Responsable de Programme « Education de base »

By 12 août 2019Emploi

 

Commune de Verrettes, département de l’Artibonite – Haïti

CONTEXTE

Inter Aide conduit divers programmes de développement rural en Haïti depuis 1984. D’abord présente dans l’Artibonite, l’association a étendu ses activités début 2007 dans le département du Centre dans les domaines respectifs de l’accès à l’eau potable et de l’éducation de base, puis après 2010 dans le département de l’Ouest à la demande du partenaire local Concert-Action.

En 2018 un nouveau programme d’appui à la scolarisation a été lancé dans la chaîne des Matheux, sur la 6ème section communale de Ternette, dans la commune de Verrettes.

Les besoins ont été identifiés à l’issue de deux missions exploratoires, la première en 2014 et la plus récente en 2018. Ces missions ont été faites avec l’appui de l’association Un Enfant Par La Main (UEPLM)[1], qui mène des activités de développement agricole dans la zone. UEPLM appuie en parallèle 4 écoles de la section à travers un programme de parrainage, mais souhaite également développer sa capacité à mettre en œuvre des activités d’appui aux écoles. C’est pourquoi le lancement de ce programme s’est fait en partenariat avec UEPLM, avec comme perspective un transfert de méthodologie et à terme un transfert des activités après 3 ans.

L’objectif de ce programme d’éducation est d’améliorer les conditions de scolarisation d’environ 3100 élèves et de former 100 maîtres, ainsi que les directeurs et les membres de comités d’écoles. 15 écoles primaires, situées en zone rurale isolée (dans le haut de la chaîne montagneuse), sont partenaires du programme. Elles sont accompagnées par Inter Aide dans l’amélioration de leur fonctionnement suivant une méthode d’appui progressif, contractualisé et modulé en fonction de la situation particulière de chaque école et de la motivation des communautés concernées.

Le cycle d’appui est prévu sur 6 ans avec une première année scolaire dite « de pré-ciblage » (septembre 2018-fin juin 2019) qui a permis de réaliser un premier diagnostic participatif de la situation de chaque école. Pendant les quatre années suivantes, dites « de renforcement » le programme investit pour renforcer la capacité des écoles à mieux fonctionner (formation des maîtres et comités d’école, soutien à l’acquisition de manuels scolaires et autre matériels didactiques, amélioration des équipements mobiliers et renforcement des infrastructures). Enfin une année de désengagement progressive[2] est prévue pour finaliser les derniers investissements et accompagner les écoles vers une dynamique post-programme.

Les enjeux pour la deuxième année de renforcement du projet (2020/2021) sont de :

  • Poursuivre le diagnostic participatif des écoles partenaires, en identifiant les faiblesses et les objectifs de progression avec les écoles, évaluer en continu leur niveau d’atteinte, puis moduler l’appui (formations, mobilier et/ou matériel didactique, renforcement des infrastructures…) en fonction de leur niveau de mobilisation et de la viabilité des écoles.
  • Continuer le renforcement de l’équipe (4 animateurs et 4 Conseillers Pédagogiques) avec un suivi terrain régulier et des formations adaptées.
  • Compléter les recrutements nécessaires
  • Organiser les formations prévues pour l’ensemble des acteurs (parents, comités, maîtres et directeurs)
  • Démarrer les dotations de manuels scolaires tout en mettant en place des systèmes de gestion durables
  • Identifier les écoles dont la dynamique et les besoins permettent d’envisager le lancement d’un chantier de bâtiment scolaire

MISSION DU/DE LA RESPONSABLE DE PROGRAMME 

Le/la Responsable du programme sera basé.e dans la base de vie d’Inter Aide, sur la section communale de Ternette, et se déplacera quotidiennement en voiture et à pied dans les différentes écoles appuyées. Il/elle sera placé.e sous la supervision directe du Chef de secteur basé à Barcelone, en Espagne, et qui effectue des missions régulières de suivi sur le terrain.

Ses principales responsabilités seront les suivantes :

  • L’accompagnement des écoles sélectionnées en vue d’améliorer durablement les conditions d’apprentissage, la gestion administrative et la qualité des enseignements dispensés : planification, suivi et évaluation des différentes activités définies conjointement avec le Chef de secteur ;
  • L’encadrement et renforcement de l’équipe locale (à terme 4 animateurs, 5 conseillers pédagogiques, 1 coordonnateur, 1 responsable de zone);
  • La formation continue et le renforcement d’un coordinateur local embauché par UEPLM qui devra être capable au bout de 3 ans de piloter les activités du programme ;
  • La planification et la supervision des chantiers (construction ou réhabilitation de bâtiments scolaires) en lien avec le référent Génie civil transversal ;
  • La coordination logistique du programme, y compris des formations et des chantiers ;
  • Le développement de relations concrètes et durables avec les partenaires locaux (outre UEPLM, différents niveaux de représentation du MENFP, écoles nationales, associations présentes dans la zone…) ;
  • Le reporting financier et opérationnel au siège, sur une base mensuelle ;
  • La concertation et l’échange d’expériences avec les autres Responsables de programme d’Inter Aide, les membres de l’équipe de UEPLM et, plus généralement, la capitalisation sur l’expérience acquise.

Enfin, le/la Responsable de programme travaillera en étroite communication avec 1) le bureau de l’Association à Port-au-Prince à des fins de représentation du programme, démarches administratives ou logistiques et communication avec le siège ; 2) le Chargé d’Appui Terrain, à des fins de capitalisation et d’amélioration des outils de suivi-évaluation.

PROFIL 

  • Formation supérieure (3ème cycle souhaité) dans le domaine de l’éducation, de l’animation, voire de la formation ;
  • Première expérience professionnelle indispensable dans un secteur d’activité pertinent ;
  • Première expérience en PED vivement souhaitée ;
  • Bonne condition physique, capacité à vivre en zone rurale isolée ;
  • Goût prononcé pour le travail de terrain et de proximité ;
  • Aisance relationnelle ;
  • Pragmatisme et optimisme, ténacité et autonomie ;
  • Permis B.

STATUT 

  • Engagement de deux ans
  • Indemnité de 1200-1300€ par mois + allocation terrain ;
  • Couverture sociale complète + assurance rapatriement + A/R annuel en France
  • Possibilité de départ en couple avec implication défrayée du conjoint sur le programme

Poste à pourvoir en septembre 2020

La sélection des dossiers se fera au fur et à mesure de leur réception

Merci d’envoyer dès à présent CV + LM sous référence « SCO/CDM »

à interaide@interaide.org

[1] Les premières prospections ont été menées avec SOS-Enfants Sans Frontières, qui a ensuite fusionné avec UEPLM.

[2] Un document de capitalisation décrivant la démarche et la stratégie adoptées est mis en ligne sur le site Réseau Pratiques.