Category

Emploi

Responsable de programme Eau-Hygiène-Assainissement – Haïti

By | Emploi | No Comments

CONTEXTE 

Inter Aide intervient en Haïti dans les domaines de l’éducation, de l’accès à l’eau potable et de l’agriculture auprès de communautés rurales particulièrement démunies. L’association est présente dans les zones montagneuses (Montagnes Noires) du département de l’Artibonite depuis une vingtaine d’années et dans celles du département du Centre depuis 2007. Dans ce département, un programme de scolarisation de base est conduit depuis 2012 sur la section communale de Juanaria (commune de Hinche), et doit se terminer courant 2018. Sur cette même zone, un programme HAE (Hygiène, Assainissement et accès à l’Eau) a été lancé en 2013 et devrait se finir fin 2018. Un autre programme HAE a été ouvert en 2015 sur la commune voisine de Thomonde.

Inter Aide a été sollicitée par les communautés voisines de Maïssade (au nord de Juanaria), vivant dans des conditions d’isolement similaires. La commune de Maïssade se trouve à l’est de la chaîne des Montagnes Noires et sur une partie de la plaine du Plateau Central. Plusieurs missions de diagnostic y ont été menées, mettant en évidence des besoins fondamentaux pour l’amélioration des conditions sanitaires. Une partie de la zone (le haut Narang) avait commencé à être appuyée par le programme basé à Pérodin (commune de petite Rivière, département de l’Artibonite). Mais l’ampleur des besoins constatés justifie l’ouverture d’un programme à part entière.

Ce nouveau programme d’accès à l’hygiène, à l’assainissement et à l’eau vise à étendre l’intervention sur deux sections : Narang et Savan Grande. Une partie de ces sections est montagneuse, et peut arriver à une altitude de  1000 m. Une autre partie présente un profil de plaine (entre 300 et 400 m d’altitude), et les accès carrossables y sont plus aisés. La zone est assez démunie car elle se trouve écartée des grands axes de communication du pays. L’isolement géographique se double d’un relatif vide institutionnel qui freine toute dynamique locale de développement, malgré l’intervention de certaines missions protestantes ou les projets ponctuels d’organisations internationales.

 

Le projet entend donc intervenir  pour améliorer durablement la situation sanitaire des familles de cette zone avec :

  • une mobilisation des familles sur les enjeux de santé communautaire,
  • une sensibilisation aux pratiques d’hygiène de base et aux moyens de traitement de l’eau,
  • l’appui à la réalisation de latrines familiales et scolaires,
  • un meilleur accès à l’eau potable par la protection de points d’eau (construction ou réhabilitation de captages, aménagement de sources, amélioration des systèmes d’entretien).

 

MISSION DU/DE LA RESPONSABLE DE PROGRAMME

Le/la Responsable de programme « Hygiène, assainissement et accès à l’eau potable » sera basé(e) dans la commune de Maïssade. La localité où se situera la base du programme n’est pas encore identifiée, car la cartographie des besoins n’a pas encore été réalisée.

Les déplacements seront quotidiens, en véhicule et à pied, sur les différentes localités des deux sections communales de Narang et Savan Grande, avec des déplacements éventuels sur la zone limitrophe de Juanaria (afin de compléter les besoins non couverts par le programme voisin, dont la fermeture est prévue fin 2018).

1.Il/elle aura pour mission préalable de mettre en œuvre un enquête exhaustive sur l’ensemble de la population de la zone ciblée et de lister et géoréférencer les localités. L’analyse de cette enquête doit permettre d’approfondir la compréhension de la répartition des foyers de population, de leurs conditions sanitaires, de leurs connaissances et pratiques d’hygiène. Durant les deux premiers mois, le/la Responsable de programme aura pour tâches principales :

  • L’organisation de l’enquête (recrutement des enquêteurs, suivi terrain, compilation et encodage des données) ;
  • Le contrôle de la qualité des données des enquêtes déjà réalisées ;
  • L’exploration de la zone afin de définir (en concertation avec le Chef de Secteur) le périmètre d’intervention le plus pertinent ;
  • L’identification de la/des base/s du programme ;
  • La présentation du programme auprès des autorités locales et des leaders communautaires.

 

2.Dans un second temps, il/elle aura à définir, coordonner et suivre l’ensemble des activités HAE mises en œuvre de manière participative, afin de garantir au plus grand nombre de familles de la zone une sensibilisation aux bonnes pratiques d’hygiène, un accès durable à l’assainissement et à l’eau potable. Ses tâches principales seront alors les suivantes :

  • la définition, la planification et la supervision des activités (mise en œuvre des objectifs définis conjointement avec le Chef de secteur) :
    • (1) sensibilisation et formation des communautés à l’hygiène et à l’assainissement selon la méthode PHAST ;
    • (2) appui à la co-réalisation de latrines familiales (env. 500/an) et scolaires;
    • (3) aménagement de points d’eau et bornes fontaines (au moins 4/an) et amélioration de l’accès aux moyens de traitement de l’eau ;
    • (4) appui à la mise en place d’un système autonome d’entretien et de maintenance géré par les communautés bénéficiaires ;
  • le recrutement, l’encadrement, le renforcement et le suivi-évaluation de l’équipe locale (6 à 8 animateurs, un coordinateur et un assistant technique) ;
  • la coordination logistique du programme ;
  • le développement des relations avec les partenaires locaux dans le cadre d’échanges et/ou d’actions communes (leaders locaux, organisations et autorités présentes sur la section, Office Régional de l’Eau Potable et de l’Assainissement de Hinche, autres programmes conduits par Inter Aide) ;
  • le reporting financier et opérationnel au Chef de secteur et au Responsable finances basés en France (comptabilités mensuelles et rapports d’activité réguliers).

