Category

Emploi

Responsable de programme « Réduction de la mortalité Infanto-Juvénile » – Malawi

By | Emploi | No Comments

Poste basé à Phalombe, au MALAWI (avec déplacements fréquents à Lilongwe)

 

CONTEXTE

Inter Aide intervient au Malawi depuis plus de vingt-cinq ans et conduit aujourd’hui 9 programmes en zone rurale dans les domaines de la santé communautaire, l’agriculture, l’accès à l’eau et la maintenance des points d’eau. Actuellement, l’association met en œuvre deux programmes visant à réduire la mortalité infanto-juvénile dans les zones de couverture de plusieurs centres de santé ruraux situés dans les districts de Phalombe et de Lilongwe (avec une population avoisinant les 140 000 personnes) en se concentrant sur des actions de prévention et de prise en charge précoce des principales pathologies à l’origine de la mortalité des jeunes enfants (principalement le paludisme, les maladies diarrhéiques, les maladies respiratoires et les complications autour des naissances).

 

Ces programmes s’articulent autour de deux axes principaux:

Des actions au niveau communautaire

Exécutées au sein de tous les villages qui dépendent des centres de santé ciblés, elles impliquent directement des hommes, des femmes, des enfants et les leaders communautaires afin d’améliorer les comportements liés à la santé. Il s’agit essentiellement de :

  • L’identification et la formation des comités de santé villageois ;
  • L’appui à l’élaboration et au renforcement de directives communautaires en matière de santé ;
  • La réalisation de sessions de sensibilisation communautaire (animées par les animateurs du projet en binôme avec les agents de santé étatiques) ;
  • L’évaluation de l’adoption des bons comportements et pratiques préventives.

Des actions d’appui au système de santé

Mises en œuvre en collaboration étroite avec les services locaux de la santé, elles mettent l’accent sur l’amélioration de la qualité des services pour les enfants de moins de 5 ans et les femmes enceintes dans les centres de santé ciblés par :

  • Un appui à l’amélioration de la gestion du personnel et la planification de leurs activités ;
  • L’approvisionnement et l’équipement des centres ;
  • Le soutien aux « cliniques villageoises » (sortes de postes de santé communautaire tenus par des agents de santé étatiques).

Inter Aide recherche aujourd’hui, dans le cadre d’un remplacement, un-e professionnel-le de santé publique pour prendre la direction des actions de santé communautaire au Malawi en jouant un rôle de coordination générale et de soutien stratégique pour les deux projets actuellement mis en œuvre.

 

 

MISSION

Le/la Responsable de programme aura pour mission la gestion du projet dans la zone de Phalombe tout en renforçant les capacités de l’assistant de programme malawite. Par ailleurs, il/elle assurera une coordination et supervision générale des deux programmes (régions Centre et Sud), essentiellement en ce qui concerne les aspects techniques, stratégiques et de contrôle financier. Il/elle sera sous la supervision des chefs de secteur basés en France. Seul-e expatrié-e sur le programme, il/elle sera basé-e dans un premier temps à Phalombe et effectuera des déplacements réguliers à Lilongwe.

Ses responsabilités principales seront les suivantes :

 

Pour le projet de Phalombe :

  • coordination et développement des activités:
    • supervision des actions dans les villages
    • formation des animateurs
    • amélioration des outils pédagogiques et des messages d’information
    • dépouillement et traitement des enquêtes périodiques
  • encadrement de l’équipe (composée d’une vingtaine de personnes)
  • renforcement des capacités de l’assistant de programme
  • gestion des ressources financières et matérielles
  • reporting opérationnel et financier

 

Pour le projet de Lilongwe

  • appui technique, stratégique et méthodologique aux équipes et en particulier au responsable de programme local
  • appui pour le reporting et la mise en place du système de suivi-évaluation
  • contrôle financier

 

Pour l’ensemble des actions de santé au Malawi

  • développement de la stratégie d’Inter Aide en matière de santé communautaire (définition des grandes lignes d’action, amélioration des approches méthodologiques, identification des opportunités locales de partenariat opérationnel ou financier, extension à de nouvelles zones, transfert de compétences…)
  • représentation auprès des instances sanitaires locales et nationales
  • appui à l’audit et le contrôle des procédures administratives et financières
  • lien avec les chefs de secteur et les bailleurs

 

 

PROFIL :

– Formation médicale ou paramédicale, master en santé publique ou en économie de la santé

– Première expérience professionnelle indispensable, de préférence en PED et en gestion de projet

– Anglais courant indispensable

– Solides aptitudes pédagogiques, en formation et en animation d’équipes

– Maîtrise basique des statistiques

– Capacité d’organisation et de délégation

– Rigueur méthodologique, patience, diplomatie, ténacité et autonomie

– Goût avéré pour le terrain (nombreux déplacements dans les villages ciblés)

– Résistance à l’isolement social et culturel

 

 

STATUT :

– 1 an VSI, puis possibilité de CDI salarié

– SMIC net/mois + 13ème mois + allocation terrain

– Couverture sociale complète + assurance rapatriement + 1 A/R avion par an

– Possibilité de départ en couple avec implication bénévole du conjoint sur les programmes

 

Poste à pourvoir fin septembre 2017

 

Merci d’envoyer votre candidature (LM + CV), sous référence SANTE/MALAWI à interaide@interaide.org.

La sélection des dossiers se fera au fur et à mesure de leur réception.

Les candidatures avec CV de plus de deux pages ne seront pas traitées.

Agriculture Programme Manager

By | Emploi | No Comments
CONTEXT

 

Inter Aide has been operating in Malawi within particularly deprived communities since 1992 and carries out programs in the Central region and Southern regions of the country.

In Phalombe district, the agricultural development program started in 2008. It aims at sustainably improving the food security of most vulnerable families.

The team in charge of the program supports the strengthening of the capacities of smallholder farmers (around 20 new groups and 700 new families each year) through the setting up of productive activities tied to the main needs that have been identified:

  • Reinforcement of seed conservation and access to new and adapted crops and varieties: maize, groundnuts, pigeon peas, amongst others;
  • Promotion of improved and adapted cropping practices within family farmers (fertility management, production of organic fertilizers, cropping techniques improvement …);
  • Natural resources management (setting up of tree nurseries, reforestation, soil conservation);
  • Small-scale off-season cropping;
  • Development of small livestock.

