont particulièrement vulnérables.

Inter Aide intervient également auprès de ces communautés rurales dans les domaines de l’éducation et de l’agriculture.

L’absence d’équipements sanitaires et la nécessité pour les populations d’adopter de bonnes pratiques d’hygiène (abandon de la défécation à l’air libre, lavage des mains, consommation d’eau potable…) a conduit Inter Aide, entre autres activités, à inciter les familles à s’équiper en latrines durables et à faire la promotion de la dalle bombée. Cette dalle permet d’équiper les latrines d’une plateforme en béton, durable et qui peut être déplacée dès que la fosse est pleine. Ce modèle est particulièrement économique : la forme bombée alliée à un ferraillage consomme moins de ciment (un ½ sac contre 3 sacs pour une dalle OMS) ; la forme bombée facilite le nettoyage et permet de poser la dalle sans fondations.

Ainsi, le taux d’équipement a nettement progressé, atteignant plus de 75% de familles équipées de latrines dans les localités où l’intervention s’est achevée. De même, plusieurs maçons locaux, formés à cette technique, disposent à présent d’une nouvelle expertise.

Inter Aide a mené des enquêtes qui montrent que les couvertures en assainissement se maintiennent sur le long terme, à la fois parce que les gens restent convaincus de l’importance de cet équipement et parce qu’ils ont pu réutiliser leur dalle pour une nouvelle latrine quand la première fosse s’est remplie[1].

Les zones ciblées par ce type de projets sont habitées par des populations très peu monétarisées et avec des connaissances en hygiène très faibles, ce qui justifie un appui important en termes de sensibilisation et d’accompagnement dans leur projet d’assainissement. Cependant, d’autres zones, bien que moins isolées et ayant un meilleur accès aux flux commerciaux, ont également des taux d’assainissement très faibles. Ceci est en grande partie lié à une absence d’offre technique adaptée, car les artisans proposent des modèles de latrine qui sont trop onéreux ou trop fragiles. Le modèle de la dalle bombée est inconnu du grand public et des artisans maçons. Or si elle était proposée, son coût serait accessible aux moyens économiques de la plupart de ces familles.

L’objet de ce programme, à caractère novateur, consisterait donc à structurer un réseau de maçons pour qu’ils proposent un service de construction de latrines adaptées, durables, et économiquement accessibles aux familles des zones rurales désenclavées.

En outre, cette démarche s’inscrit dans la stratégie nationale de l’Assainissement de la DINEPA (Direction régionale de l’Eau Potable et de l’Assainissement au sein du Ministère des Travaux Publics), qui vise l’éradication de la défécation à l’air libre à travers la responsabilisation des ménages, qui ont une obligation légale à se doter d’une latrine. Cette stratégie s’est longtemps focalisée sur la diffusion de messages d’hygiène et de responsabilisation de la population, en particulier à travers l’ACAT[2] (Approche Communautaire pour un Assainissement Total). Plusieurs constats ont conduit la DINEPA à considérer l’importance du développement de maçons professionnels et de filières privées auprès desquels les ménages puissent s’adresser. Elle prévoit la mise en place des « Maisons de l’Assainissement », service régional qui doit favoriser une offre de prestataires et proposer une expertise adaptée aux besoins de la population. Cependant les offices régionaux n’ont pas suffisamment de moyens pour mettre en place cette stratégie.

L’approche actuelle du projet vise donc à augmenter le taux de couverture de l’assainissement des zones ciblées, en facilitant l’émergence d’un marché de l’assainissement rural à travers 4 axes :

  1. FACILITATION SOCIALE : faire le lien avec des organisations ou des actions qui ont déjà mené des séances de sensibilisation à l’hygiène dans les zones ciblées et qui pourraient contribuer à la promotion des maçons, ou proposer le cas échéant un appui pour augmenter ces actions de sensibilisation (formation et accompagnement des acteurs locaux) ;
  2. FACILITATION TECHNIQUE (en lien avec le Responsable Appui Génie Civil d’Inter Aide en Haïti): renforcer les compétences des maçons, tant d’un point de vue technique que commercial, pour qu’ils puissent proposer différents types de dalles, et en particulier la dalle bombée ; faire le suivi des latrines réalisées ;
  3. FACILITATION COMMERCIALE : mettre en place une stratégie de marketing, à travers des démarchages commerciaux, la production de supports (vidéo, posters, catalogues…) et des actions (séances de présentation, visites domiciliaires) pour enclencher une demande du public cible auprès des maçons formés et faire le suivi des contrats de réalisation signés ;
  4. FACILITATION INSTITUTIONNELLE : poursuivre les échanges avec la DINEPA afin de valoriser les compétences des maçons et diffuser les modèles de latrine proposés.

Les zones ciblées sont aujourd’hui les localités se trouvant dans la 3ème section de Aguahedionde, dans la commune de Hinche. Des prospections sont à envisager pour cibler de nouvelles zones en parallèle.

S’agissant d’une méthode nouvelle, qui n’a pas encore été testée en Haïti par Inter Aide, la définition concrète des activités, des acteurs ou des lieux d’intervention peut changer en fonction de l’évolution du projet. Cette spécificité implique créativité, flexibilité, ouverture d’esprit et adaptation suivant les enseignements qui seront tirés au fur et à mesure du projet. L’enjeu principal aujourd’hui est d’aboutir à un mode opératoire adapté qui puisse être transposable sur d’autres zones rurales du pays.

MISSIONS

Les principales responsabilités du/de la Responsable seront les suivantes :

1) Développement, suivi des activités et évaluation des résultats :

  • Identifier des maçons à accompagner et évaluer sur quels aspects renforcer leurs capacités et comment structurer leur offre.
  • Définir une stratégie commerciale adaptée au public cible et des moyens pour évaluer son efficacité et sa pérennité.
  • Recruter des commerciaux et les former aux méthodes de marketing qui seront appliquées sur les zones ciblées.
  • Mettre en place des activités propices à stimuler une demande et susciter un intérêt : promotion via différents canaux, marketing, relais commerciaux (via des pistes telles que groupes de jeunes, comités, leaders, organismes de crédit, mise en réseau des artisans, société civile etc.)
  • Vérifier la qualité des prestations des maçons formés et apporter un appui technique et organisationnel, en lien avec le Responsable Appui Génie Civil d’Inter Aide.
  • Suivre l’évolution de la demande (nouveaux clients, contrats d’assainissement…).
  • Collaborer avec la DINEPA pour obtenir une validation des modèles de latrines utilisés et faciliter une certification des maçons formés.
  • Echanger et collaborer avec d’autres ONG pour que d’autres organisations, notamment celles sensibilisant les communautés via la méthode ACAT, puissent promouvoir les maçons.
  • Echanger et collaborer avec d’autres ONG intervenant dans la structuration de filières d’artisans de l’assainissement.
  • Donner régulièrement des informations à la DINEPA sur l’évolution des activités et faire une veille sur l’évolution de la régulation et des projets concernant l’assainissement.
  • Participer de manière large aux échanges dans le secteur de l’Assainissement et contribuer à la constitution de référentiels.
  • Produire des notes techniques et documents méthodologiques, formaliser les supports de formation et de sensibilisation.
  • Identifier d’autres zones à cibler pour ce projet, en priorité dans le département du Centre.
  • Mener des études permettant de catégoriser des populations par leur intérêt pour l’assainissement, leur capacité économique, leur acceptation des modèles proposés (dalle ronde ou autres).
  • Selon ces études, établir une gamme de modèles de latrines pouvant être proposées par les maçons.