 

PROFIL 

  • Formation supérieure en hydraulique, en gestion sociale de l’eau ou plus largement en développement rural ;
  • Première expérience professionnelle indispensable, dans un PED vivement souhaitée ;
  • Compétences dans la réalisation d’enquêtes et connaissance des méthodes d’animation communautaire ;
  • Maîtrise des principales méthodes d’animation communautaire et réel intérêt pour le sujet ;
  • Excellente condition physique (déplacements à pied dans un environnement montagneux difficile) ;
  • Capacité à vivre en zone rurale isolée ;
  • Goût prononcé pour le travail de terrain et de proximité ;
  • Pragmatisme et optimisme, autonomie, adaptabilité et ténacité ;
  • Compétence dans la construction serait un plus (aménagement d’une base de vie) ;
  • Permis B indispensable et aptitude à conduire en 4×4 sur pistes de montagne.

 

STATUT 

  • Statut VSI (12 mois) puis salarié en contrat à durée indéterminée (engagement moral de deux ans)
  • Indemnité VSI de 1160€ mensuel + allocation terrain
  • Couverture sociale complète + assurance rapatriement + 1 A/R annuel en avion en France
  • Possibilité de départ en couple

 

 

Poste à pourvoir début mars 2018

La sélection des dossiers se fera au fur et à mesure de leur réception

Merci d’envoyer dès à présent

C.V. + LM sous réf. « EHA/MAÏ »

à interaide@interaide.org

les CV de plus de trois pages ne seront pas étudiés

Coordinateur Pays – Ethiopie

By | Emploi | No Comments

CONTEXTE

Inter Aide intervient en Ethiopie depuis 1988 dans la conception et la mise en place de projets de développement en milieu rural dans 3 domaines :

  • l’accès à l’eau, hygiène & assainissement et l’appui au développement des services publics de l’eau (8 programmes)
  • l’appui aux agricultures familiales (3 programmes)
  • la santé: 1 programme de contrôle de la tuberculose et 1 programme de santé reproductive

 

Dans ce cadre, Inter Aide recherche un(e) coordinateur pays. Il/elle sera chargé(e) des relations avec les partenaires privés et institutionnels, de la communication avec le siège, de la coordination administrative, financière et logistique, de fournir un appui opérationnel aux responsables de programmes, et de contribuer au renforcement d’un partenaire local.

 

MISSION

Seul(e) expatrié(e) en capitale, le/la Coordinateur pays travaille en collaboration étroite avec les Responsables de Secteur et les Responsables administratifs et financiers basés en France et les Responsables de Programme présents sur le terrain. A travers des missions régulières sur le terrain, il/elle a pour principales fonctions :

 

La coordination administrative et financière :

  • Assurer le fonctionnement du bureau d’Addis Abeba, encadrer l’assistante administrative, gérer la trésorerie du bureau ;
  • Superviser le suivi des procédures administratives (audit, remise des documents à temps aux autorités concernées, renouvellement des licences…) ;
  • Auditer et valider les comptabilités et les transférer au siège, consolider et valider les demandes mensuelles d’envoi de fonds du siège, assurer les transferts bancaires vers les projets ;
  • Contrôler la concordance des tendances budgétaires et du planning financier selon les activités prévues et effectuer des ajustements le cas échéants ;
  • Organiser l’audit financier annuel et veiller à l’application de la réglementation éthiopienne.

 

L’appui logistique aux programmes :

  • Encadrer le logisticien pour la préparation et le suivi de commandes diverses en Ethiopie et pour l’importation des tuyaux et des véhicules ;
  • Assurer un suivi régulier du fonctionnement du garage à Soddo, des commandes de pièces détachées, surveiller l’état du parc de véhicules, faciliter la liaison et le suivi avec des garages privés à Soddo et Addis Abeba.

 

Les relations avec les autorités de tutelle fédérales et régionales :

  • Assurer la préparation, le suivi et la finalisation des agréments de projets avec les autorités locales ;
  • Veiller au maintien d’échanges réguliers avec les représentants des Ministères, essentiellement au niveau de la Région à Awassa ;
  • Etre au courant des orientations politiques et s’assurer de la concordance des actions avec la politique et les lignes de conduites éthiopiennes.

 

La coordination, communication régulière et appui opérationnel aux Responsables de Programmes :

  • Fournir un appui formatif des Responsables de Programme dans la mise en place des orientations définies lors des visites des Responsables du Siège ;
  • S’assurer de l’adéquation des résultats avec les objectifs fixés et les ressources allouées ;
  • Faciliter la collecte d’indicateurs et une pré-analyse des données et contribuer à l’évaluation des résultats et de l’impact des projets ;
  • Assurer un suivi des projets lors de phases spécifiques (enquêtes, changements méthodologiques, stagiaires, début ou fin de cycle, évaluation externe…) ;
  • Développer des mécanismes d’échanges formels et informels entre les programmes ;
  • Organisation de réunions annuelles (chaque année, une réunion rassemblant le Coordinateur Pays et les Responsables de Programmes est organisée.  Il s’agit du corps décisionnel concernant les règles et politiques internes (grille salariale, utilisation des véhicules, règlement internes, mécanismes de contrôle…)).

 

Les relations avec les partenaires financiers et opérationnels :

  • Représenter l’organisation auprès des partenaires financiers et opérationnels, et maintenir des échanges réguliers (Agence Française de Développement, Délégation de l’Union Européenne, Ilri, Centres de Recherche, Ambassade de France…) ;
  • Participer à la préparation des rapports d’activités pour les financeurs en suivant les échéances prévues ;
  • Explorer de nouvelles sources de financement ;
  • Participer aux réunions et rencontres des autres acteurs opérant dans des domaines ou des zones similaires en Ethiopie.

 

Le renforcement de l’organisation éthiopienne RCBDIA :

  • Aider RCBDIA, et particulièrement la direction, à représenter l’organisation et améliorer sa visibilité, au montage des projets, la rédaction de propositions de financements et la recherche de fonds ;
  • Apporter un soutien à la gestion (outils, mise en place de procédures, comptabilité) et à la programmation de leurs activités ;
  • Assurer un suivi des actions réalisées en partenariat, appuyer la collecte et l’analyse des données et la réalisation des rapports d’activités et financiers.