 

Inter Aide is currently looking for a dynamic and skilful agronomist, to coordinate and develop the project, as well as evaluate its impacts.

 

TASKS AND RESPONSIBILITIES

 

The Agricultural Development Program Manager will be based in Phalombe district. He/she will coordinate, develop and evaluate the activities implemented with the farmer groups. She/he will refer to the Area Manager based in France. Her/his main responsibilities are the following:

 

  • Supervise, evaluate and reinforce the local team;
  • Guaranty the coherence and relevance of the activities implemented (according to the needs identified);
  • Ensure the quality of the technical trainings;
  • Make sure that the objective of targeting the most vulnerable families is respected;
  • Evaluate the impact of the program;
  • Develop collaboration with local authorities and other stakeholders;
  • Coordinate program logistics;
  • Prepare operational and financial reports to be shared with the rest of the team based in France: frequent activities reports, expense forecasts, accountability and budget;
  • Bear in mind the program strategy (message, approach) and its geographical extension (identification of new areas of intervention).

 

Within the scope of his/her duties, the Program Manager will have to travel frequently to villages in areas of intervention as well as in other regions of the country (exchange visits, exploration).

 

 

SKILLS AND EXPERIENCE NEEDED

 

  • Graduate agronomist engineer (specialised or experienced in agricultural development)
  • 2-year minimum professional experience, partly in a developing country
  • Experience in project management required
  • Experience in the implementation and follow-up of farming supporting-council device measures
  • Experience in team management required
  • Knowledge in GIS appreciated
  • Delegation, diplomatic and negotiation skills
  • Propensity for field work, dynamism and flexibility
  • Fluent in English (oral and written) compulsory

 

 

Conditions of employment

 

  • Limited-duration contract for the first 6 months and then unlimited-duration contract (moral commitment of 2 years expected)
  • Net pay of 1144 € per month + 13th month + field allowance
  • Social security + repatriation insurance + annual return airfare
  • Possibility of departure as a couple with voluntary implication of partner in programme

 

 

Post to be taken up Mid-November 2017

 

The selection of applicants will be processed as and when they are received.

Applications with CV’s exceeding 2 pages will not be taken into consideration.

 

Please forward CV + LM under reference AGRO/PLB to interaide@interaide.org.

Responsable de programme de développement agricole – Malawi

By | Emploi | No Comments

CONTEXTE :

 

Inter Aide intervient au Malawi auprès de communautés rurales particulièrement démunies depuis 1992. L’association est présente en régions Centre (districts autour de Lilongwe) et Sud (districts de Zomba, Mulanje et Phalombe).

 

Dans le district de Phalombe, le programme de développement agricole a débuté en 2008. Il vise à améliorer durablement la sécurité alimentaire des familles les plus pauvres.

 

L’équipe du projet appuie la création et accompagne des groupements paysans (environ 20 nouveaux groupements et 700 nouvelles familles chaque année) dans la mise en place d’activités productives répondant aux principaux besoins identifiés : mise en place de banques de semences permettant la diffusion de nouvelles variétés (maïs, arachides, pois d’Angole, entre autres) ; promotion de nouvelles pratiques culturales adaptées aux problématiques des paysans (gestion de la fertilité, production d’engrais organiques, amélioration des itinéraires techniques…) ; gestion des ressources naturelles (mise en place de pépinières, reboisement et végétalisation des exploitations, conservation des sols) ; petite irrigation en contre-saison ; développement du petit élevage.

Inter Aide recherche un(e) ingénieur agronome polyvalent(e) et dynamique pour coordonner et développer le projet ainsi qu’en évaluer l’impact.

 

MISSION DU/DE LA RESPONSABLE :

 

Le/la Responsable de programme agricole sera basé(e) dans le bourg de Phalombe. Il/elle aura pour principale mission de coordonner, développer et évaluer les activités mises en œuvre avec les groupements de paysans suivis.

A ce titre, le/la Responsable de programme sera chargé(e) de/du :

  • l’encadrement, de l’évaluation et du renforcement de l’équipe locale : coordinateur, superviseurs, animateurs de terrain, chauffeur-logisticien, gardiens ;
  • garantir la cohérence et la pertinence des activités mises en œuvre (en réponse aux besoins identifiés) ;
  • s’assurer de la qualité des formations techniques proposées aux paysans et à l’équipe ;
  • veiller au respect de l’objectif d’accompagnement des paysans les plus démunis ;
  • l’évaluation de l’impact du programme ;
  • développement de la collaboration avec les autorités et autres acteurs locaux ;
  • la coordination logistique du programme ;
  • reporting financier et opérationnel au Chef de secteur et au responsable administratif et financier basés en France (comptabilités mensuelles et rapports d’activités réguliers) ;
  • la réflexion stratégique autour du contenu du programme (messages, approches) et du déploiement géographique de celui-ci (identification de futures zones d’intervention).

 

Dans le cadre de ses fonctions le/la Responsable de programme sera amené(e) à effectuer de fréquents déplacements dans les villages de la zone d’intervention ainsi que dans d’autres régions du pays (visites d’échange, prospections).

 

PROFIL :

  • Ingénieur agronome ou équivalent (spécialisation ou expérience en développement agricole)
  • Expérience professionnelle de 2 ans minimum, dont une partie en PED
  • Expérience en gestion de projet indispensable
  • Expérience dans la mise en place et le suivi des dispositifs d’appui-conseil en milieu paysan
  • Expérience en gestion d’équipe exigée
  • Connaissances en SIG appréciées
  • Capacité à déléguer, diplomatie, capacité de négociation
  • Goût pour le terrain, dynamisme et flexibilité
  • Anglais courant indispensable (oral et écrit)

 

STATUT :

– Statut volontaire (6 mois) puis salarié en CDI sur la base d’un engagement moral de deux ans

– SMIC par mois + 13e mois + allocation terrain

– Couverture sociale complète + assurance rapatriement + retour annuel en France

Possibilité de départ en couple avec implication du/de la conjoint(e) sur le projet

Merci d’envoyer CV + LM sous référence AGRO/PLB à interaide@interaide.org.

