La technique du basket compost en images

François
Indéfini

 

La technique du basket compost est une technique particulièrement intéressante pour la culture de certains tubercules, ou pour la plantation de bananiers. Elle consiste à mettre les plants en culture dans des petites fosses remplies de matières organiques. Dans la partie sud-est de Madagascar, la technique du basket compost permet d’obtenir, pour l’igname, le manioc et le taro, une productivité par pied (et unité de surface) très élevée dans des sols pauvres. Un pied de tubercule produit en basket compost fournit généralement de quoi nourrir une famille pour 1 à 2 journées. La technique permet aussi  d’optimiser l’utilisation de matière organique disponible par effet de concentration. Cependant, elle requière des apports en main d’œuvre conséquents pour creuser les trous, récolter et préparer la matière organique incorporée (en moyenne 1 journée de travail pour 5 plants). Il s’agit donc d’une technique d’intensification par la main d’œuvre qui s’avère adaptée aux contextes d’accès contraint au foncier où l’enjeu est d’optimiser des surfaces réduites. Le nombre de plants cultivés est donc essentiellement lié à la capacité en main d’œuvre des familles. Même si la technique nécessite peu de fumure animale, il importe de garder à l’esprit que la disponibilité en fumure constitue généralement un autre facteur limitant pour les familles, qui doivent faire des arbitrages entre différentes productions.

 

Cette vidéo illustre les différentes étapes de mise en place de la technique.