 

PROFIL

  • Diplôme universitaire
  • Expérience en gestion administrative, logistique et financière, mise en place de procédures, contrôle et audit dans des contextes similaires
  • Expérience en gestion de projet
  • Expérience d’expatriation longue en PED souhaitée
  • Dynamisme, rigueur et sens de l’organisation
  • Capacité à communiquer dans un environnement multiculturel
  • Grande autonomie et capacité à travailler avec un minimum de supervision
  • Capacité d’écoute et sens de la diplomatie
  • Mobilité (déplacements réguliers dans les zones d’intervention)
  • Anglais courant indispensable

 

STATUT

  • Statut salarié en Contrat à Durée Indéterminée
  • SMIC versé en France + 13e mois + allocation terrain
  • Couverture sociale complète + assurance rapatriement + retour annuel en France
  • Possibilité de départ en couple (avec enfants)

 

Poste à pourvoir au 15 mars  2018

Merci d’envoyer CV + LM sous réf. COORDO/AA

à interaide@interaide.org

Les candidatures avec CV de plus de 2 pages ne seront pas étudiées.

Stagiaire – Chargé.e d’étude d’impact – Vaccination des poules au Malawi

By | Emploi | No Comments

INTERNSHIP OPPORTUNITY:

5 to 6 MONTHS BASED IN MALAWI

 

In order to promote the diffusion of impactful practices, Inter Aide wishes to carry out a specific study. This study would consist in illustrating, analysing and documenting the impact of introducing chicken vaccination services against Newcastle disease in rural areas and chicken management practices set up by family farmers in Malawi

 

 

Country: Malawi

Organisation: Inter Aide (www.interaide.org)

Duration: 5 to 6 months

Context and purpose: Inter Aide is implementing a chicken vaccination program in several districts of Malawi. To improve the quality of the services brought to families and the viability of the developed activities, Inter Aide is proposing an internship that will focus on 2 main aspects:

  1. Evaluating the effects of the vaccination activities, by a comparative assessment of targeted and non-targeted adjacent areas.
  2. A study survey of the traditional practices related to chicken management and diseases & parasites prevention and control, and a critical review of these practices (like anthelmintics), in order to better support the community vaccinators in providing advice on these approaches to chicken smallholders and support families in maintaining and increase their poultry flocks.

Full project context and terms of reference of the internship are available on request.

 

Expected outcomes

A synthesis document, as well as practical guidelines/case studies (for easy dissemination and communication). Prior to its release on a larger scale, these documents will have to be validated by the main stakeholders involved.

 

Reporting

The intern will have to demonstrate a great level of autonomy. She/he will be in direct link with the vaccination program manager, with whom she/he will communicate regularly to discuss about the work progress and preliminary results. The intern will be supported by the local Inter Aide teams.

 

Location

The volunteer will be based in the town of Nathenje (where the Inter Aide field office is situated), and is expected to frequently travel to the intervention zones (Lilongwe, Zomba and Phalombe districts).

 

Languages: English (work language). Local populations often only speak Chichewa.

 

Conditions:

  • Internship
  • 5 to 6 month fixed term contract (starting in February or March 2018).
  • Allowance: legal intern allowance
  • Airfare not provided
  • Accommodation: in the field in Nathenje, to be found with the support of local staff
  • Living conditions: rural area
  • Transportation: motorbike or bicycle in the field (1 project car is also based in Nathenje)
  • Translation : an interpreter will be available in the field for interviews
  • IT logistics : the project office in Nathenje will be available and is equipped with all necessary facilities

 

Skills and experience required:

  • Schooling in Animal science, Veterinary, Agriculture, Rural development or related field.
  • Excellent analysis and writing skills
  • Fluent English is mandatory
  • Great autonomy, rigour, adaptation capacities
  • Ability to ride a motorbike will be an advantage
  • Ability to live in a remoted area

 

Selection procedure

Please send your application (resume and cover letter) under reference Stage/Malawi to interaide@interaide.org

Selection of applications will be processed as they are received.

 

Starting date: February or March 2018

 

 

 

 

Responsable de programme « Mutuelle de santé » – Bangladesh

By | Emploi | No Comments

CONTEXTE

L’association ATIA intervient en Inde, à Madagascar et au Mozambique pour améliorer l’accès des familles vulnérables à l’emploi, à la formation professionnelle, à la santé, à l’éducation et aux services sociaux existants.

ATIA bénéficie d’une expérience de plus de 10 ans dans le développement de mutuelles de santé. Au deuxième semestre 2016, à Dhaka (capitale du Bangladesh), ATIA a mené une étude de faisabilité d’une mutuelle de santé pour les ouvriers d’usines textile.

Cette étude ayant conclu à la faisabilité de cette mutuelle de santé, ATIA recherche un(e) responsable de programme (RP) pour démarrer et mettre en œuvre une mutuelle de santé à destination des ouvriers des usines textiles partenaires, en collaboration avec l’ONG bangladeshi partenaire.

 

MISSION

L’objectif du programme, et in fine du RP, est d’améliorer l’accès aux soins des ouvriers en levant à la fois les barrières financières et psycho-sociales à l’accès aux soins. La mission du RP se détaille de la manière suivante :

  • Recruter, former et superviser l’équipe du programme (gestionnaire de projet « binôme du RP », médecin conseil, responsable administratif et financier, animatrices)
  • Définir et formaliser les procédures (procédures de gestion des adhésions, des cotisations, des prestations de soins, des services de santé sociaux, procédures administratives et financières, etc.)
  • Démarrer, coordonner, suivre/évaluer les activités et services
  • Gérer le partenariat avec les usines partenaires et les marques
  • Gérer les relations avec les autorités nationales, les institutions internationales et les autres acteurs dans le secteur
  • Assurer le reporting opérationnel et financier au siège d’ATIA, en France
  • Représenter ATIA dans le cadre des activités soutenues et notamment veiller à la bonne utilisation des fonds alloués au partenaire.