 

Poste à pourvoir mi-novembre 2017.

 

La sélection des dossiers se fera au fur et à mesure de leur réception.

Les candidatures avec CV de plus de 2 pages ne seront pas étudiées.

Pour plus d’information : www.interaide.org.

Responsable de programme agricole – Sierra Leone

By | Emploi | No Comments

CONTEXTE

Le programme agricole, mené depuis 2007, a pour objectif principal l’amélioration de la sécurité alimentaire sur la zone de Makeni (au Sud du district de Bombali) à travers l’augmentation et la diversification de la production agricole.

 

MISSIONS DU/DE LA RESPONSABLE DE PROGRAMME

Les responsabilités du/de la responsable de programme agricole sont les suivantes :

 

  1. La formation et l’encadrement de compétences locales 
  • Formation/encadrement d’un homologue Sierra Léonais en tant qu’assistant de projet
  • Encadrement et gestion de l’équipe technique, administrative et logistique d’environ 12 personnes
  • Formation et évaluation continue de l’équipe
  • Supervision du Responsable de Programme junior en poste à Kamakwie
  • Garant du respect des règles internes d’IA et des règles de sécurité de l’organisation

 

      2. Suivi et mise en œuvre du programme

  • Conception et mise en place des mécanismes de diffusion à large échelle pour les activités dont la pertinence a été démontrée : techniques agricoles (multiplication de l’igname, conduite du piment, préparation des pépinières et repiquage du riz, système simple d’extraction de l’huile de palme), modes d’organisation (conservation et stockage des semences), promotion de variétés améliorées (igname, riz…)
  • Organisation des échanges d’expérience entre paysans et émergence d’un réseau de paysans référents pour certaines cultures
  • Poursuite des expérimentations sur certaines pratiques innovantes (agroforesterie, maraîchage et notamment appui à l’émergence d’une filière locale oignons, l’amélioration des techniques rizicoles et les aménagements des rizières de bas-fond,)
  • En collaboration avec l’équipe du siège, réflexion stratégique sur les possibilités d’amélioration et de nouvelles expérimentations
  • Suivi-évaluation continu des activités et résultats, ainsi que de l’impact de ces actions (collecte et analyse des indicateurs correspondants), participation à l’évolution de la méthodologie et des activités
  • Capitalisation des expériences en collaboration avec l’équipe du siège (Chefs de secteurs et le Chargé de capitalisation agricole)
  • Encadrement de potentiels stages et études

 

     3. La structuration des acteurs locaux 

  • Identification, formation et mise en réseau des acteurs-relais spécifiques (paysans pairs, groupements paysans, acteurs institutionnels et privés), notamment en ce qui concerne l’accès aux semences maraîchères, agroforesterie, igname
  • Pour des activités ciblées, appui à l’organisation des paysans en groupements qui bénéficieront de formations spécifiques
  • Renforcement des organisations de producteurs grâce à l’organisation d’activités structurantes (provision d’intrants, appui technique, mise en marché collective, etc.)
  • Développement de la collaboration avec le Ministère de l’agriculture, les autorités du district, le secteur privé, etc.

 

     4. La gestion financière et la représentation du programme

  • Responsable de la gestion logistique et administrative du projet (programmation, procédures d’achat, pièces comptables, organisation et gestion des stocks, parc véhicule, locaux)
  • Reporting opérationnel et financier du programme auprès du siège en France
  • Développement et renforcement du partenariat avec les autorités locales concernées (rapports et réunions)
  • Représentation du programme auprès des partenaires financiers et auprès des autres partenaires travaillant sur la même thématique
  • Elaboration de documents de capitalisation sur les activités développées

 

 

PROFIL 

  • Ingénieur agronome ou équivalent, disposant de compétences en conseil agricole et/ou en appui aux organisations paysannes
  • Expérience professionnelle de 2 ans minimum, dont une partie en PED
  • Expérience en gestion de projet indispensable
  • Connaissance des techniques d’animation et de formation
  • Goût pour le travail de terrain, ténacité et autonomie
  • Rigueur, bon sens de l’organisation, capacité d’encadrement, capacité d’analyse
  • Grande qualité relationnelle : calme, diplomatie, maîtrise de soi, respect des valeurs et des différences culturelles
  • Capable de mener des négociations, accepter des compromis,  gérer les frustrations du travail
  • Savoir faire preuve de pragmatisme, dynamisme et aptitude à supporter une charge de travail importante
  • Anglais courant indispensable (incluant une bonne capacité rédactionnelle en anglais)
  • Permis B (conduite de la moto un atout)

 

STATUT ET CONDITIONS 

  • CDD volontaire 6 mois, puis CDI salarié
  • SMIC par mois versé en France + 13ème mois + allocation terrain
  • Couverture sociale complète + assurance rapatriement + 1 A/R avion par an
  • Possibilité de départ en couple, avec implication du conjoint sur le projet

 

Poste à pourvoir fin septembre 2017

 

La sélection des dossiers se fera au fur et à mesure de leur réception.

Les candidatures avec CV de plus de 2 pages ne seront pas étudiées.

 

Merci d’envoyer CV + LM sous réf. AGRO/SL17 à interaide@interaide.org

Responsable Finance – Siège

By | Emploi | No Comments

CONTEXTE :

Inter Aide est une association spécialisée dans la réalisation de programmes concrets d’aide au développement, conduits auprès de familles particulièrement démunies. En 2016, Inter Aide gère une cinquantaine de programmes répartis dans six pays, pour un budget annuel total d’un peu plus de 6,6 M€.

La supervision des programmes est assurée par des équipes « secteurs », basées au siège. Ces équipes comprennent des Chefs de secteur (supervision opérationnelle et stratégique d’un certain nombre de programmes), ainsi que des Responsables Finances (suivi financier des mêmes projets). Une plateforme transversale d’environ 5 personnes leur vient en appui (coordination finances, relations bailleurs et RH).

Inter Aide recherche un(e) Responsable Finances pour réaliser le suivi financier de certains programmes conduits en Ethiopie, à Madagascar et en Sierra Leone (santé, eau hygiène assainissement, appui à l’agriculture familiale).

