Chargé.e d’appui projet santé

By 20 mai 2019Emploi

 

 

  • Sous la responsabilité hiérarchique directe de : Coordinatrice Santé Farafangana-Manakara
  • Sous la responsabilité fonctionnelle directe : Coordinatrice Santé Farafangana-Manakara, Chefs de Secteur

A propos d’INTER AIDE

Inter Aide intervient à Madagascar depuis vingt-deux ans et conduit aujourd’hui 11 programmes en zone rurale. En 2002, l’association a mis en place un projet de réduction de la mortalité infanto-juvénile se concentrant sur ses principaux déterminants, en l’occurrence le paludisme, les infections respiratoires et les maladies diarrhéiques.

Le projet a démarré dans le district de Manakara (où les actions se poursuivent), avant d’être répliqué dans celui de Farafangana fin 2007, puis dans le district de Vohipeno depuis 2018. Il a pu développer une expertise novatrice en matière de contrôle des principales maladies transmissibles de l’enfant en milieu rural enclavé. Le projet s’articule autour de plusieurs axes :

  1. la conduite de sessions de sensibilisation pour les communautés ciblées portant sur la santé des enfants de moins de 5 ans et la promotion de moyens de prévention
  2. la formation d’agents villageois pour la prise en charge des crises aigues
  3. la conduite d’enquêtes de mortalité à grande échelle
  4. l’élaboration de mécanismes de pérennisation en collaboration avec les autorités sanitaires

Inter Aide recherche aujourd’hui, un.e chargé.e d’appui pour réviser le système de suivi-évaluation du projet sur les 3 districts d’intervention et appuyer la Coordonnatrice du projet dans la conduite de plusieurs activités de recherche opérationnelle.

PRINCIPALES RESPONSABILITES

Révision du système de suivi-évaluation

Le projet de santé est articulé en 3 volets (animations, appui au réseau d’agents de santé, enquête de prévalence et de mortalité) qui génèrent chacun une grande quantité de données, de nature variée. Le.la chargé.e d’appui aura la charge d’analyser, réviser et formaliser la méthode de collecte, l’encodage, l’analyse et le stockage de ces données. Ce travail se fera au bureau Inter Aide de Farafangana, mais nécessitera de nombreuses visites de terrain sur les 3 districts et de fréquents déplacements vers le second bureau à Manakara.

Tâches à réaliser sous la direction de la Coordinatrice Santé Farafangana-Manakara

  • Analyser le système de suivi-évaluation actuel
  • Selon les forces et les faiblesses constatées, proposer un système de suivi-évaluation révisé, concernant toutes les étapes de la chaîne : collecte sur le terrain, encodage au bureau, analyse et synthèse (selon divers objectifs : retour d’information aux communauté, pilotage du projet, compte-rendu siège, etc.) et stockage/archivage
  • Formaliser le système validé pour chaque volet : description précise des tâches, distribution des rôles, finalisation des outils (formulaires, bases de données, outils d’analyse, rangement des fichiers dossiers papier et numériques), et rédaction de manuels de formation ou notes d’instructions pour les équipes
  • Mettre en place ce système et former les équipes
  • Chercher et archiver les anciennes données du projet selon ce nouveau plan

Développement de la collecte de données sur smartphone

Le.la chargé.e d’appui étudiera la pertinence et la faisabilité d’un passage au numérique pour le volet d’enquête de mortalité (3 enquêteurs). Selon les résultats, il.elle organisera la transition vers la collecte de données sur smartphone (utilisation de logiciel libre type ODK), en formalisant les rôles et outils de chacun.

Appui à la conduite d’enquêtes et d’analyses ponctuelles

Plusieurs travaux spécifiques sont prévus pour améliorer la compréhension du projet :

  • Enquête sur la qualité du travail des agents de santé communautaire
  • Analyse des causes de mortalité
  • Cartographie des activités et résultats obtenus

Selon l’avancée de ses autres missions, le.la chargé.e d’appui pourra participer à la définition des protocoles d’enquête, à leur mise en place, au suivi sur le terrain et à l’analyse.

PROFIL 

– Formation en santé publique, épidémiologie, statistiques appliquées à la santé (spécialisation en santé des pays en développement appréciée)

– Expérience préalable en pays en développement souhaitée

– Solides maitrise de l’informatique (bureautique, base de données, statistiques)

– Rigueur méthodologique et scientifique indispensable, aptitudes en formation et en animation souhaitée

– Patience, diplomatie, ténacité et autonomie

– Goût avéré pour le terrain (nombreux déplacements dans les villages ciblés)

– Résistance à l’isolement social et culturel

STATUT 

– Contrat VSI de 12 mois

– 800€ par mois + allocation terrain

– Couverture sociale complète + assurance rapatriement

– Billet d’avion aller-retour en début et fin de mission

Poste à pourvoir en juin 2019

Merci d’envoyer votre candidature (LM + CV)

sous référence SANTE/MADA à

recrutement@interaide.org

Pour plus d’informations :

http://interaide.org/index.php/fr/

http://www.atia-ong.org/

http://interaide.org/pratiques/