 

PROFIL

  • Formation supérieure Bac+5 (école de commerce, IEP, master en économie du développement…)
  • Expérience confirmée (3 ans minimum) en pilotage de projet et assistance technique (appui-conseil)
  • Une formation et/ou une expérience dans le secteur de la santé sont un atout
  • Anglais courant indispensable
  • Goût pour le terrain
  • Volonté de s’engager dans un projet de développement à destination des plus démunis
  • Forte autonomie
  • Capacités relationnelles, d’écoute, et d’adaptation au contexte bangladeshi
  • Une expérience à l’étranger est un atout
  • Capacités à vivre et travailler dans un contexte sécuritaire difficile

 

STATUT

  • VSI (évolution possible)
  • Engagement moral de deux ans
  • 1144€/mois + allocation terrain
  • Couverture sociale complète + assurance rapatriement + Billets d’avion A/R annuel pour Dhaka

 

Poste à pourvoir dès que possible

 

Merci d’envoyer lettre de motivation et  CV sous référence «BANG/MUT» à recrutement@atia-ong.org.

  

La sélection des dossiers se fera au fur et à mesure de leur réception.

Les candidatures avec CV de plus de 2 pages ne seront pas étudiées.

  

Pour plus d’informations : http://www.atia-ong.org/

 

Responsable de programme « Mutuelle de santé » – Burkina Faso

By | Emploi | No Comments

CONTEXTE

L’association ATIA intervient en Inde, à Madagascar et au Mozambique pour améliorer l’accès des familles vulnérables à l’emploi, à la formation professionnelle, à la santé, à l’éducation et aux services sociaux existants.

ATIA bénéficie d’une expérience de plus de 10 ans dans le développement de mutuelles de santé. Au premier semestre 2017, ATIA a mené l’étude de faisabilité d’une mutuelle de santé pour les micro-entrepreneurs et leurs familles de l’institution de microfinance sociale Yikri. Cette dernière cible les populations vulnérables et intervient dans les quartiers pauvres de Ouagadougou et Diébougou. Elle est appuyée par l’ONG française Entrepreneurs du Monde.

L’étude ayant conclu à la faisabilité de cette mutuelle de santé, ATIA recherche un.e responsable de programme (RP) pour démarrer et mettre en œuvre les services et activités.

 

MISSION

L’objectif du programme, et in fine du.de la RP, est d’améliorer l’accès aux soins des micro-entrepreneurs et leur famille et leur donner accès à une protection sociale en levant à la fois les barrières financières et psycho-sociales à l’accès aux soins. La combinaison de services financiers et médico-sociaux (orientation, accompagnement, etc.) est une caractéristique forte des mutuelles de santé partenaires d’ATIA.

Les principales responsabilités du.de la RP seront les suivantes :

  • Créer et enregistrer la mutuelle sociale
  • Recruter, former et superviser l’équipe du programme (gestionnaire de projet « binôme du RP », médecin conseil, responsable administratif et financier, animateur.trice .s, opérateur.trice.s de saisie)
  • Mettre à jour et valider le produit de micro-assurance santé et l’ensemble des services médico-sociaux
  • Définir et formaliser les procédures (procédures de gestion des adhésions, des cotisations, des prestations de soins, des services médico-sociaux, procédures administratives et financières, procédures RH, etc.)
  • Faire le lien avec le développeur informatique pour ajuster le Système d’Information et de Gestion en fonction du contexte ainsi que le développement de solutions e-santé
  • Gérer le partenariat avec Yikri
  • Démarrer, coordonner, suivre/évaluer les activités et services à travers des visites terrain très régulières
  • Gérer les relations avec les autorités nationales, les institutions internationales et les autres acteurs dans le secteur, les prestataires de soins
  • Assurer le reporting opérationnel et financier au siège d’ATIA, en France
  • Représenter ATIA dans le cadre des activités soutenues et notamment veiller à la bonne utilisation des fonds alloués à la mutuelle sociale partenaire

 

PROFIL

  • Formation supérieure Bac+5 (école de commerce, IEP, master en économie du développement…)
  • Expérience confirmée (3 ans minimum) en pilotage de projet et assistance technique (appui-conseil)
  • Une formation et/ou une expérience dans le secteur de la santé sont un atout
  • Goût pour le terrain
  • Volonté de s’engager dans un projet de développement à destination des plus vulnérables
  • Forte autonomie
  • Capacités relationnelles, d’écoute, et d’adaptation au contexte burkinabè
  • Une expérience à l’étranger est un atout
  • Capacités à vivre et travailler dans un contexte sécuritaire difficile

 

STATUT

  • VSI (évolution possible)
  • Engagement moral de deux ans
  • 1144€/mois + allocation terrain
  • Couverture sociale complète + assurance rapatriement + Billets d’avion A/R annuel pour Ouagadougou

 

Poste à pourvoir dès que possible

 

Merci d’envoyer lettre de motivation et  CV sous référence «BURKI/MUT» à

recrutement@atia-ong.org

  

La sélection des dossiers se fera au fur et à mesure de leur réception.

Les candidatures avec CV de plus de 2 pages ne seront pas étudiées.

  

Pour plus d’informations : http://www.atia-ong.org/

 

WASH Programme Manager – Malawi

By | Emploi | No Comments

WATER-SANITATION-HYGIENE PROGRAMME MANAGER

District of Phalombe (MALAWI)

 

CONTEXT

 In Malawi, Inter Aide launched its first activities in 1992. In 2011, a Wash, Sanitation and Hygiene (WASH) program was implemented in the rural district of Phalombe, located in the south-east of Malawi. Agriculture and Health programs are also implemented by Inter Aide in this district. The aim of the WASH program is to reduce the spreading of diarrheal diseases. This program is based on the following components:

  • Training of rural communities on hygiene and prevention of diarrheal diseases;
  • Improvement of sanitation for families: construction of family latrines;
  • Improvement of access to safe water for the rural communities: construction/rehabilitation of protected water points (mainly boreholes and wells);
  • Capacity building of community based organizations and committees to support families and ensure the maintenance of the equipment built.