 

RESPONSABILITES :

Le/la Responsable Finances sera basé(e) au siège, à Versailles. En collaboration avec le secteur, il/elle assurera la consolidation financière et le contrôle de gestion de certains programmes basés en Ethiopie, à Madagascar et en Sierra Leone. Il/elle participera activement au développement des financements du secteur.

 

Ses principales responsabilités seront les suivantes :

 

  1. Le suivi comptable et financier :

– traitement des comptabilités mensuelles de chaque programme

– réalisation de contrôles de gestion réguliers (en concertation avec la plateforme Bailleurs)

– analyse des coûts et allocation des ressources

– gestion des envois de fonds mensuels

– suivi budgétaire

– suivi des procédures log/RH

 

  1. Le développement et le suivi des financements institutionnels et privés

– élaboration des rapports financiers (format et échéance selon les bailleurs)

– élaboration des prévisions de dépenses pour les nouvelles propositions aux bailleurs

– contribution à l’élaboration de la stratégie financière du secteur

 

  1. Les relations avec le terrain (responsables de programme et/ou partenaires locaux) :

– appui à l’élaboration des budgets annuels (et plans d’achat)

– appui administratif et logistique ponctuel

– formation initiale et suivi continu des responsables terrain sur le plan financier

– accueil des responsables de programme expatriés lors de leur retour annuel (bilan individuel sur les questions comptables et budgétaires)

 

 

PROFIL :

– Formation Bac +4/5 en gestion, finances ou comptabilité

– Expérience professionnelle préalable de 2 ans minimum (contrôle de gestion, audit….)

– Excellente maîtrise d’Excel/Word (impératif), voire de logiciels spécialisés

– Réelle motivation pour l’objet de l’association

– Rigueur, goût pour les chiffres, capacité d’analyse financière

– Bon relationnel, prise d’initiatives, capacité à travailler sous pression et à respecter les échéances

– Anglais courant indispensable (oral et écrit)

 

 

STATUT ET CONDITIONS :

– Contrat à durée indéterminée, statut cadre

– Rémunération tenant compte de l’objet et de la grille salariale de l’association  + mutuelle  + transports et Tickets Restaurant remboursés à hauteur de 60%

– Poste basé à Versailles

 

 

Poste à pourvoir dès que possible

 

Merci d’envoyer CV + LM sous réf. RAF/afri17 à interaide@interaide.org

 

 

 

 

Responsable de programme « Education de base » – CDD 1 an – Haïti

By | Emploi | No Comments

CONTEXTE 

Inter Aide conduit divers programmes de développement rural en Haïti depuis 1984. D’abord présente dans l’Artibonite, l’association a étendu ses activités début 2007 dans le département du Centre dans les domaines de l’accès à l’eau potable et de l’éducation de base.

Entre 2012 et 2013, l’association a lancé deux nouveaux programmes dans la section communale de Juanaria (commune de Hinche, zone de mornes ou petites montagnes), dont un programme d’Education de base.

L’objectif de ce programme d’éducation est d’améliorer les conditions de scolarisation d’environ 2 000 élèves du primaire et de former une centaine de maîtres, de directeurs et de membres de comités d’écoles. En 2017, 15 écoles sont accompagnées par Inter Aide suivant une méthode d’appui progressif, contractualisé et modulé en fonction de la situation particulière de chaque école et de la motivation des communautés concernées.

Le cycle d’appui est prévu sur 6 ans avec une première période de préciblage (achevée début 2013), quatre années de renforcement (2013-2017) et une année de désengagement progressif (2017-2018)[1]. L’appui est structuré autour de trois axes principaux :

  • Mobilisation des parents autour de la scolarisation des enfants (sensibilisation des familles, appui à l’organisation d’assemblées générales, à la mise en place de comités de parents etc.) ;
  • Formation des acteurs concernés (maîtres, directeurs et comités) pour un meilleur fonctionnement des écoles ;
  • Amélioration durable des conditions d’apprentissage (soutien à l’acquisition de manuels scolaires et autre matériels didactiques, équipements mobiliers et renforcement des infrastructures scolaires et sanitaires).

 

Les enjeux pour l’année à venir sont de :

  • Achever la phase de renforcement initiée avec les 15 écoles partenaires ;
  • Evaluer en continu le niveau d’atteinte des objectifs fixés avec les équipes-écoles et parents d’élèves, et moduler l’appui (formations, mobilier et/ou matériel didactique, renforcement des infrastructures…) en fonction de leur niveau de mobilisation et de la viabilité des écoles.

 

 

 

MISSION DU/DE LA RESPONSABLE DE PROGRAMME 

 

Le Responsable du programme sera basé(e) à Régalis, dans la section communale de Juanaria et se déplacera quotidiennement à pied dans les différentes écoles appuyées (chaque jour, plusieurs heures de marche en montagne). Il/elle sera placée sous la supervision directe des Chefs de secteur basés en Europe, et qui effectuent des missions régulières de suivi sur le terrain.

L’actuelle Responsable de programme quittant Haïti en septembre, son/sa remplaçant(e) est attendu(e) sur le terrain au plus tard le 15 septembre 2017. Il/elle sera chargé(e) de mener le programme à son terme puisque l’année scolaire 2017-2018 sera consacrée au désengagement des actions.

 

Ses principales responsabilités seront les suivantes :

  • Accompagnement des écoles partenaires en vue d’améliorer durablement les conditions d’apprentissage, la gestion administrative et la qualité des enseignements dispensés : planification, suivi et évaluation des différentes activités définies conjointement avec le Chef de secteur ;
  • Encadrement et formation continue de l’équipe locale (4 animateurs, 3 conseillers pédagogiques et 1 coordonnateur) ;
  • Planification et supervision des chantiers (construction ou réhabilitation de bâtiments scolaires) en lien avec le référent Génie civil transversal ;
  • Coordination logistique du programme, y compris des formations et des chantiers ;
  • Développement de relations concrètes et durables avec les autorités administratives et éducatives locales ;
  • Reporting financier et opérationnel au siège, sur une base mensuelle ;
  • Concertation et échange d’expériences avec les autres Responsables de programme et, plus généralement, capitalisation sur l’expérience acquise.