2) Gestion du programme

  • Effectuer le suivi-évaluation du programme dans son ensemble (collecte de données, suivi et analyse des activités et des résultats quantitatifs et qualitatifs avec des indicateurs précis).
  • Gérer les ressources financières et matérielles du projet.
  • Gérer les aspects logistiques et administratifs du programme.
  • Etablir des rapports opérationnels et financiers réguliers pour le siège en France (rapports narratifs, comptabilité mensuelles et suivi des dépenses, demandes d’envois de fonds).
  • Représenter le projet auprès des autorités et organisations locales et nationales concernées, en coordination avec la responsable du relais administratif de Port-au-Prince.
  • Se coordonner avec les autres Responsables de projets, principalement ceux opérant sur les programmes Eau et Assainissement et plus spécifiquement avec le responsable Génie-civil, participant également au projet pour la formation technique des maçons.
  • Evaluer le besoin de recrutement et gérer les ressources humaines.
  • Contribuer, en coordination avec le chargé de capitalisation et les chefs du secteur Haïti, à la capitalisation et la valorisation des enseignements de cette approche innovante : rédaction de notes compilant les réflexions et les évolutions des aspects méthodologiques, synthèse des leçons tirées, réflexion sur les études à mener pour évaluer les résultats du développement d’un tel réseau d’artisans et de ses effets sur l’amélioration de l’assainissement.

PROFIL

  • Formation supérieure dans un domaine pertinent (développement rural, Eau & Assainissement, économie et/ou gestion d’entreprise, entreprenariat social…)
  • Première expérience professionnelle indispensable, dans un PED vivement souhaitée
  • Capacité à collaborer avec des institutions (écoute, diplomatie)
  • Intérêt pour l’étude des dynamiques communautaires et socio-culturelles
  • Facilités relationnelles et forte capacité de négociation
  • Organisation et rigueur, mobilité, goût pour le travail de terrain, pragmatisme, flexibilité, autonomie, ténacité et dynamisme
  • Capacité à vivre et travailler dans un environnement instable (contexte de crise politique)
  • Bonne condition physique (déplacements à pied dans un environnement montagneux parfois difficile)
  • Permis B indispensable et aptitude à conduire en 4×4 sur pistes de montagne
  • Compétences en génie civil serait un plus
  • Maîtrise du créole serait un plus

 

Poste ouvert à un contrat d’expatriation (VSI) ou à un contrat local haïtien

Poste à pourvoir courant décembre 2019

La sélection des dossiers se fera au fur et à mesure de leur réception

Merci d’envoyer dès à présent

C.V. + LM sous réf. « EHA/ASPAR »

à recrutement@interaide.org

les CV de plus de trois pages ne seront pas étudiés

[1] http://interaide.org/pratiques/content/enquete-de-2017-sur-la-reutilisation-des-dalles-bombees-equipant-les-latrines-construites-en

[2] https://docplayer.fr/37293269-Guide-du-facilitateur-acat-en-haiti.html

Responsable administratif et financier

By | Emploi | No Comments

CDI basé à Versailles (78)

 CONTEXTE 

Inter Aide est une association spécialisée dans la réalisation de programmes concrets d’aide au développement, conduits auprès de familles particulièrement démunies. En 2018, Inter Aide gère cinquante programmes répartis dans six pays, pour un budget annuel total de 7.5 millions d’euros.

L’appui et le suivi des programmes terrains est assurée par des équipes «  secteurs », basées au siège. Ces équipes comprennent des Chefs de secteur (supervision opérationnelle et stratégique d’un certain nombre de programmes) ainsi que des Responsables Administratifs et Financiers (suivi financier des mêmes projets). Une plateforme transversale de 5 personnes leur vient en appui (coordination finances/bailleurs).

Inter Aide recherche un.e Responsable Administratif et Financier pour réaliser, en collaboration avec une autre Responsable Administratif et Financier, le suivi financier des programmes conduits au Malawi et au Mozambique (santé, eau et assainissement, agricole).

RESPONSABILITES 

Le/la Responsable Administratif et financier sera basé.e au siège, à Versailles. Il/elle assurera le suivi comptable et financier des projets (appui aux équipes locales, contrôle des pièces et des procédures internes). Il/elle réalisera la consolidation financière, le contrôle de gestion et les rapports financiers des programmes suivis basés au Malawi et/ou au Mozambique. Il/elle analysera les plans de financement des projets et participe à l’élaboration des nouveaux budgets.

Ses principales responsabilités seront les suivantes :

  1. Le suivi comptable et financier
  • Contrôle les pièces et les procédures internes lors du traitement des comptabilités mensuelles de chaque programme
  • Appui et renforce les capacités des équipes finances sur le terrain lors des retours mensuels et de visite terrain
  • Elaboration des  contrôles de gestion des programmes en lien avec les équipes terrains et le siège (en concertation avec la plateforme)
  • Gestion des envois de fonds mensuels
  • Suivi des procédures log/RH
  1. Le développement et le suivi des financements institutionnels et privés
  • Elaboration des rapports financiers (format et échéance selon les bailleurs)
  • Elaboration des prévisions de dépenses pour les nouvelles propositions aux bailleurs
  • Contribution à l’élaboration de la stratégie financière du secteur
  1. Les relations avec le terrain (responsables de programme et/ou partenaires locaux)
  • Appui à l’élaboration des budgets annuels (et plans d’achat)
  • Formation initiale et suivi continu des responsables terrain sur le plan financier
  • Point financier avec les responsables de programme expatriés lors de leur retour annuel (bilan individuel sur les questions comptables et budgétaires)
  1. Le suivi administratif des projets et l’amélioration des procédures au Malawi
  • Veille sur les procédures des projets : comptables, achats, informatiques, bancaires, etc. Optimisation et analyse du risque.
  • Collaborer à l’augmentation annuelle des salaires (analyse du coût de la vie, comparaisons)
  • Accompagner des ONG locales partenaires dans leur structuration administrative et financière
  • Participer au suivi des dossiers administratifs et légaux en lien avec Inter Aide, les programmes et les équipes locales

PROFIL

  • Formation Bac +4/5 en gestion, finances ou comptabilité
  • Expérience professionnelle préalable de 2 ans minimum (contrôle de gestion, audit….)
  • Excellente maîtrise d’Excel/Word (impératif) voire de logiciels spécialisés
  • Réelle motivation pour l’objet de l’association
  • Rigueur, goût pour les chiffres, capacité d’analyse financière
  • Bon relationnel, prise d’initiatives, capacité à travailler sous pression et à respecter les échéances
  • Anglais courant indispensable (oral et écrit)

STATUT ET CONDITIONS 

  • Contrat à durée indéterminée, statut cadre
  • Poste à pourvoir à temps plein
  • Rémunération tenant compte de l’objet et de la grille salariale de l’association  + mutuelle  + transports remboursés à hauteur de 60% + Tickets Restaurant
  • Poste basé à Versailles. Après 18 / 24 mois, l’option d’une expatriation peut être proposée au/à la responsable.

Poste à pourvoir dès que possible

Merci d’envoyer C.V. + LM sous réf. RAF/MOZ/19 à recrutement@interaide.org

Les CV de plus de deux pages ne seront pas étudiés.

Responsable de Programme « Education de base »

By | Emploi | No Comments

Poste basé en HAITI

(Section communale de Kajou Brûlé, Commune de Cerca-la-Source, département du Centre)

CONTEXTE 

Inter Aide conduit divers programmes de développement rural en Haïti depuis 1984. D’abord présente dans l’Artibonite, l’association a étendu ses activités début 2007 dans le département du Centre dans les domaines respectifs de l’accès à l’eau potable et de l’éducation de base, puis après 2010 dans le département de l’Ouest à la demande du partenaire local Concert-Action. En 2015 un programme scolaire a été lancé dans la commune de Cerca-la-Source, section de Lamielle. Le maire de la commune a sollicité Inter Aide pour mener des prospections également sur la section voisine de Kajou Brûlé. Deux missions exploratoires ont été menées en 2017 et 2018, qui ont conclu à la pertinence d’un nouveau programme.