 

Moreover, Inter Aide set up and developed water points maintenance services in several districts. They aim at allowing the rural communities to durably maintain their water points. As part of the WASH program, and in partnership with the local NGO BASEDA, since 2013 these services have progressively developed in Phalombe District. They include:

 

  • Setting up and reinforcement of a network of area mechanics, offering maintenance services to the rural communities: repairs, hand pump security systems and trainings;
  • Development and strengthening of a network of private rural retailers, reselling pump spare-parts;
  • Progressive sustainability of the networks, through the involvement of the public Water Departments (monitoring of the area mechanics) and the local private operators (spare-parts supply chain).

 

Inter Aide is currently looking for an experimented full-time Program Manager to replace the current WASH Program Manager who will leave is position in May 2018. The mission of the Program Manager is to ensure the success, the expansion and the sustainability of the program.

 

 

TASKS AND RESPONSIBILITIES

She/he will be the only expatriate of the program and will refer to the Area Managers who are based in France.

As a start, She/he will be based in Mwanga (small village located in the north of the District of Phalombe), and will, in a second phase, be based in the South-East of the district (1h-drive of the current location) where it is planned to progressively transfer the activities mid-2018. She/he will regularly visit the different intervention areas.

Her/his main responsibilities will be to continue and extend the on-going actions, to improve the strategy of intervention, and ensure the monitoring and evaluation of the program.

 

Her/his responsibilities will be the following:

  • Pursue the program implementation and the improvement of the program’ components
  • Ensure the progressive transfer of activities in a new area of intervention located in the south-east of the district;
  • Ensure the collaboration and complementarity of the actions with the program implemented by the local NGO BASEDA in Zomba, the Food Security and Health programs implemented by Inter Aide in Phalombe and the other local stakeholders
  • Actively collaborate with local authorities (District Water Department and Health Office) to increase their involvement and the implementation and sustainability of the actions
  • Ensure the monitoring and the evaluation of the actions, including data collection, surveys, analysis and maps
  • Supervision and training of the program local team (around 20 people)
  • Conduct and follow administrative procedures needed for the program
  • Follow and improve the internal program procedures and organize logistic issues
  • Ensure the financial management of the program: budget, accountability and monthly fund requests
  • Prepare operational and financial reports to be shared with the Area Managers and Finance Officers based in France
  • Document the lessons learned and the good practices

 

Skills and experience 

  • University degree in WASH or related fields: hydrology, geology, civil-work
  • First professional experience mandatory, preferably in a developing country
  • Experience in human resources
  • Capacities to live and work in a remoted and rural areas
  • Autonomy and aptitude for field work
  • Ability to work with and support a local partner
  • Diplomacy, ability to delegate and negotiation skills
  • Fluent in English
  • Driving licence

 

 

Conditions of employment  

  • VSI (possible evolution)
  • Moral commitment of 2 years expected
  • Net pay of 1,144 € per month (13 months a year) + living stipend
  • Complete social security + repatriation insurance + 1 Flight Return trip each year
  • Possibility of departure as a couple with voluntary implication of partner in program

 

 

Post to be taken up mid-April 2018

 

The selection of applicants will be processed as and when they are received.

Applications with CV’s exceeding 2 pages will not be taken into consideration.

 

Please forward CV + LM under reference EHA/PLB to interaide@interaide.org

 

For more information:

http://www.interaide.org

http://interaide.org/pratiques/

Responsable de programme Eau-Hygiène-Assainissement en zone rurale

By | Emploi | No Comments

CONTEXTE 

Inter Aide intervient au Malawi auprès des familles les plus démunies depuis 1992. En 2011 un programme Eau-Hygiène-Assainissement (EHA) a été lancé dans le district rural de Phalombe, situé au sud-est du pays. Des projets agricoles et de santé communautaire sont en parallèle mis en œuvre par Inter Aide dans ce district. L’objectif du programme EHA est de réduire la propagation des maladies diarrhéiques. Le programme s’articule autour des principaux axes suivants :

  • Sensibilisation/formation des communautés rurales aux bonnes pratiques d’hygiène et d’assainissement ;
  • Amélioration de l’accès à l’assainissement des familles : construction de latrines familiales ;
  • Amélioration de l’accès à l’eau potable des communautés rurales: réhabilitations de forages et constructions de puits protégés ;
  • Renforcement des capacités des structures communautaires pour accompagner les familles et assurer l’entretien des ouvrages construits.

 

Par ailleurs, plusieurs programmes visant à mettre en place des services de maintenance des points d’eau permettant aux communautés rurales de durablement entretenir leurs ouvrages sont mis en œuvre par Inter Aide dans plusieurs districts du pays (en partenariat avec l’ONG locale BASEDA). Depuis 2013, ces services sont développés dans le district de Phalombe et constituent un volet du programme EHA :

  • Mise en place et renforcement d’un réseau d’artisans locaux indépendants proposant des services de maintenance aux communautés rurales : réparations, sécurisations, appui à la bonne gestion ;
  • Mise en place et structuration d’un réseau de commerçants privés, revendeurs de pièces de pompes ;
  • Autonomisation progressive des réseaux via l’implication des Services publics de l’eau et des opérateurs privés locaux (pérennisation de la chaine d’approvisionnement en pièces détachées).

 

Inter Aide recherche un.e personne expérimenté.e pour remplacer l’actuel Responsable du programme Eau-Hygiène-Assainissement de Phalombe qui quittera ses fonctions en mai 2018, et poursuivre l’amélioration, l’extension et la pérennisation des actions mises en œuvre.