 

Enfin, le/la Responsable de programme se rendra chaque mois dans le bureau de l’association à Port-au-Prince à des fins de représentation du programme, démarches administratives ou logistiques et communication avec le siège.

 

 

PROFIL 

  • Formation supérieure (3ème cycle souhaité) dans le domaine de l’éducation, de l’animation, voire de la formation
  • Première expérience professionnelle indispensable dans un secteur d’activité pertinent
  • Première expérience en PED vivement souhaitée
  • Excellente condition physique, capacité à vivre en zone rurale isolée et à marcher plusieurs heures par jour
  • Goût prononcé pour le travail de terrain et de proximité
  • Pragmatisme et optimisme, ténacité et autonomie

 

 

STATUT 

  • CDD d’un an
  • SMIC versé en France + 13ème mois + allocation terrain
  • Couverture sociale complète + assurance rapatriement + A/R annuel en France
  • Possibilité de départ en couple avec implication éventuelle du conjoint sur le programme

 

 

Poste à pourvoir d’ici le 1er septembre 2017

 

Merci d’envoyer dès à présent CV + LM sous réf. « SCO/JUA17 » à interaide@interaide.org

 

La sélection des dossiers se fera au fur et à mesure de leur réception.

Les CV de plus de deux pages ne seront pas considérés.

[1] Un document de capitalisation décrivant la démarche et la stratégie adoptées est mis en ligne sur le site Réseau Pratiques.

Responsable de programme « Système de maintenance des points d’eau » – Sierra Leone

By | Emploi | No Comments

Inter Aide recherche un(e) RESPONSABLE DE PROGRAMME « SYSTEME DE MAINTENANCE DES POINTS D’EAU » – Poste basé en Sierra Leone (Makeni – district de Bombali).

CONTEXTE :

Une enquête sur l’état des systèmes d’accès à l’eau équipés d’une pompe manuelle (forages et puits creusés à la main), réalisée fin 2010 par Inter Aide et couvrant plus du tiers du pays, a montré que seuls 34% des ouvrages fournissent de l’eau en permanence durant toute l’année. Les principales causes sont liées à des problèmes de conception des puits (dont près de 50% s’assèchent) et de réception des chantiers, une absence d’accès aux pièces détachées et aux services de maintenance, ainsi qu’un manque de mesures d’accompagnement des communautés pour la gestion de leurs ouvrages.

En s’appuyant sur l’expérience développée par le projet « eau-hygiène et assainissement » intervenant depuis 2007 dans le nord du district de Bombali, Inter Aide a progressivement étendu les activités consacrées à la maintenance et à la réhabilitation des ouvrages existants à l’ensemble du district, puis a initié très récemment une intervention similaire dans le district de Tonkolili.

Basé à Makeni, ce programme sur les « systèmes de maintenance » contribue directement à la pérennisation de l’accès à l’eau potable en zone rurale sur l’ensemble des « chiefdoms » du district de Bombali. Il s’articule autour des axes suivants :

  • Sensibiliser les communautés sur la notion de maintenance (comprendre le fonctionnement d’une pompe, les besoins en termes d’entretiens réguliers et d’accès aux pièces détachées, de coût et d’organisation…) ; Aider les communautés qui le souhaitent (et qui sont prêtes à investir dans leur système hydraulique) à remettre en état les pompes défectueuses ; Encourager ces communautés à entrer dans une logique de « maintenance préventive annuelle », peu dispendieuse et réduisant considérablement les risques de pannes soudaines ;
  • Assurer un plaidoyer auprès des acteurs influents (leaders religieux, autorités locales, opérateurs associatifs ou économiques …) pour obtenir leur appui dans la propagation des messages préventifs ;
  • Former un réseau d’agents réparateurs privés et homologués par le Bureau de l’Eau du ministère, pour assurer les services de maintenance ;
  • Appuyer le Bureau de l’Eau du district dans certains domaines (partage de savoir-faire, mise en place de normes techniques, suivi/monitoring du parc de pompes, analyses de qualité de l’eau, coordination des activités, formation des agents réparateurs, médiation…) ;
  • Contribuer à la promotion de notre stratégie comme modèle de maintenance à l’échelle nationale
  • Assurer le développement d’une filière d’accès de proximité aux pièces détachées ;
  • Partager les expériences avec les autorités locales, le Ministère de l’Eau et les partenaires travaillant dans le domaine de l’eau et de la maintenance sur le district et au niveau national ;
  • Documenter et capitaliser les bonnes pratiques afin de développer notre propre expertise et celle de partenaires dans le domaine de la maintenance en Sierra Léone.

Inter Aide recherche aujourd’hui une personne compétente et impliquée pour suivre et développer les activités de maintenance dans le district de Bombali, et les étendre sur un district adjacent.

Mission : 

Le/la Responsable aura pour mission principale d’assurer la mise en œuvre et la pérennisation des activités dans le district de Bombali, ainsi que leur extension et développement dans le District de Tonkolili. Il/elle sera basé(e) à Makeni et effectuera des déplacements quasi-quotidiens dans les différentes zones d’intervention. Il/elle rendra compte directement au Chef de secteur basé à Versailles.

RESPONSABILITÉS :

1) La gestion et le développement du programme :

  • Poursuivre le travail de sensibilisation  des communautés, par divers moyens d’information, y compris grand public, afin d’aider la compréhension des enjeux de la maintenance par la communauté ; renforcer les comités de gestion pour organiser la collecte de contributions auprès des usagers ; déclencher et suivre les opérations de maintenance ;
  • Mobiliser les acteurs influents des sociétés civiles locales et obtenir leur appui dans la promotion des services de maintenance ;
  • Continuer le recrutement et le travail de formation d’un réseau de techniciens locaux en charge des services de maintenance et de réparation des pompes à l’échelle des deux districts ;
  • Organiser et superviser la logistique du programme ;
  • Effectuer le suivi-évaluation du programme dans son ensemble (collecte de données, suivi et analyse des activités et des résultats quantitatifs et qualitatifs avec des indicateurs précis) ;
  • Couvrir  progressivement le district adjacent de Tonkolili par les activités de maintenance ;
  • Contribuer à alimenter, en coordination avec le chargé de capitalisation,  l’effort de capitalisation entrepris par le secteur grâce à la réalisation ponctuelle d’enquêtes, d’études et l’analyse longitudinale des données recueillies.