Ce recrutement est donc la première étape du lancement de ce nouveau programme d’appui à la scolarisation sur la section communale de Kajou Brulé, dans la commune de Cerca-la-Source.

L’objectif de ce programme d’éducation est d’améliorer les conditions de scolarisation d’environ 3000 élèves et de former 90 maîtres, ainsi que les directeurs et les membres de comités d’écoles. 18 écoles primaires identifiées sont situées en zone rurale isolée (zone de mornes ou petites montagnes); la moitié de celles-ci n’est pas accessible en véhicule 4×4.

Les écoles qui le souhaiteront seront accompagnées par Inter Aide suivant une méthode d’appui progressif, contractualisée et modulée en fonction de la situation particulière de chaque école et de la motivation des communautés concernées. Le cycle d’appui est prévu sur 6 ans avec

  • une première période de diagnostic et de pré-ciblage des écoles (septembre 2019-fin juin 2018)
  • quatre années de renforcement (formation des maîtres et comités d’école, soutien à l’acquisition de manuels scolaires et autre matériels didactiques, amélioration des équipements mobiliers et renforcement des infrastructures)
  • une année de désengagement progressive[1].

Les enjeux pour la première année du projet sont de :

  • Réaliser un état des lieux exhaustif de la zone (recensement de population, enquêtes écoles…) ;
  • Préparer le partenariat avec les écoles et les relations avec les leaders de zone et les autorités locales ;
  • Recruter et former une équipe d’animateurs ;
  • Lancer la phase de pré-ciblage, en travaillant sur des objectifs de progression avec les écoles, évaluer en continu leur niveau d’atteinte, puis moduler l’appui (formations, mobilier et/ou matériel didactique, renforcement des infrastructures…) en fonction de leur niveau de mobilisation et de la viabilité des écoles ;
  • Démarrer les activités d’animation et de sensibilisation auprès des parents pour améliorer leur compréhension des enjeux de l’école.

MISSION DU/DE LA RESPONSABLE DE PROGRAMME 

Le/la Responsable du programme sera basé/e dans la section communale de Kajou Brûlé, dans la commune de Cerca-la-Source, et se déplacera quotidiennement à pied dans les différentes écoles appuyées. Il/elle sera placée sous la supervision directe du Chef de secteur basé à Barcelone, en Espagne, et qui effectue des missions régulières de suivi sur le terrain.

Ses principales responsabilités seront les suivantes :

  • Réalisation d’un état des lieux de la zone, à travers un recensement démographique, des enquêtes écoles, des tests d’alphabétisation pour les élèves, des tests de niveau pour les professeurs ;
  • Installation d’une maison-bureau (lieu à définir) ;
  • Recrutement, formation et encadrement de l’équipe locale (à terme 5 animateurs, 5 conseillers pédagogiques et 1 coordonnateur Projets d’écoles) ;
  • Accompagnement des écoles motivées en vue d’améliorer durablement les conditions d’apprentissage, la gestion administrative et la qualité des enseignements dispensés : planification, suivi et évaluation des différentes activités définies conjointement avec le Chef de secteur ;
  • Coordination logistique du programme, y compris des formations et des chantiers le cas échéant ;
  • Développement de relations concrètes et durables avec les partenaires locaux (différents niveaux de représentation du MENFP, écoles nationales, associations présentes dans la zone…) ;
  • Reporting financier et opérationnel au siège, sur une base mensuelle ;
  • Concertation et échange d’expériences avec les autres Responsables de programme et, plus généralement, capitalisation de l’expérience acquise.

Enfin, le/la Responsable de programme se rendra chaque mois dans le bureau de l’Association à Port-au-Prince à des fins de représentation du programme, démarches administratives ou logistiques et communication avec le siège et les autres responsables de programme du pays.

PROFIL 

  • Formation supérieure (3ème cycle souhaité) dans le domaine de l’éducation, de l’animation, voire de la formation ;
  • Première expérience professionnelle indispensable dans un secteur d’activité pertinent ;
  • Première expérience en PED vivement souhaitée ;
  • Bonne condition physique, goût pour la marche ;
  • Capacité à vivre en zone rurale isolée ;
  • Goût prononcé pour le travail de terrain et de proximité ;
  • Aisance relationnelle et sens de l’humour ;
  • Pragmatisme, optimisme, ténacité, patience et autonomie ;
  • Maîtrise du créole haïtien serait un plus

STATUT 

  • VSI d’une durée de 24 mois renouvelable
  • Indemnité VSI de 1250€ nets par mois + allocation terrain ;
  • Couverture sociale complète + assurance rapatriement
  • Vol A/R en début et fin de mission + 1 A/R annuel en France ;
  • Possibilité de départ en couple avec implication du conjoint

Poste à pourvoir courant octobre 2019

La sélection des dossiers se fera au fur et à mesure de leur réception

Merci d’envoyer dès à présent CV + LM sous référence « HAI/SCO/KB »

à interaide@interaide.org

Pour plus d’informations :

http://www.interaide.org

http://interaide.org/pratiques/

 

[1] Un document de capitalisation décrivant la démarche et la stratégie adoptées est disponible sur le site Réseau Pratiques, ainsi que plusieurs rapports d’évaluations externes de projets suivant cette méthodologie.

Program manager « Mother and child health program »

By | Emploi | No Comments

Based in Phalombe, MALAWI

CONTEXT

Inter Aide has been working in Malawi for more than 25 years and now runs 9 programs in rural areas in the field of community health, agriculture, access to water and maintenance of water points. Currently, the association is implementing two community health programs aimed at improving the health of young children and women, the first in Lilongwe district and the second in Phalombe district. Each program is deployed in the catchment areas of several rural health centers (covering a total population of about 160,000 people) focusing on prevention and early case management of the main pathologies responsible for the mortality of young children (malaria, diarrheal diseases, respiratory diseases and birth complications).

These programs are based on two main approaches:

Activities at community level

  • Conducted in all villages of the targeted health centers’ catchment area, they directly involve the population and community leaders to improve health behaviors: Identify and train village health committees;
  • Support the publication and enforcement of community health by-laws;
  • Conduct community sensitization activities (project facilitators alongside community health agents);
  • Monitor the adoption of good health seeking behaviors and preventive practices.

Activities to support the health system

Implemented in close collaboration with local health services, they focus on increasing and improving health care delivery for children under 5 and pregnant women in health centers targeted by:

  • Support health staff management and planning of activities;
  • Improve infrastructure, stock management and equipment of health centers;
  • Support village clinics (community health posts run by government health workers).

The Phalombe District Project is run by an expatriate Program Manager currently being replaced, while the Lilongwe Project, located in Mitundu, is managed by a Local Program Manager in office since 2013.

Inter Aide is currently seeking, as a replacement, a public health professional to coordinate, evaluate and develop the Phalombe Community Health Project in Malawi.

MISSION

The Program Manager will be responsible for managing, evaluating and developing the project in in the Phalombe area. He / she will be under the operational supervision of the Lilongwe Program Director and under the functional supervision of the Country Director based in France.