 

 

MISSION DU/DE LA RESPONSABLE 

Seul.e expatrié.e du programme, le/la Responsable sera basé.e dans le district de Phalombe, dans un premier temps à Mwanga (petit village isolé situé au nord du district de Phalombe), puis au sud-est du district (à 1h de route de la zone actuelle) où il est prévu de progressivement transférer les activités à partir de mi-2018. Il/elle effectuera de fréquents déplacements au sein du district de Phalombe. Il/elle aura pour missions principales de poursuivre et étendre les actions en cours, d’améliorer la stratégie d’intervention, et d’assurer le suivi-évaluation du programme.

 

Ses responsabilités incluront :

  • La poursuite de la mise en œuvre du programme et l’amélioration des actions en cours ;
  • Le transfert progressif des activités dans une nouvelle zone d’intervention située au sud-est du district (pré-ciblage en cours);
  • La collaboration et la complémentarité des actions avec le programme de Zomba réalisé par l’ONG locale BASEDA, les programmes agricoles et de santé communautaire réalisés par Inter Aide dans le district de Phalombe, ainsi que les autres acteurs sectoriels de la zone ;
  • La collaboration avec les autorités locales (Services publics de l’eau et Services de Santé) afin de les impliquer à la réalisation et la pérennisation des actions ;
  • Le suivi opérationnel et la mesure de l’impact du programme, incluant l’amélioration des outils de suivi pour la collecte et l’analyse des données : cartographie, réalisations, enquêtes ;
  • La formation, la supervision technique et l’encadrement de l’équipe locale (20 personnes) ;
  • La conduite des démarches administratives nécessaires au bon fonctionnement du programme;
  • Le suivi et l’amélioration des procédures internes et des aspects logistiques du programme ;
  •   La gestion financière du programme : budgets, demandes de fonds, comptabilité ;
  • Le reporting opérationnel et financier aux Chefs de secteur et la Responsable finances basés en France ;
  • La capitalisation sur l’expérience acquise.

 

PROFIL 

  • Formation supérieure dans un domaine technique pertinent : hydraulique, hydrogéologie, génie-civil
  • Expérience préalable en gestion de programme indispensable, de préférence en PED
  • Expérience préalable en gestion d’équipe nécessaire
  • Aptitudes à vivre et travailler en zone rurale isolée dans la durée
  • Grande autonomie dans le travail et goût prononcé pour le terrain
  • Diplomatie, capacité à délégué et de négociation
  • Anglais courant
  • Permis de conduire

 

STATUT ET CONDITIONS

  • VSI (évolution possible)
  • Engagement moral de deux ans
  • 1144 € net/mois + 13ème mois + allocation terrain
  • Couverture sociale complète + assurance rapatriement + 1 A/R annuel
  • Possibilité de départ en couple et d’implication du conjoint

 

 

Poste à pourvoir mi-avril 2018

 

Les dossiers seront traités au fur et à mesure de leur réception.

Les candidatures avec CV de plus de 2 pages ne seront pas étudiées.

 

Merci d’envoyer une lettre de motivation + CV sous référence EHA/PLB à interaide@interaide.org.

 

Plus d’informations sur :

http://www.interaide.org

http://interaide.org/pratiques/

 

Responsable de programme EHA – Mozambique

By | Emploi | No Comments

CONTEXTE 

Inter Aide intervient au Mozambique depuis 2004. Deux programmes Eau, Hygiène et Assainissement (EHA) ont été lancés dans les Districts de Nacala-a-Velha en 2004 et Memba en 2008. Le programme de Nacala a été clôturé en 2015, celui à Memba se poursuit. En parallèle, deux programmes de santé communautaire sont en cours, à Nacala-a-Velha depuis 2013 (avec une extension en cours dans le District de Monapo) et à Memba depuis 2015.

 

L’objectif du programme EHA de Memba est de réduire la propagation des maladies diarrhéiques. Le programme s’articule autour de quatre axes principaux :

  • Formation des communautés rurales aux bonnes pratiques d’hygiène et d’assainissement ;
  • Amélioration de l’accès à l’assainissement des familles : construction de latrines familiales ;
  • Amélioration de l’accès à l’eau potable des communautés rurales : construction de points d’eau protégés (forages et puits protégés) ;
  • Renforcement des capacités des structures communautaires et institutionnelles pour accompagner les familles et assurer le suivi et l’entretien des ouvrages construits.

 

Par ailleurs, dans le cadre des programmes EHA, Inter Aide a mis en place un réseau de revendeurs de pièces détachées de pompes et d’artisans indépendants proposant leurs services de maintenance aux communautés rurales. Une quinzaine de commerçants et d’artisans sont à ce jour opérationnels dans les Districts de Nacala-a-Velha, Memba et Monapo. A partir de 2014, le développement de ces services a été délégué à une structure mozambicaine (appelée OSUWELA), créée par un ancien responsable local d’Inter Aide. L’objectif de ce projet est de renforcer la performance et l’autonomie des opérateurs locaux (commerçants, artisans) ainsi que du partenaire OSUWELA, et de poursuivre l’extension géographique de leur zone d’intervention (Districts de Monapo, Mossuril et Nacarôa).

 

Inter Aide recherche un.e personne expérimentée pour succéder à l’actuel responsable du programme EHA quittera ses fonctions en mars 2018.

 

 

MISSION DU/DE LA RESPONSABLE 

Le/la Responsable de programme sera basé.e à Memba (petite ville côtière de la Province de Nampula) et effectuera de fréquents déplacements (parfois plusieurs jours) dans les zones d’intervention. Il/elle aura pour mission la direction du projet EHA et l’appui au partenaire OSUWELA pour le développement des Services de Maintenance des points d’eau dans plusieurs Districts.