2) La formation et l’encadrement de l’équipe locale :

  • Superviser et former une équipe d’une dizaine de personnes (2 assistants de projet, 2 superviseurs techniques, 4 animateurs, 1 chauffeur-logisticien…) ;
  • Accompagner et former 2 assistants de programme sierra-léonais amenés, à terme, à prendre la gestion d’un projet ;
  • Collaborer et appuyer les acteurs institutionnels locaux et plus particulièrement les agents du Bureau de l’Eau (Water Directorate).

3) La structuration des acteurs locaux :

  • Collaborer activement et concrètement avec les District Councils, les Water Directorates  des 2 districts dans la mise en place du réseau de maintenance ;
  • Appuyer le développement d’un réseau de distribution des pièces détachées de pompes manuelles, notamment à travers des petits commerces locaux.

4) Le suivi administratif & financier et la représentation du projet :

  • Assurer le reporting opérationnel et financier du programme auprès du siège en France (rédaction en anglais de rapports narratifs réguliers, comptabilité du projet et suivi des dépenses, demandes d’envois de fond) ;
  • Gérer les ressources humaines et les contrats de travail en respectant la législation en vigueur ;
  • Représenter le projet auprès des autorités locales concernées ;
  • Assurer la gestion des ressources financières et matérielles du projet ;
  • Gérer les aspects logistiques et administratifs du programme, en concertation avec les autres Responsables de programmes  basés dans le même district ;
  • Coordonner la mise en place d’actions avec des partenaires locaux et les autres intervenants (services décentralisés de l’état, ONG locales…) ;
  • S’impliquer activement dans le partage des expériences avec le Ministère de l’Eau et les partenaires travaillant sur la question de la maintenance des ouvrages en Sierra Léone.

PROFIL :

  • Formation supérieure dans un domaine pertinent (gestion de projet, logistique, hydraulique, gestion sociale de l’eau…)
  • Première expérience professionnelle indispensable, de préférence en PED
  • Expérience en gestion d’équipe un atout
  • Anglais courant indispensable
  • Connaissance et intérêt pour l’informatique et la gestion des données
  • Capacité à se positionner en appui aux institutions (écoute, diplomatie, capacité à déléguer)
  • Très bonne organisation, rigueur
  • Facilités relationnelles et forte capacité de négociation
  • Mobilité, goût pour le travail de terrain, flexibilité et dynamisme
  • Capacité à vivre en zone rurale isolée

STATUT ET CONDITIONS :

  • Engagement moral de 2 ans
  • SMIC/mois versé en France + 13ème mois + allocation terrain
  • Couverture sociale complète + assurance rapatriement + 1 A/R annuel en avion en France
  • Possibilité de départ en couple avec implication bénévole du conjoint sur le programme

Poste à pourvoir dès que possible.
Merci d’envoyer CV + LM sous référence SYST/SL17 à interaide@interaide.org.

Télécharger la fiche complète du poste.

Responsable de Programme « Hygiène, Assainissement et Accès à l’Eau potable » – Haïti

By | Emploi | No Comments

Inter Aide recherche un(e) Responsable de programme « Hygiène, assainissement et accès à l’eau potable » – Poste basé en HAITI (Département du Centre), Sections communales de Desbayes (commune de Boucan-Carré) de Baille-Tourrible et de Cabral (commune de Thomonde).

CONTEXTE :

Inter Aide intervient en Haïti dans les domaines de l’éducation et de l’accès à l’eau potable auprès de communautés rurales particulièrement démunies. L’association est présente dans les zones montagneuses (Montagnes Noires) du département de l’Artibonite depuis une vingtaine d’années et dans celles du département du Centre depuis 2007. Dans ce département, un programme de scolarisation de base est conduit depuis 2012 sur la section communale de Juanaria (commune de Hinche) et deux programmes HAE (Hygiène, Assainissement et accès à l’Eau) sont conduits sur la section de Juanaria, depuis 2013 et sur la commune rurale de Boucan Carré, depuis 2007. Ce dernier programme a clôturé ses activités en décembre 2016.

La présence de ces programmes a suscité une forte demande de la part des habitants de la commune de Thomonde, zone limitrophe avec Boucan Carré et Juanaria. La population se trouve dans les mêmes conditions d’isolement, au Sud-Est de la chaine des Montagnes Noires. Plusieurs missions de diagnostic y ont été menées, mettant en évidence des besoins fondamentaux pour l’amélioration des conditions sanitaires et l’éducation.

A la suite de ces missions d’évaluation, un premier Responsable de Programme a été recruté pour lancer les premières enquêtes et connaître les compositions des familles, leurs conditions sanitaires et d’accès à l’éducation, en vue d’une ouverture d’un programme d’appui pluriannuel.

Ce nouveau programme d’accès à l’hygiène, à l’assainissement et à l’eau vise à étendre l’intervention sur les localités montagneuses des sections de Desbayes (la plus vaste des trois sections de Boucan-Carré), de Cabral et de Baille-Tourrible (sections enclavées de la commune de Thomonde) afin d’améliorer durablement la situation sanitaire des familles de cette zone par :

  • une sensibilisation aux pratiques d’hygiène de base et aux moyens de traitement de l’eau,
  • l’appui à la réalisation de latrines familiales et scolaires,
  • un meilleur accès à l’eau potable par la diffusion de la chloration à domicile et la protection de points d’eau (captage et aménagement de sources).

Mission : 

Le/la Responsable de programme « Hygiène, assainissement et accès à l’eau potable » sera basé(e) à Baille Tourrible centre (section communale de Thomonde) et à Balandri (section de Desbayes, Boucan-Carré), avec des déplacements journaliers sur les différentes localités de trois sections communales de Baille Tourrible et Cabral (commune de Thomonde) et de Desbayes (Boucan-Carré). Dans ces zones de mornes vivent environ 4 000 familles.

Il/elle aura à définir, coordonner et suivre l’ensemble des activités HAE mises en œuvre de manière participative, afin de garantir au plus grand nombre de familles de la zone une sensibilisation aux bonnes pratiques d’hygiène, un accès durable à l’assainissement et à l’eau potable.