In this capacity, the Program Manager will be responsible for:

  • ensuring the coherence and relevance of the strategy and the activities defined in response to identified needs;
  • the practical implementation of these activities (including the drafting of manuals and the development of adapted tools) and their supervision;
  • the development and implementation of a reliable and relevant monitoring and evaluation system, including ad hoc surveys (protocol development, implementation and analysis) to assess the impact of the program;
  • the development of the collaboration with the authorities (especially health services) and other local actors, at the district level mainly;
  • coaching, evaluating and strengthening of the local team (about 26 people): coordinator, supervisors, field facilitators, logistician, caretakers;
  • the recruitment and training of a deputy program manager;
  • the logistical coordination and sound management of the financial and material resources of the program (in compliance with the procedures in place and participating in the internal audit system);
  • the financial and operational reporting to the Country Director and the Administrative and Financial Manager based in France (monthly accounting and regular activity reports);
  • the participation in the reflection on the strategy of the program (definition of main lines of action, improvement of methodological approaches and content, identification of local operational partnership opportunities, transfer of skills …) and its geographical deployment (identification of future intervention areas).

As part of his duties, the Program Manager will be required to make frequent trips to villages in the intervention zone as well as to other regions of the country (exchange visits, surveys).

PROFILE

  • Medical or paramedical training, master’s degree in public health;
  • First professional experience, preferably in developing countries and project management;
  • Fluent English;
  • Strong teaching skills, training and team building;
  • Organizational and delegation capacity;
  • Basic knowledge of statistics;
  • Methodological rigor, patience, diplomacy, tenacity and autonomy;
  • Taste for the field (many trips to the targeted villages);
  • Resistance to social and cultural isolation.

STATUS

  • French legal volunteer status – 24 months renewable
  • Volunteer allowance of 1250 € net monthly + field allowance
  • Full health insurance + repatriation insurance
  • 1 round trip by plane at the beginning and the end of the mission + 1 round trip per year
  • Possibility of departure in couple

Position to be filled in September 2019

Please send your application (LM + CV), under reference SANTE / MALAWI to recrutement@interaide.org.

The selection of the files will be done as and when they are received.

Applications with a CV of more than two pages will not be processed.

For more information :

Accueil

http://interaide.org/pratiques/

Program director « Mother and child health program »

By | Emploi | No Comments

Based in Lilongwe and Mitundu, Malawi (frequent travels to Phalombe)

CONTEXT

Inter Aide has been working in Malawi for more than 25 years and now runs 9 programs in rural areas in the field of community health, agriculture, access to water and maintenance of water points. Currently, the association is implementing two community health programs aimed at improving the health of young children and women, the first in Lilongwe district and the second in Phalombe district. Each program is deployed in the catchment areas of several rural health centers (covering a total population of about 160,000 people) focusing on prevention and early case management of the main pathologies responsible for the mortality of young children (malaria, diarrheal diseases, respiratory diseases and birth complications).

These programs are based on two main approaches:

Activities at community level

  • Conducted in all villages of the targeted health centers’ catchment area, they directly involve the population and community leaders to improve health behaviors: Identify and train village health committees;
  • Support the publication and enforcement of community health by-laws;
  • Conduct community sensitization activities (project facilitators alongside community health agents);
  • Monitor the adoption of good health seeking behaviors and preventive practices.

Activities to support the health system

Implemented in close collaboration with local health services, they focus on increasing and improving health care delivery for children under 5 and pregnant women in health centers targeted by:

  • Support health staff management and planning of activities;
  • Improve infrastructure, stock management and equipment of health centers;
  • Support village clinics (community health posts run by government health workers).

The Phalombe District Project is run by an expatriate Program Manager currently being replaced, while the Lilongwe Project, located in Mitundu, is managed by a Local Program Manager in office since 2013.

Inter Aide is currently seeking, for a newly created position, a public health professional to take the lead of community health actions in Malawi. S/he will play a role of overall coordination and strategic support for the two projects currently being implemented.

MISSION

The Program Director will be responsible for the technical coordination and overall supervision of the two programs (Central and Southern Regions), with greater operational support for the Mitundu project. He / she will be under the supervision of the Country Director based in France, and will supervise the two Program Managers.

Her/his main responsibilities will be:

For all health programs in Malawi, in partnership with the Country Director based at headquarters, about 50% of working time:

  • Develop Inter Aide’s strategy in the area of ​​community health (definition of main lines of action, improvement of methodological approaches, identification of new areas of intervention, transfer of skills …);
  • Support Program Managers in the implementation of a relevant and rigorous monitoring and evaluation system, and actively participate in ad hoc surveys (definition of protocols, implementation of data collection and analysis)
  • Representing Inter Aide’s health projects with local and national health authorities, ensuring their consistency with existing or developing health policies
  • Establish and maintain relationships with other health actors in Malawi (local and international NGOs, UN agencies, donors, etc.) to ensure functional coordination of Inter Aide activities, refine understanding of the context in order to improve the project strategy, and to establish potential operational partnerships
  • Source local financing opportunities
  • Finalize half-yearly activity reports for both projects before sending to headquarters

For the Lilongwe project, about 50% of the working time:

  • Support the local Program Manager in the coordination and implementation of activities (improvement of sensitization tools and messages, training of facilitators, punctual supervision of actions in the villages, monitoring of health centers and construction projects);
  • Advising the local Program Manager in the management of the team (composed of about twenty people), particularly in case of recruitment or disciplinary measure;
  • Control the management of financial and material resources by taking part in the internal audit system put in place.

The Program Director will be based in Lilongwe or Mitundu and will share his time between the two cities (40-minute drive away). He / she will carry out regular missions to Phalombe (located 5 hours away).

PROFILE

  • Medical or paramedical training, master’s degree in public health
  • 3 years of prior experience in project management in developing countries
  • Fluent English
  • Strong interpersonal and pedagogical skills
  • Organizational and delegation capacity
  • Basic skills in statistics
  • Methodological rigor, patience, diplomacy, tenacity and autonomy
  • Taste for the field (many trips to the targeted villages)

STATUS

  • 2 years contract minimum
  • Between 1200€ and 1300 € net monthly salary + field allowance
  • Full health insurance + repatriation insurance
  • 1 round trip flight at the beginning and the end of the mission + 1 round trip flight per year
  • Possibility of departure in couple

 

Position to be filled in September 2019

Please send your application (LM + CV), under reference MAL/SANTE/LIL to recrutement@interaide.org

The selection of the files will be done as and when they are received.

Applications with a CV of more than two pages will not be processed.

For more information:

http://www.interaide.org

http://www.atia-ong.org/

http://interaide.org/pratiques/

PROGRAM MANAGER of the YEARLY PREVENTIVE MAINTENANCE OF HAND PUMPS PROGRAM

By | Emploi | No Comments

SIERRA LEONE

Districts of Karene, Bombali, Tonkolili and Port Loko. Position based in Makeni, Bombali.

CONTEXT

A survey on the functionality of water-supply systems equipped with manual hand pumps (boreholes and hand dug wells), conducted in late 2010 by Inter Aide and covering more than a third of the country, showed that only 34 % provide water continuously throughout the year. The main causes are related to well design problems (almost 50% are seasonal), construction sites handing over, a lack of spare parts access and maintenance services, as well as a lack of a proper training and sensitization of communities on how  to manage their facilities.

Based on the experience developed by the WASH project since 2007 in Northern Bombali District, Inter Aide has gradually expanded the activities devoted to the maintenance of existing structures to the entire district. IA has initiated a similar intervention in Tonkolili District in 2017 and in Port Loko District in 2019.