Ses principales tâches seront les suivantes :

  • Supervision de la mise en œuvre et amélioration de la stratégie du programme EHA ;
  • Collaboration et complémentarité des actions avec le responsable du programme santé à Memba (en particulier en matière d’assainissement) ;
  • Collaboration et implication des autorités locales (en particulier des Services publics de l’eau), ainsi que des autres acteurs sectoriels de la zone ;
  • Suivi et évaluation continue du programme EHA (amélioration des outils de collecte et d’analyse des données : cartographie, réalisations, enquêtes) ;
  • Formation, supervision technique et encadrement de l’équipe EHA (25 personnes) ;
  • Conduite des démarches administratives nécessaires au bon fonctionnement du programme ;
  • Suivi et amélioration des procédures internes et des aspects logistiques du programme ;
  • Gestion financière du programme : budgets, demandes de fonds, comptabilité ;
  • Reporting opérationnel et financier aux Chefs de secteur et à la Responsable finances basés en France ;
  • Capitalisation sur l’expérience acquise ;
  • Structuration, appui technique et suivi financier de l’organisation locale OSUWELA, dans le but de renforcer les capacités du partenaire, d’améliorer l’efficacité des Services de maintenance des points d’eau et de poursuivre leur extension géographique.

 

 

PROFIL 

–     Formation supérieure (3ème cycle) dans un domaine pertinent (hydraulique, hydrogéologie, génie civil)

–     Expérience préalable en PED exigée, de préférence sur un projet de développement

–     Solide expérience en management d’équipe (capacité à prendre et communiquer des décisions)

–     Compétences en animation, formation, et renforcement d’un partenaire local

–     Rigueur méthodologique, aptitudes pédagogiques, patience, ténacité

–     Résistance à l’isolement et à la pression

–     Grande autonomie dans le travail et goût prononcé pour le terrain

–     Maîtrise du portugais souhaitée

–     Permis de conduire

 

STATUT ET CONDITIONS

  • VSI (évolution possible)
  • Engagement moral de deux ans
  • 1144 € net/mois + 13ème mois + allocation terrain
  • Couverture sociale complète + assurance rapatriement + 1 A/R annuel
  • Possibilité de départ en couple et d’implication du conjoint (en particulier sur le volet Services de maintenance)

 

 

 

Poste à pourvoir au 1er mars 2018

 

Les dossiers seront traités au fur et à mesure de leur réception.

Les candidatures avec CV de plus de 2 pages ne seront pas étudiées.

 

 

Merci d’envoyer une lettre de motivation + CV sous référence EHA/MEMBA à interaide@interaide.org

 

 

Plus d’informations sur :

http://www.interaide.org

http://interaide.org/pratiques/

 

 

Responsable de programme Mutuelles de Santé – Anatananarivo (Madagascar)

By | Emploi | No Comments

CONTEXTE

L’association ATIA intervient en Inde, à Madagascar et au Mozambique pour améliorer l’accès des familles vulnérables à l’emploi, à la formation professionnelle, à la santé, à l’éducation et aux services sociaux existants.

 

ATIA bénéficie d’une expérience de plus de 10 ans dans le développement de mutuelles de santé. A Madagascar, ATIA appuie techniquement et financièrement trois associations qui mènent des activités de mutuelle de santé à destination des populations vulnérables, habitant en zone urbaine et péri-urbaine, et travaillant dans le secteur informel. AFAFi est basée à Antananarivo et fournit exclusivement des services de mutuelle de santé. VAHATRA, basée à Antsirabe et MAMPITA, basée à Mahajanga, fournissent des services intégrés de prêts productifs, accompagnement économique, accompagnement familial et mutuelle de santé. L’objectif de ces mutuelles de santé est d’améliorer l’accès aux soins en levant non seulement les barrières financières mais aussi (et surtout) socio-culturelles. Depuis 2015, Madagascar s’est lancé dans le développement de la couverture santé universelle (CSU). ATIA et ses partenaires sont impliqués dans ce processus en se faisant le relai de leur expérience de terrain et en devenant éventuellement le vecteur de couverture du secteur informel qui représente encore 90% de la population.

 

 

MISSION

La mission du Responsable de Programme (RP) est de fournir un appui transversal aux trois mutuelles de santé. L’appui à MAMPITA et VAHATRA vise spécifiquement le renforcement des capacités techniques. L’appui à AFAFi est plus large et plus intense car il vise également le renforcement de l’autonomie de la structure sur les plans organisationnel, financier et institutionnel.

 

Plus spécifiquement, sous la supervision du chef de secteur basé au siège d’ATIA, en France, le RP est en charge de/du :

  • garantir la pertinence, la qualité et l’efficience des activités et services ;
  • superviser l’équipe d’ATIA en charge de l’appui transversal aux trois mutuelles (un chargé d’appui, un médecin conseil) ;
  • effectuer des visites de terrain régulières dans les trois zones d’intervention ;
  • appuyer les mutuelles dans leurs réflexions de développement d’activités, le renforcement de leurs compétences sur les thèmes de la mutuelle et de l’accès aux soins ;
  • appuyer AFAFi dans la recherche de nouveaux groupes organisés qui y affilient leurs membres et dans le développement de son Business Plan ;
  • superviser étroitement le partenariat entre AFAFi et les communes qui y affilient leurs membres ;
  • vérifier le reporting opérationnel et financier d’AFAFi et le transférer au siège d’ATIA, en France ;
  • veiller à la bonne utilisation des fonds alloués à AFAFi ;
  • renforcer les compétences du nouveau directeur adjoint d’AFAFi dans l’optique d’une promotion au poste de Directeur en 2018 ;
  • gérer les relations avec les autorités nationales, les institutions internationales et les autres acteurs dans le secteur ;
  • faire le lien entre les mutuelles de santé partenaires d’ATIA et la stratégie de CSU : rapporter l’expérience des mutuelles partenaires et intégrer les mutuelles dans la mise en œuvre de la CSU. Collaborer avec les autres mutuelles et la plateforme de regroupement des mutuelles pour renforcer et faire porter la voix mutualiste, développer de nouvelles approches afin de renforcer la position des mutuelles à Madagascar et leurs actions communes.