RESPONSABILITÉS :

  • la définition, la planification et la supervision des activités (mise en œuvre des objectifs planifiés conjointement avec le Chef de secteur) :
    • (1) sensibilisation et formation des communautés à l’hygiène et à l’assainissement selon la méthode PHAST ;
    • (2) appui à la réalisation de latrines familiales (environ 500/an) et scolaires;
    • (3) aménagement de points d’eau et bornes fontaines (cible : 4/an) et amélioration de l’accès aux moyens de traitement de l’eau ;
    • (4) appui à la mise en place d’un système autonome d’entretien et de maintenance géré par les communautés bénéficiaires ;
  • le recrutement, l’encadrement, le renforcement et le suivi-évaluation de l’équipe locale (de 6 à 8 animateurs, un coordinateur) ;
  • la coordination logistique du programme ;
  • le développement des relations avec les partenaires locaux dans le cadre d’échanges et/ou d’actions communes (leaders locaux, organisations et autorités présentes sur la section, l’Office régional de l’eau potable et de l’assainissement de Hinche, et les autres programmes conduits par Inter Aide) ;
  • le reporting financier et opérationnel au Chef de secteur et au Responsable finances basés en France (comptabilités mensuelles et rapports d’activités réguliers).

PROFIL :

  • Formation supérieure en hydraulique, en gestion sociale de l’eau ou plus largement en développement rural
  • Première expérience professionnelle indispensable, dans un PED vivement souhaitée
  • Compétences dans la réalisation d’enquêtes et une connaissance des méthodes d’animation communautaire
  • Maîtrise des principales méthodes d’animation communautaire et réel intérêt pour le sujet
  • Excellente condition physique (déplacements à pied dans un environnement naturel difficile)
  • Permis B indispensable; aptitude à conduire en 4×4 sur pistes de montagne
  • Capacité à vivre en zone rurale isolée
  • Goût prononcé pour le travail de terrain et de proximité
  • Pragmatisme et optimisme, autonomie, adaptabilité et ténacité

STATUT ET CONDITIONS :

  • CDD volontaire puis CDI (engagement moral de 2 ans)
  • SMIC /mois versé en France + 13ème mois + allocation terrain
  • Couverture sociale complète + assurance rapatriement + 1 A/R annuel en avion en France
  • Possibilité de départ en couple avec implication bénévole du conjoint sur le programme

Poste à pourvoir en mars 2017.
Merci d’envoyer CV + LM sous référence HAE/THO à interaide@interaide.org.

Télécharger la fiche complète du poste.

Responsable de Programme « Éducation de base » – Haïti

By | Emploi | No Comments

Inter Aide recherche un(e) Responsable de Programme « Éducation de base » – Poste basé en HAITI (Commune de Grand Goave, département de l’Ouest).

CONTEXTE :

Inter Aide conduit divers programmes de développement rural en Haïti depuis 1984. D’abord présente dans l’Artibonite, l’association a étendu ses activités début 2007 dans le département du Centre dans les domaines respectifs de l’accès à l’eau potable et de l’éducation de base, puis après 2010 dans le département de l’Ouest à la demande du partenaire local Concert-Action (programme scolaire).

En 2017, il est prévu de lancer un nouveau programme d’appui à la scolarisation sur les sections communales de Tètabèf et Moussambe, dans la commune de Grand Goave.

L’objectif de ce programme d’éducation est d’améliorer les conditions de scolarisation d’environ 3500 élèves et de former 132 maîtres, les directeurs et les membres de comités d’écoles. 22 écoles primaires, situées en zone rurale isolée (zone de mornes ou petites montagnes), ont été identifiées à l’issue de deux missions exploratoires en 2015 et 2016. Les écoles qui le souhaiteront seront accompagnées par Inter Aide suivant une méthode d’appui progressif, contractualisé et modulé en fonction de la situation particulière de chaque école et de la motivation des communautés concernées.

Le cycle d’appui est prévu sur 6 ans avec une première période de pré-ciblage (septembre 2017-fin juin 2018), quatre années de renforcement (formation des maîtres et comités d’école, soutien à l’acquisition de manuels scolaires et autre matériels didactiques, amélioration des équipements mobiliers et renforcement des infrastructures) et une année de désengagement progressif.

Les enjeux pour la première année du projet sont de :

  • Installer les bases du projet (recrutement et formation de l’équipe, diagnostic de la zone, préparation du partenariat avec les écoles) ;
  • Lancer la phase de pré-ciblage, en définissant des objectifs de progression avec les écoles, évaluer en continu leur niveau d’atteinte, puis moduler l’appui (formations, mobilier et/ou matériel didactique, renforcement des infrastructures…) en fonction de leur niveau de mobilisation et de la viabilité des écoles.

Mission : 

Le/la Responsable du programme sera basé(e) au village de Dufour, sur la section communale de Tètabèf, et se déplacera quotidiennement à pied dans les différentes écoles appuyées. Il/elle sera placé(e) sous la supervision directe du Chef de secteur basé à Barcelone, en Espagne, et qui effectue des missions régulières de suivi sur le terrain.

RESPONSABILITÉS :

  • Accompagnement des écoles sélectionnées en vue d’améliorer durablement les conditions d’apprentissage, la gestion administrative et la qualité des enseignements dispensés : planification, suivi et évaluation des différentes activités définies conjointement avec le Chef de secteur ;
  • Encadrement et renforcement de l’équipe locale (à terme 5 animateurs, 5 conseillers pédagogiques et 1 coordonnateur Projets d’écoles) ;
  • Planification et supervision des chantiers (construction ou réhabilitation de bâtiments scolaires) en lien avec le référent Génie civil transversal ;
  • Coordination logistique du programme, y compris des formations et des chantiers ;
  • Développement de relations concrètes et durables avec les partenaires locaux (différents niveaux de représentation du MENFP, écoles nationales, associations présentes dans la zone…) ;
  • Reporting financier et opérationnel au siège, sur une base mensuelle ;
  • Concertation et échange d’expériences avec les autres Responsables de programme et, plus généralement, capitalisation sur l’expérience acquise.