The “Yearly Preventive Maintenance of Hand Pumps” program directly contributes to the sustainability of access to safe drinking water in rural areas, in every Chiefdoms of targeted districts. The program is based on the following aspects:

  • To sensitize communities on the notion of service (to understand how a hand pump works, the needs for regular maintenance and access to spare parts, costs and organization …); Helping communities who wish (and are willing to invest in their water facility) to restore damaged hand pumps; Then to encourage these communities to enter into a strategy of « Yearly Preventive Maintenance (YPMS) » that significantly reduces the risk of breakdowns;
  • To advocate to key stakeholders (religious leaders, local authorities, associative and economic operators …) in order to gain their support in the expansion of prevention messages;
  • To create and monitor a network of Pump Technicians certified by the District Water Directorates from the Ministry of Water Resources, to provide maintenance services;
  • To support and build the capacities of the District Water Directorate thanks to sharing of expertise, implementation of technical standards, monitoring and evaluation of the hand pump network and water quality analysis, coordination, training of Pump Technicians…;
  • To contribute to the promotion of the “Yearly Preventive Maintenance Strategy” as a model of maintenance at national level;
  • To develop and insure an access to spare parts through a local proper supply chain;
  • To share experiences with local authorities, the Ministry of Water Resources and partners working in the field of WASH and maintenance in the districts of intervention and at national level;
  • To register and capitalize on good practices to develop the expertise of partners, as well as our own, in the field of Preventive Maintenance in Sierra Leone.

Inter Aide is today looking for a skilful person, committed and motivated, in charge of the implementation of the Yearly Preventive Maintenance program in Bombali, Karene, Tonkolili and Port Loko districts, and expand on an adjacent district. The person will also be in charge of the Household Water Treatment Component.

MISSIONS OF THE PROGRAM MANAGER

The Program Manager main tasks will be to ensure the implementation, coordination and sustainability of the YPMS in the four districts of intervention, as well as the expansion and diffusion of the model. He / she will be based in Makeni and have frequent trips in the different areas of intervention, as well as in the capital. He / she will report directly to the Head of Sector based in Versailles. The main responsibilities of the Program Manager will be as following:

1) Supporting the Assistant Program Managers and their teams to manage and implement the YPMS activities

  • To raise the awareness in the communities, using various means of information, in order to help the understanding of preventive maintenance by the community ; strengthen the capacities of the Water committees to organize a collection of money contributions, the follow-up of interventions on the hand pump and to give report to the villagers;
  • To mobilize the major stakeholders of local authorities, get their support in promoting the “Yearly Preventive Maintenance Strategy” and support them in implementing local by-laws regarding hand pump maintenance;
  • To follow, monitor and evaluate the local networks of Pump Technicians in charge of the maintenance and repair of the four districts of intervention;
  • To organize and follow the Yearly Preventive Maintenance Campaign, and improve its operation;
  • To develop the spare parts of hand pumps supply chain through small local businesses and ensure of its sustainability by involving national suppliers;
  • To monitor and evaluate the program as a whole (data collection, monitoring and analysis of the activities, quantitative and qualitative results according to specific indicators);
  • To gradually expand the project in the four districts of intervention and probably others in the future.

2) Capacity building and management of the local team

  • To supervise and train a team of approximately 25 people (2 assistant program managers, 4 supervisors, 4 technical facilitators, 14 field facilitators…);
  • To support and train the two Sierra Leonean assistant program managers in order to be fully in charge in the future;
  • In collaboration with IA-SL Administrative Department, in charge of the management of human resources of the team and of working contracts complying with local legislation in place.
  • In collaboration with IA-SL Logistic Departments, in charge of the management of all logistic aspects of the program (respect of donor procedures, purchase plans and procurements, stock and assets tracking, vehicle fleet management, safety and security of IA assets and premises)

3) Structuring of local stakeholders:

  • To work on how to spread key messages to Water Committees, on management and maintenance of the water supply facilities;
  • To involve the local authorities in the Yearly Preventive Maintenance Strategy in order to improve the rate of maintenance in their area;
  • To actively and effectively collaborate with the District Councils, the District Water Directorates and the Ministry of Water of Resources in the implementation of the Yearly Preventive Maintenance model;
  • To support the institutions : initiate a step-by-step handing over to the Water Directorates ; provide the expertise and share experience of the Yearly Preventive Maintenance Strategy to the Ministry of Water Resources.

4) Advocacy, coordination, promotion and diffusion of the Yearly Preventive Maintenance Strategy

  • To contribute, in collaboration with the WASH Knowledge Management Coordinator and thanks to punctual surveys and studies as well as the data analysis, to the effort of knowledge gathering and sharing of experiences in the sector of maintenance.
  • To coordinate the implementation of actions with local partners and other stakeholders (decentralized public services of the government, international and local NGOs …);
  • To continue the process of creating and animating a working group composed of various stakeholders (decentralized public services of the government, ministry staff, international and local NGOs…) on the maintenance topic: share experiences, coordinate the actions and area of interventions, organize advocacy on maintenance…
  • To advocate at national level (Ministry of Water Resources in Freetown) for the Yearly Preventive Maintenance Strategy and the review of new WASH national guidelines and policies including maintenance.
  • To support the Ministry to develop a national strategy on maintenance by bringing technical support, capacity building and expertise;
  • Continuously analyse and evaluate the performances of the YPMS in order to improve its implementation, insure its sustainability and ease its handing over to local stakeholders.

5) Management of the Household Water Treatment Component in Port Loko and Tonkolili Districts

In addition to the Maintenance program, the Program Manager will also be in charge of the overall supervision of the Household Water Treatment Component that is targeting small communities which are not benefiting any water supply facilities. For these villages, IA-SL enables a sustainable system of water chlorination, based on money contribution of the communities and on a bleach supply chain to get access to chlorine. The main responsibilities of the Program Manager related to this program are as followed:

  • To follow the activities with the support of the supervisors;
  • Supervise and capacitate the team;
  • To work on the program’s strategy in order to adapt it to the beneficiaries’ needs;
  • To represent the program and advocate in front of institutions and local authorities.

6) Financial, administrative and logistics management and Program Representation

  • To organize and supervise the program’s logistics according to the activities;
  • To ensure the operational and financial reporting of the programs in collaboration with the headquarters in France (English written narrative reports, project accountancy and supervision of the expenditures, monthly and quarterly fund requests);
  • To manage the programs’ financial, assets and logistic resources;
  • To manage the logistics and administrative aspects of the programs, in coordination with the other Program Managers of Inter Aide Sierra Leone, Logistic and Administrative Departments;
  • To participate to the operation of the three bases in collaboration with the liaison and administrative officer, the other program managers, the logistics department and the administrative department;
  • To represent the programs in front of local authorities, institutions, partners and donors.

PROFILE

  • Advanced education in a relevant topic (project management, logistics, hydraulics, social water management…);
  • 2 years work experience;
  • Experience in developing countries appreciated;
  • Experience in project management required;
  • Team management experience will be highly appreciated;
  • Knowledge of animation and training techniques;
  • Knowledge of monitoring and evaluation tools;
  • Basic IT skills and experience in database management (excel & access)

 

  • Strong relational and negotiation skills and great interpersonal skills: calm, diplomacy, self-control, respect for values and cultural differences;
  • Field oriented (able to cope with rough field conditions), tenacity, autonomy and dynamism;
  • Rigor, good organizational skills, coaching ability, analytical skills;
  • Demonstrate pragmatism and ability to cope with a heavy workload;
  • Fluent English (including writing skills);
  • Fluent French speaker would be appreciated;
  • Car driving licence / Off-road Motorbike riding skills is a big +

STATUS

  • Commitment of 2 years minimum
  • Pay + field allowance
  • Full social insurance + repatriation insurance
  • 1 round flight beginning and end of mission + 1 annual round flight
  • Possibility of departure as a couple

 

Position to be filled as soon as possible – ideal start of mission early September 2019

The selection of applications will be done as and when they are received.