PROFIL

  • Formation supérieure Bac+5 (école de commerce, IEP, master en économie du développement, master en santé …)
  • Expérience confirmée (3 ans minimum) dans le secteur de la santé
  • Expérience confirmée (3 ans minimum) en pilotage de projet et assistance technique (appui-conseil)
  • Goût pour le terrain
  • Volonté de s’engager dans un projet de développement à destination des plus démunis
  • Forte autonomie
  • Capacités relationnelles, d’écoute, et d’adaptation au contexte Malgache
  • Expérience dans un pays en développement

 

STATUT

  • VSI (évolution possible)
  • Engagement moral de deux ans
  • 1144€/mois + allocation terrain
  • Couverture sociale complète + assurance rapatriement + Billets d’avion A/R annuel pour Antananarivo

 

Poste à pourvoir dès que possible

Merci d’envoyer lettre de motivation et  CV sous référence « MAD/MUT  » à recrutement@atia-ong.org

 

 La sélection des dossiers se fera au fur et à mesure de leur réception.

Les candidatures avec CV de plus de 2 pages ne seront pas étudiées.

 

 

Pour plus d’informations : http://www.atia-ong.org/

Chargé.e de mission « Social et Education » 2018 ATIA

By | Emploi | No Comments

CONTEXTE 

ATIA est une association de solidarité internationale issue d’Inter Aide, qui a repris la gestion de ses programmes éducatifs, sociaux et économiques en zone urbaine, à Madagascar et en Inde.

ATIA propose des services aux familles très précaires résidant en bidonville, notamment un accompagnement psycho-social : à partir d’une écoute active et de conseils pratiques adaptés, des travailleurs sociaux mobilisent les membres de la famille sur la mise en place de solutions réalistes pour résoudre leurs problèmes prioritaires (santé, éducation, obtention de papiers administratifs…). Les démarches nécessaires sont alors planifiées avec la famille et leur réalisation est encouragée et suivie chaque semaine par le travailleur social.

A Antananarivo (Madagascar), ATIA mène aussi des actions d’éveil de la petite enfance, d’éducation préscolaire et de soutien scolaire en primaire.

Sur le terrain, toutes ces actions sont mises en œuvre par 4 Responsables de programmes, eux-mêmes en appui à des associations partenaires locales. Au siège, elles sont coordonnées sur le plan opérationnel et stratégique par la cheffe de secteur social et éducation, appuyée par une Responsable Finances.

ATIA recherche un.e chargé.e de mission pour renforcer cette équipe.

 

 

MISSION ET RESPONSABILITES

Sous la supervision du Directeur de l’Association et de la cheffe de secteur social et éducation, et en lien permanent et étroit avec les différents services du siège, le/la Chargé.e de mission est garant.e de la qualité des programmes dont il/elle assure le suivi.

 

Il/Elle sera principalement chargé.e de :

  • définir, en lien avec les Responsables de programme sur le terrain, les orientations stratégiques de chacun des programmes placés sous sa responsabilité ;
  • assurer le suivi opérationnel des différents programmes et Responsables de programmes, notamment par le biais de missions courtes régulières sur le terrain (4 missions par an) ;
  • suivre et encadrer l’équipe de Responsables de programmes (recrutement, suivi, appui technique, évaluation…) ;
  • garantir l’efficacité et la pérennisation des actions (évaluation continue et analyse des indicateurs récoltés), veiller au respect de l’objectif d’accompagnement des familles les plus démunies ;
  • assurer la recherche de financements pour les programmes en cours, leur développement et le lancement de nouvelles actions ;
  • rendre compte aux financeurs des résultats obtenus et des perspectives pour chaque programme ;
  • garantir en collaboration étroite avec le/la Responsable Finances le suivi budgétaire et la remontée des informations comptables de chaque programme, ainsi que l’équilibre budgétaire du secteur ;
  • représenter l’association auprès des institutions, financeurs et partenaires associatifs ;
  • assurer l’interface entre le terrain et les autres services du siège (service finance central, RH…) ;
  • favoriser les échanges et la capitalisation relatifs aux différentes actions.

 

 

PROFIL 

  • Formation supérieure dans un domaine pertinent (psychologie, sciences humaines et sociales, pédagogie/andragogie…)
  • Expérience d’au moins 3 ans en pays en voie de développement
  • Expérience en gestion de projets sociaux et/ou éducatifs
  • Maîtrise des outils de travail et de l’environnement propres aux ONG (cycle du projet, recherche de financement, procédures des principaux bailleurs institutionnels…)
  • Expérience en management d’équipe et en formation
  • Excellentes capacités rédactionnelles
  • Anglais courant indispensable
  • Bon niveau informatique : maîtrise des outils Microsoft Office, connaissances en base de données un plus
  • Organisation, réactivité, capacité à travailler sous pression et à résoudre des problèmes
  • Forte mobilisation personnelle, capacité à assumer les responsabilités dans la durée
  • Ecoute, diplomatie et excellentes capacités à communiquer

 

 

STATUT ET CONDITIONS 

  • Contrat à durée indéterminée, statut cadre
  • Poste à temps plein, possibilité de temps partiel
  • Rémunération tenant compte de l’objet et de la grille salariale de l’association  + mutuelle  + frais de transports et Tickets Restaurant remboursés à hauteur de 60%
  • Poste basé à Versailles incluant des missions courtes régulières en Inde et à Madagascar

 

 

Poste à pourvoir début janvier 2018

 

 

La sélection des dossiers se fera au fur et à mesure de leur réception

Merci d’envoyer dès à présent CV + LM sous réf. « CDM/SE »

à recrutement@atia-ong.org

Pour plus d’informations : http://www.atia-ong.org/