Enfin, le/la Responsable de programme se rendra chaque mois dans le bureau de l’Association à Port-au-Prince à des fins de représentation du programme, démarches administratives ou logistiques et communication avec le siège.

PROFIL :

  • Formation supérieure dans le domaine de l’éducation, de l’animation, voire de la formation
  • Première expérience professionnelle indispensable dans un secteur d’activité pertinent
  • Première expérience en PED vivement souhaitée
  • Excellente condition physique (déplacements à pied dans un environnement naturel difficile)
  • Permis B indispensable; aptitude à conduire en 4×4 sur pistes de montagne.
  • Capacité à vivre en zone rurale isolée
  • Goût prononcé pour le travail de terrain et de proximité
  • Aisance relationnelle
  • Pragmatisme et optimisme, ténacité et autonomie

STATUT ET CONDITIONS :

  • CDD (6 mois), puis CDI sur la base d’un engagement moral de 2 ans
  • SMIC versé en France + 13ème mois + allocation terrain
  • Couverture sociale complète + assurance rapatriement + A/R annuel en France
  • Possibilité de départ en couple avec implication du conjoint sur le programme

Poste à pourvoir en mai 2017.
Merci d’envoyer CV + LM sous référence SCO/GG à interaide@interaide.org.

Télécharger la fiche complète du poste.

Responsable de Programme « Développement Agricole » – Haïti

By | Emploi | No Comments

Inter Aide recherche un(e) RESPONSABLE DE PROGRAMME « DÉVELOPPEMENT AGRICOLE » – Poste basé en Haïti (département du Centre).

CONTEXTE :

Inter Aide est présente en Haïti depuis 1984. Dans le massif des Montagnes Noires (qui traverse le département de l’Artibonite et du Centre), l’association intervient dans le domaine de l’éducation, de l’accès à l’hygiène, l’eau potable et l’assainissement auprès de communautés rurales particulièrement démunies.

Des demandes répétées de la population ont motivé une mission de prospection en 2016 axée sur l’analyse des besoins dans le secteur de l’agriculture. En effet dans ces zones montagneuses, toute l’économie est dépendante de la production agricole. La prospection a démontré l’intérêt de lancer un programme pilote pour tester des solutions concrètes dans la section de Juanaria, commune de Hinche, dans le département du Centre. Il est donc prévu d’ouvrir en juin 2017 un programme de développement agricole. Un Diagnostic Agraire doit être également lancé début 2017, afin d’avoir une meilleure compréhension des systèmes d’exploitation dans les jardins de lakou (jardins de case).

Ce programme de développement agricole poursuit un double objectif :

  1. L’amélioration des conditions de vie des familles les plus défavorisées, en facilitant des pratiques culturales qui renforcent leur sécurité alimentaire ;
  2. La préservation de l’environnement à travers l’introduction de modes de gestion rentables à long terme.

Trois volets d’activité sont prévus:

  • l’amélioration et la diversification des rendements des jardins de case (lakous) pour réduire les périodes de soudure ;
  • le développement des services et des solutions pour améliorer la santé animale ;
  • l’aménagement des terres menacées par l’érosion en alliant conservation des sols, amélioration de la fertilité et de la couverture boisée, et augmentation des productions agricoles.

Lors d’une première phase (deux à trois ans), le programme s’appliquera à tester des méthodes en associant les familles à la conception et la mise en œuvre des solutions. Dans une deuxième phase, l’ensemble des solutions validées seront diffusées à une plus large échelle, en s’appuyant sur le savoir-faire développé par les familles de la phase pilote.

Les enjeux pour la première année du programme sont :

  • d’installer les bases du projet (recrutement et formation de l’équipe, diagnostic de la zone, ciblage des familles associées) ;
  • de lancer la phase pilote (cadrage de la collaboration avec les familles ciblées, mise en place des outils de suivi, identification de blocages et de solutions).

Mission :

Le/la Responsable de programme assumera la responsabilité du lancement du programme. Il/elle sera basé(e) dans la localité de Régalis, dans la section de Juanaria, commune de Hinche (département du Centre).

RESPONSABILITÉS :

  • mise en place de la base du programme
  • recrutement et l’encadrement de l’équipe du programme (3 ou 4 animateurs)
  • mise en place des enquêtes initiales
  • étude des systèmes de production au niveau des lakous
  • mise en place des premières formations
  • suivi des indicateurs, l’analyse des données recueillies et la rédaction des rapports d’activités périodiques
  • représentation du programme auprès des autorités locales, des bailleurs et des autres institutions travaillant dans le secteur agricole
  • gestion des fonds du programme et l’établissement des comptabilités mensuelles.

PROFIL :

  • Ingénieur(e) agronome ou équivalent disposant de compétences en vulgarisation agricole
  • Expérience professionnelle d’au moins 2 ans dans un domaine pertinent (développement rural, agro écologie, agroforesterie, santé animale, diversification agricole etc.), dont obligatoirement une partie en PED
  • Pragmatisme et sens pratique en matière d’agronomie pour la mise en œuvre de solutions concrètes adaptées au contexte agraire de la zone
  • Connaissances et aptitudes en matière d’animation et de formation ; Capacité d’écoute
  • Aptitudes en matière de collecte et analyse de données, et suivi d’indicateurs
  • Bonnes capacités rédactionnelles
  • Excellente condition physique et goût prononcé pour le terrain (déplacements à pied quotidiens)
  • Permis B indispensable; aptitude à conduire en 4×4 sur pistes de montagne
  • Capacité à vivre en zone rurale isolée
  • Connaissance des zones rurales haïtiennes un atout
  • Dynamisme, autonomie, grande capacité de travail, très grande adaptabilité et ténacité
  • Pragmatisme et optimisme

STATUT ET CONDITIONS :

  • CDD volontaire puis CDI (engagement moral de 2 ans)
  • SMIC/mois versé en France + 13ème mois + allocation terrain
  • Couverture sociale complète + assurance rapatriement + 1 A/R annuel en avion en France
  • Possibilité de départ en couple avec implication bénévole du conjoint sur le programme

Poste à pourvoir en juin 2017.
Merci d’envoyer CV + LM sous référence AGRO/HAITI17 à interaide@interaide.org.

Télécharger la fiche complète du poste.