Thank you to send CV + LM under reference SL/YPMS/MAK to

recrutement@interaide.org

Directeur/rice de Programme « Santé materno-infantile »

By | Emploi | No Comments

Poste basé à Lilongwe et Mitundu, au MALAWI (avec déplacements fréquents à Phalombe)

CONTEXTE

Inter Aide intervient au Malawi depuis plus de vingt-cinq ans et conduit aujourd’hui 9 programmes en zone rurale dans les domaines de la santé communautaire, l’agriculture, l’accès à l’eau et la maintenance des points d’eau. Actuellement, l’association met en œuvre deux programmes de santé communautaire visant à améliorer la santé des jeunes enfants et des femmes, le premier dans le district de Lilongwe et le second dans celui de Phalombe. Chaque programme se déploie dans les zones de couverture de plusieurs centres de santé ruraux situés dans les districts de Phalombe et de Lilongwe (couvrant au total une population avoisinant les 160 000 personnes) en se concentrant sur des actions de prévention et de prise en charge précoce des principales pathologies à l’origine de la mortalité des jeunes enfants (principalement le paludisme, les maladies diarrhéiques, les maladies respiratoires et les complications autour des naissances).

Ces programmes s’articulent autour de deux axes principaux :

Des actions au niveau communautaire

Exécutées au sein de tous les villages qui dépendent des centres de santé ciblés, elles impliquent directement la population et les leaders communautaires afin d’améliorer les comportements liés à la santé. Il s’agit essentiellement de :

  • L’identification et la formation des comités de santé villageois ;
  • L’appui à l’élaboration et au renforcement de directives communautaires en matière de santé ;
  • La réalisation de sessions de sensibilisation communautaire (animées par les animateurs du projet en binôme avec les agents de santé étatiques) ;
  • L’évaluation de l’adoption des bons comportements de recherche de soins et des pratiques préventives.

Des actions d’appui au système de santé

Mises en œuvre en collaboration étroite avec les services locaux de la santé, elles mettent l’accent sur l’augmentation et l’amélioration des services pour les enfants de moins de 5 ans et les femmes enceintes dans les centres de santé ciblés par :

  • Un appui à l’amélioration de la gestion du personnel et la planification de leurs activités ;
  • L’approvisionnement et l’équipement des centres ;
  • Le soutien aux « cliniques villageoises » (postes de santé communautaires tenus par des agents de santé étatiques).

Le projet du district de Phalombe est géré par une Responsable de programme expatriée en cours de remplacement, tandis que le projet de Lilongwe, dont le bureau se situe dans le bourg de Mitundu, est géré par un Responsable de programme local, en poste depuis 2013.

Inter Aide recherche aujourd’hui, dans le cadre d’une création de poste, un/e professionnel/le de santé publique pour prendre la direction des actions de santé communautaire au Malawi en jouant un rôle de coordination générale et de soutien stratégique pour les deux projets actuellement mis en œuvre.

MISSION

Le/la Directeur/rice programme aura pour mission la coordination technique et supervision générale des deux programmes (régions Centre et Sud), avec un appui opérationnel plus fort au projet de Mitundu. Il/elle sera sous la supervision de la Cheffe de secteur basée en France, et aura sous sa responsabilité les deux Responsables de Programme.

Ses responsabilités principales seront les suivantes :

Pour l’ensemble des actions de santé au Malawi, en partenariat avec la cheffe de secteur basée au siège, environ 50% du temps de travail :

  • Développer la stratégie d’Inter Aide en matière de santé communautaire (définition des grandes lignes d’action, amélioration des approches méthodologiques, identification de nouvelles zones d’intervention, transfert de compétences…)
  • Appuyer les Responsables de Programmes dans la Mise en place d’un système de suivi-évaluation pertinent et rigoureux, et participer activement aux enquêtes ponctuelles (définition des protocoles, mise en place de la collecte de données et analyse)
  • Représenter les projets de santé d’Inter Aide auprès des instances sanitaires locales et nationales, garantir leur cohérence vis-à-vis des politiques sanitaires en vigueur ou en développement
  • Etablir et maintenir des relations avec les autres acteurs de la santé au Malawi (ONG locales et internationales, agences des Nations Unies, bailleurs, etc.) afin d’assurer une coordination fonctionnelle des activités d’Inter Aide, d’affiner la compréhension du contexte dans le but d’améliorer la stratégie des projets, et d’établir d‘éventuels partenariats opérationnels
  • Rechercher des opportunités de financements locaux
  • Finaliser les rapports d’activités semestriels des deux projets avant envoi au siège

Pour le projet de Lilongwe, environ 50% du temps de travail :

  • Appuyer le Responsable de programme local dans la coordination et la mise en place des activités (amélioration des outils pédagogiques et des messages d’information, formation des animateurs, supervision ponctuelle des actions dans les villages, suivi des centres de santé et des chantiers de construction)
  • Conseiller le Responsable de programme local dans l’encadrement de l’équipe (composée d’une vingtaine de personnes), notamment en cas de recrutement, de mesure disciplinaires
  • Contrôler la gestion des ressources financières et matérielles en s’intégrant aux dispositif d’audit interne mis en place

Le/la Directeur/trice de programme sera basée à Lilongwe ou Mitundu et partagera son temps entre les deux villes, distantes de 40 minutes en voiture. Il/elle effectuera des missions régulières à Phalombe (située à 5h de route).

PROFIL 

– Formation médicale ou paramédicale, master en santé publique

– 3 ans d’expérience préalable en gestion de projet en PED indispensable

– Anglais courant indispensable

– Solides aptitudes relationnelles et pédagogiques

– Capacité d’organisation et de délégation

– Maîtrise basique des statistiques

– Rigueur méthodologique, patience, diplomatie, ténacité et autonomie

– Goût avéré pour le terrain (nombreux déplacements dans les villages ciblés)

STATUT 

– Contrat de minimum 2 ans

– Entre 1200€ et 1300€ nets mensuel + allocation terrain

– Couverture sociale complète + assurance rapatriement

– 1 A/R en avion en début et fin de mission + 1 A/R annuel

– Possibilité de départ en couple

 

Poste à pourvoir en septembre 2019

Merci d’envoyer votre candidature (LM + CV), sous référence MAL/SANTE/LIL à recrutement@interaide.org.

La sélection des dossiers se fera au fur et à mesure de leur réception.

Les candidatures avec CV de plus de deux pages ne seront pas traitées.

Pour plus d’informations :

http://www.interaide.org

http://www.atia-ong.org/

http://interaide.org/pratiques/

Responsable programme « Santé materno-infantile »

By | Emploi | No Comments

Poste basé à Phalombe, au MALAWI

CONTEXTE

Inter Aide intervient au Malawi depuis plus de vingt-cinq ans et conduit aujourd’hui 9 programmes en zone rurale dans les domaines de la santé communautaire, l’agriculture, l’accès à l’eau et la maintenance des points d’eau. Actuellement, l’association met en œuvre deux programmes de santé communautaire visant à améliorer la santé des jeunes enfants et des femmes, le premier dans le district de Lilongwe et le second dans celui de Phalombe. Ce dernier se déploie dans les zones de couverture de plusieurs centres de santé ruraux situés (couvrant au total une population avoisinant les 100 000 personnes) en se concentrant sur des actions de prévention et de prise en charge précoce des principales pathologies à l’origine de la mortalité des jeunes enfants (principalement le paludisme, les maladies diarrhéiques, les maladies respiratoires et les complications autour des naissances).

Ces programmes s’articulent autour de deux axes principaux :

Des actions au niveau communautaire

Exécutées au sein de tous les villages qui dépendent des centres de santé ciblés, elles impliquent directement la population et les leaders communautaires afin d’améliorer les comportements liés à la santé. Il s’agit essentiellement de :

  • L’identification et la formation des comités de santé villageois ;
  • L’appui à l’élaboration et au renforcement de directives communautaires en matière de santé ;
  • La réalisation de sessions de sensibilisation communautaire (animées par les animateurs du projet en binôme avec les agents de santé étatiques) ;
  • L’évaluation de l’adoption des bons comportements de recherche de soins et des pratiques préventives.

Des actions d’appui au système de santé

Mises en œuvre en collaboration étroite avec les services locaux de la santé, elles mettent l’accent sur l’augmentation et l’amélioration des services pour les enfants de moins de 5 ans et les femmes enceintes dans les centres de santé ciblés par :

  • Un appui à l’amélioration de la gestion du personnel et la planification de leurs activités ;
  • L’approvisionnement et l’équipement des centres ;
  • Le soutien aux « cliniques villageoises » (postes de santé communautaires tenus par des agents de santé étatiques).

Inter Aide recherche aujourd’hui, dans le cadre d’un remplacement, un/e professionnel/le de santé publique pour coordonner, évaluer et développer le projet de santé communautaire de Phalombe au Malawi.

MISSION

Le/la Responsable de programme aura pour mission la gestion du projet dans la zone de Phalombe, son évaluation et son développement. Il/elle sera sous la supervision opérationnelle du/de la Directeur/trice des programmes basée à Lilongwe et sous la supervision fonctionnelle de la Cheffe de secteur basée en France.

A ce titre, le/la Responsable de programme sera chargé/e:

  • de garantir la cohérence et la pertinence de la stratégie et des activités définies en réponse aux besoins identifiés
  • de la mise en place pratique de ces activités (y compris la rédaction de manuels et le développement d’outils adaptés) et de leur supervision
  • du développement et de la mise en place d’un système de suivi-évaluation fiable et pertinent, y compris des enquêtes ponctuelles (élaboration des protocoles, mis en place et analyse) permettant l’évaluation de l’impact du programme
  • du développement de la collaboration avec les autorités (sanitaires notamment) et autres acteurs locaux, à l’échelle du district principalement
  • de l’encadrement, de l’évaluation et du renforcement de l’équipe locale (26 personnes environ) : coordinateur, superviseurs, animateurs de terrain, chauffeur-logisticien, gardiens
  • du recrutement et de la formation d’un assistant de programme
  • de la coordination logistique et de la bonne gestion des ressources financières et matérielles du programme (respect des procédures en place et appui à l’audit interne)
  • du reporting financier et opérationnel à la Cheffe de secteur et à la Responsable administratif et financier basées en France (comptabilités mensuelles et rapports d’activités réguliers)
  • de participer à la réflexion autour de la stratégie du programme (définition des grandes lignes d’action, amélioration des approches méthodologique et des contenus, identification des possibilités de partenariat opérationnelles locales, transfert de compétences…) et du déploiement géographique de celui-ci (identification de futures zones d’intervention)

Dans le cadre de ses fonctions le/la Responsable de programme sera amené/e à effectuer de fréquents déplacements dans les villages de la zone d’intervention ainsi que dans d’autres régions du pays (visites d’échange, prospections).

PROFIL 

– Formation médicale ou paramédicale, master en santé publique

– Première expérience professionnelle indispensable, de préférence en PED et en gestion de projet

– Anglais courant indispensable

– Solides aptitudes pédagogiques, en formation et en animation d’équipes

– Capacité d’organisation et de délégation

– Maîtrise basique des statistiques

– Rigueur méthodologique, patience, diplomatie, ténacité et autonomie

– Goût avéré pour le terrain (nombreux déplacements dans les villages ciblés)

– Résistance à l’isolement social et culturel

STATUT 

– Statut VSI pour 24 mois renouvelable

– Indemnité VSI de 1250€ net mensuel + allocation terrain

– Couverture sociale complète + assurance rapatriement

– 1 A/R en avion en début et fin de mission + 1 A/R annuel

– Possibilité de départ en couple

Poste à pourvoir en septembre 2019

Merci d’envoyer votre candidature (LM + CV), sous référence SANTE/MALAWI à recrutement@interaide.org

La sélection des dossiers se fera au fur et à mesure de leur réception.

Les candidatures avec CV de plus de deux pages ne seront pas traitées.

Pour plus d’informations :

Accueil

http://www.atia-ong.org/

http://interaide.org/pratiques/

Chargé.e d’appui projet santé

By | Emploi | No Comments

 

 

  • Sous la responsabilité hiérarchique directe de : Coordinatrice Santé Farafangana-Manakara
  • Sous la responsabilité fonctionnelle directe : Coordinatrice Santé Farafangana-Manakara, Chefs de Secteur

A propos d’INTER AIDE

Inter Aide intervient à Madagascar depuis vingt-deux ans et conduit aujourd’hui 11 programmes en zone rurale. En 2002, l’association a mis en place un projet de réduction de la mortalité infanto-juvénile se concentrant sur ses principaux déterminants, en l’occurrence le paludisme, les infections respiratoires et les maladies diarrhéiques.

Le projet a démarré dans le district de Manakara (où les actions se poursuivent), avant d’être répliqué dans celui de Farafangana fin 2007, puis dans le district de Vohipeno depuis 2018. Il a pu développer une expertise novatrice en matière de contrôle des principales maladies transmissibles de l’enfant en milieu rural enclavé. Le projet s’articule autour de plusieurs axes :

  1. la conduite de sessions de sensibilisation pour les communautés ciblées portant sur la santé des enfants de moins de 5 ans et la promotion de moyens de prévention
  2. la formation d’agents villageois pour la prise en charge des crises aigues
  3. la conduite d’enquêtes de mortalité à grande échelle
  4. l’élaboration de mécanismes de pérennisation en collaboration avec les autorités sanitaires

Inter Aide recherche aujourd’hui, un.e chargé.e d’appui pour réviser le système de suivi-évaluation du projet sur les 3 districts d’intervention et appuyer la Coordonnatrice du projet dans la conduite de plusieurs activités de recherche opérationnelle.

PRINCIPALES RESPONSABILITES

Révision du système de suivi-évaluation

Le projet de santé est articulé en 3 volets (animations, appui au réseau d’agents de santé, enquête de prévalence et de mortalité) qui génèrent chacun une grande quantité de données, de nature variée. Le.la chargé.e d’appui aura la charge d’analyser, réviser et formaliser la méthode de collecte, l’encodage, l’analyse et le stockage de ces données. Ce travail se fera au bureau Inter Aide de Farafangana, mais nécessitera de nombreuses visites de terrain sur les 3 districts et de fréquents déplacements vers le second bureau à Manakara.

Tâches à réaliser sous la direction de la Coordinatrice Santé Farafangana-Manakara

  • Analyser le système de suivi-évaluation actuel
  • Selon les forces et les faiblesses constatées, proposer un système de suivi-évaluation révisé, concernant toutes les étapes de la chaîne : collecte sur le terrain, encodage au bureau, analyse et synthèse (selon divers objectifs : retour d’information aux communauté, pilotage du projet, compte-rendu siège, etc.) et stockage/archivage
  • Formaliser le système validé pour chaque volet : description précise des tâches, distribution des rôles, finalisation des outils (formulaires, bases de données, outils d’analyse, rangement des fichiers dossiers papier et numériques), et rédaction de manuels de formation ou notes d’instructions pour les équipes
  • Mettre en place ce système et former les équipes
  • Chercher et archiver les anciennes données du projet selon ce nouveau plan

Développement de la collecte de données sur smartphone

Le.la chargé.e d’appui étudiera la pertinence et la faisabilité d’un passage au numérique pour le volet d’enquête de mortalité (3 enquêteurs). Selon les résultats, il.elle organisera la transition vers la collecte de données sur smartphone (utilisation de logiciel libre type ODK), en formalisant les rôles et outils de chacun.

Appui à la conduite d’enquêtes et d’analyses ponctuelles

Plusieurs travaux spécifiques sont prévus pour améliorer la compréhension du projet :

  • Enquête sur la qualité du travail des agents de santé communautaire
  • Analyse des causes de mortalité
  • Cartographie des activités et résultats obtenus

Selon l’avancée de ses autres missions, le.la chargé.e d’appui pourra participer à la définition des protocoles d’enquête, à leur mise en place, au suivi sur le terrain et à l’analyse.

PROFIL 

– Formation en santé publique, épidémiologie, statistiques appliquées à la santé (spécialisation en santé des pays en développement appréciée)

– Expérience préalable en pays en développement souhaitée

– Solides maitrise de l’informatique (bureautique, base de données, statistiques)

– Rigueur méthodologique et scientifique indispensable, aptitudes en formation et en animation souhaitée

– Patience, diplomatie, ténacité et autonomie

– Goût avéré pour le terrain (nombreux déplacements dans les villages ciblés)

– Résistance à l’isolement social et culturel

STATUT 

– Contrat VSI de 12 mois

– 800€ par mois + allocation terrain

– Couverture sociale complète + assurance rapatriement

– Billet d’avion aller-retour en début et fin de mission

Poste à pourvoir en juin 2019

Merci d’envoyer votre candidature (LM + CV)

sous référence SANTE/MADA à

recrutement@interaide.org

Pour plus d’informations :

http://interaide.org/index.php/fr/

http://www.atia-ong.org/

http://interaide.org/pratiques/

Responsable de programme santé communautaire

By | Emploi | No Comments

Poste basé en République de Guinée

(région de Kankan, avec fréquents déplacements à Conakry)

CONTEXTE 

Inter Aide est une ONG française spécialisée dans la réalisation de programmes de développement auprès de familles particulièrement démunies. Les domaines d’action, depuis la création en 1980, sont l’accès à l’eau, l’hygiène et l’assainissement, l’agriculture, la santé et l’appui scolaire. Ces programmes sont mis en place dans des zones rurales, particulièrement isolées, combinant forte intensité de besoins et densité de population importante, et où le contexte est suffisamment stable pour développer des actions orientées vers l’autonomie des populations à terme. Elle est aujourd’hui active dans 6 pays : Mozambique, Malawi, Ethiopie, Madagascar, Sierra Leone et Haïti. L’implication et la responsabilisation des bénéficiaires constituent la base de notre approche.

Depuis 2017, Inter Aide s’est lancé dans une démarche de prospection en Guinée Conakry, afin de mesurer le niveau de besoin dans différentes régions du pays, en particulier en zone rurale et dans les thématiques EHA (eau, hygiène et assainissement) et santé communautaire, et d’évaluer les potentialités d’intervention pour Inter Aide. Dans ce cadre, deux missions ont été réalisées en juin 2017 et juin 2018. Suite aux conclusions favorables de ces démarches préliminaires, Inter Aide envisage désormais l’ouverture de deux projets en Haute Guinée, l’un en EHA et l’autre en santé communautaire.

Inter Aide recherche donc une personne expérimentée pour démarrer ce nouveau programme de santé communautaire.

L’objectif du projet sera d’améliorer la santé des enfants et des femmes de la zone ciblée, en luttant contre les risques et maladies majeurs qui les affectent (principales maladies transmissibles, malnutrition, facteurs en lien avec la santé maternelle et/ou reproductive, etc.). Le programme s’articulera autour des deux axes suivants :

  • Sensibilisation/formation des communautés rurales aux pratiques préventives et attitudes précoces à adopter ;
  • Appui aux services publics de santé locaux pour améliorer l’accès et la qualité des soins pour les communautés rurales (diagnostic, prise en charge et traitement), incluant la mise en place d’agents de santé de proximité.

MISSION DU/DE LA RESPONSABLE 

Le/la Responsable du programme santé sera basé(e) à Kankan (capitale régionale d’environ 470 000 habitants) et effectuera de fréquents déplacements vers Conakry d’une part, et dans la zone d’intervention d’autre part (région de Kankan). Il/elle aura pour missions principales de :

  • Mener les démarches administratives et logistiques liées au démarrage d’Inter Aide dans le pays et dans la région (dans un premier temps ces démarches représenteront une part importante de la mission) ;
  • D’affiner, suite aux deux missions de prospections préliminaires réalisées, la définition des problématiques de santé affectant les enfants et des femmes de la région ciblée, au niveau communautaire et du système de soins
  • Définir précisément une stratégie de projet (objectifs, échelle, thématiques, activités, suivi-évaluation) et une zone d’intervention, puis en démarrer la mise en œuvre.

Ses responsabilités incluront entre autres :

  • La conduite des démarches administratives nécessaires au lancement d’activité par Inter Aide en Guinée, au niveau national (Conakry) et régional (Kankan), notamment l’enregistrement de l’ONG ;
  • La poursuite de l’identification des besoins, notamment à travers des enquêtes quantitatives et qualitatives en santé (définition des protocoles, formation et gestion des enquêteurs, analyse des données) ainsi que la collecte de données externes existantes (études préalables, données du système de santé, etc.) ;
  • La sélection de la zone précise d’intervention du projet, tenant compte d’un inventaire des actions et initiatives en cours ou en projet sur la zone (ONG locales ou internationales, autres organisations, financements importants du secteur de la santé, etc.) ;
  • La définition de la stratégie à mettre en place, ainsi que l’évaluation de la faisabilité et de la pertinence de cette stratégie dans le contexte étudié (identification des contraintes et points de blocages éventuels pour la mise en place des actions) ;
  • L’établissement et la formalisation des partenariats nécessaires auprès des services gouvernementaux appropriés, à l’échelle nationale, régionale et préfectorale (notamment le Ministère de la Santé, la Direction Régionale de la Santé et la Direction Préfectorale de la Santé) ;
  • Le recrutement de l’équipe du programme pour permettre un lancement effectif des actions, puis la formation et la supervision de cette équipe (10-20 personnes) ;
  • La mise en place logistique et matérielle du projet (bureau, moyens de transports, équipement, etc.) puis son suivi ;
  • Le suivi et l’évaluation du programme une fois les actions démarrées ;
  • La rédaction de rapports opérationnels et financiers réguliers à la Cheffe de secteur et la Responsable admin-finances basées en France ;
  • La collaboration et la coordination des actions avec le/la responsable du programme EHA qui en parallèle lancera le second projet dans la même région ;
  • La capitalisation sur l’expérience acquise.

PROFIL 

  • Formation médicale ou paramédicale, master en santé publique ou économie de la santé ou à défaut l’exercice de responsabilités concrètes dans le cadre d’actions de santé publique ou communautaire
  • 2 ans d’expérience préalable en gestion de projet/programme en PED indispensable
  • Expérience en démarrage de projet et/ou gestion administrative appréciée
  • Connaissance de la république de Guinée souhaitée
  • Maîtrise basique des statistiques
  • Solides aptitudes pédagogiques, en formation et en animation
  • Rigueur méthodologique, patience, diplomatie, forte capacité de négociation avec les autorités locales, ténacité
  • Grande autonomie dans le travail et goût prononcé pour le terrain

STATUT ET CONDITIONS

  • Statut VSI de 12 mois renouvelable (engagement moral de 2 ans)
  • Indemnité VSI de 1250€ par mois + allocation terrain
  • Couverture sociale complète + assurance rapatriement
  • Billet d’avion A/R en début et fin de mission + 1 A/R avion par an
  • Possibilité de départ en couple

Poste à pourvoir dès que possible

Les dossiers seront traités au fur et à mesure de leur réception

Merci d’envoyer une lettre de motivation + C.V.

sous réf. « Santé/GUIN »

à interaide@interaide.org

Plus d’informations sur : http://www.interaide.org